« HarmonyOS sera capable de rivaliser avec iOS d’Apple dans 2 ans »

« HarmonyOS sera capable de rivaliser avec iOS d’Apple dans 2 ans »

Publié le 12 octobre 2019 à 18h38

« HarmonyOS sera capable de rivaliser avec iOS d’Apple dans 2 ans » selon le PDG de Huawei.

Plus tôt cette année, le département américain du Commerce a désigné Huawei sur une liste noire basée sur des allégations selon lesquelles la société chinoise aurait installé des portes dérobées sur son équipement de réseau, qui constitue une menace pour la sécurité nationale des États-Unis. Cette désignation empêchait toutes les sociétés américaines d’avoir des relations commerciales avec la société chinoise. Par conséquent, Huawei n’était plus autorisé à travailler avec Google . Par conséquent, aucun des smartphones à venir de la société ne prendrait en charge les services Google prêts à l’emploi .

«JE PENSE QUE CELA PRENDRA MOINS DE DEUX À TROIS ANS. ÉTANT DONNÉ QUE JE FAIS PARTIE DU LEADERSHIP DE LA SOCIÉTÉ, JE DOIS ÊTRE UN PEU PLUS CONSERVATEUR LORSQUE JE PARLE DE CALENDRIER. SINON, JE RISQUE DE METTRE TROP DE PRESSION SUR NOTRE PERSONNEL. “

Quelques semaines après l’interdiction, il a été révélé que Huawei travaillait sur un système d’exploitation secret depuis 2012 . Des rapports antérieurs indiquaient que Huawei lancerait son premier smartphone fonctionnant sous son système d’exploitation développé d’ici la fin de cette année , si l’interdiction imposée par les États-Unis n’était pas levée, mais ne se concrétisait pas. Au lieu de cela, la société chinoise a lancé sa dernière gamme de smartphones, la série Mate 30 avec AOSP (Projet Open Source Android), mais, comme indiqué précédemment, elle ne prend pas en charge le service Google Play.

Actualités sur le même sujet  Après 180 jours d'interdiction, Huawei est-il trop gros pour faire faillite ?

Néanmoins, il est maintenant officiel que le système d’exploitation secret de Huawei s’appelle HarmonyOS (HongMeng en Chine) et la société a lancé un appareil exécutant ce système d’exploitation, à savoir Honor Vision TV . Il est clair que cette opération n’est nulle part prête à être mise en œuvre sur les smartphones dans sa phase actuelle.

Au mois de septembre, le PDG de Huawei, Ren Zhengfei, a été interrogé par les correspondants du magazine Fortune et la transcription de cet entretien en anglais (à l’origine en chinois) est maintenant disponible. Au cours de l’entretien, le responsable de Huawei a affirmé de manière audacieuse que son système d’exploitation développé à l’intérieur, appelé HarmonyOS, serait en mesure de rivaliser avec les principaux concurrents comme iOS d’Apple dans un délai de deux ans.

«NOUS ESPÉRONS TOUJOURS CONTINUER À UTILISER LE SYSTÈME D’EXPLOITATION DE GOOGLE ET NOUS RESTONS ATTACHÉS À UNE COOPÉRATION AMICALE AVEC GOOGLE», «NOUS DEVONS CONTINUER À NOUS AMÉLIORER EN TERMES DE LOGICIELS. NOUS SOMMES UN PEU FAIBLES EN MATIÈRE DE GRANDE ARCHITECTURE LOGICIELLE. ”

Le haut responsable a également souligné le fait que Huawei enregistrait actuellement une baisse de 10 milliards de dollars de son chiffre d’affaires analytique attendu du fait de son incapacité à utiliser les produits de Google dans les smartphones de Huawei. Même après cela, la société a enregistré un chiffre d’affaires total de 401,3 milliards de yuans (58,3 milliards de dollars) au premier semestre de 2019, ce qui représente une hausse de 23,2% par rapport à l’année précédente.

Actualités sur le même sujet  Après 180 jours d'interdiction, Huawei est-il trop gros pour faire faillite ?

Au total, Huawei semble très confiant quant à son système d’exploitation développé par lui-même. Bien que l’entreprise dispose des ressources nécessaires pour tenir ses promesses, le voyage ne sera pas facile et nous devrons attendre de voir ce que l’avenir nous réserve.