La première ministre finlandaise critiquée pour son décolleté : les finlandais la soutiennent !

La première ministre a eu le malheur de se faire photographier par un magazine de mode. Controverse en Finlande !

Sanna Marin est devenue en décembre 2019, la plus jeune première ministre au monde. Au passage, félicitations madame. La jeune femme qui est présidente du parti social démocratique de Finlande est devenue députée en 2015. Début 2019, elle est devenue ministre des transports pour finir première ministre en décembre. Issue d’une famille modeste, la jeune femme a été élevée par mère, qui s’est mise en couple avec une autre femme. C’est donc une jeune femme à l’esprit très ouvert qui occupe le siège de premier ministre. Il est donc tout à fait normal que la presse féminine se soit intéressée à la jeune femme. Ce d’autant plus, que madame la première ministre a, outre une tête bien pleine, une tête bien faite. Elle a ainsi été amenée à prendre la pose devant les objectifs des photographes. Et le résultat est très sympathique, la finlandaise étant de surcroît une très belle femme.

View this post on Instagram

Ylpeänä esittelemme: lokakuun Trendin kannessa loistaa mieletön @sannamarin 💪🖤⠀ ⠀ Pääministeri Sanna Marinilla on eturivin paikka esimerkkinä, esikuvana, asioiden muuttajana ja vaikuttajana. Työ on paineistettua, mutta hyvät unenlahjat ja rautaiset hermot auttavat. Mutta Marin tunnustaa myös, että uupumuksen tunteet saattavat tulla myöhemmin:⠀ ⠀ ”On selvää, että nämä vuodet jättävät jälkensä. Tämä ei ole tavallista työtä eikä tavanomaista elämää vaan raskasta monellakin tavalla. Voi olla, että paine ja uupumus kertyvät ja tulevat myöhemmin. Tilanteissa on ollut pakko laittaa tunteet sivuun, mutta kyllähän ne kasautuvat.” ⠀ ⠀ Lue kiinnostava haastattelu kokonaisuudessaan tänään lehtihyllyille saapuneesta Trendistä! Antoisia lukuhetkiä! 💎 ⠀ ⠀ Kuva: @jonaslundqvist⠀ Tyyli: @suvipout

A post shared by Trendi & Lily (@trendimag) on

Une photo pour un magazine féminin

La jeune femme a posé pour un magazine féminin. Elle se trouve dans sa résidence, vêtue d’un tailleur noir à même la peau. Ses cheveux sont lâchés sur ses épaules et un maquillage discret vient rehausser sa beauté naturelle. Un splendide collier vintage met son décolleté en valeur et la cheffe du gouvernement sourit à l’objectif. Bref une photo simple, à l’esthétique efficace. Or, quelle n’a pas été la surprise des finlandais de voir un déferlement de haters sur  les réseaux sociaux. Entre ceux qui lui reprochaient de jouer au mannequin pendant la crise sanitaire et ceux qui mettaient ses compétences en cause, les misogynes y allaient de bon coeur. Or, il s’avère que ces messieurs sont de mauvaise foi. En effet, la gestion de la crise sanitaire par la jeune femme a été unanimement approuvée. D’ailleurs la jeune femme n’a pas lésiné sur les moyens et ne craint pas d’innover. Ainsi l’aéroport de Helsinki est doté de chiens capables de renifler la Covid-19, cinq jours avant que la maladie se déclare. C’est toujours plus agréable de se faire passer à la truffe d’un sympathique poilu que de se faire introduire un goupillon dans le nez.

Finlandaises et Finlandais s’en prennent aux haters

Mais les femmes et les hommes du pays ne l’entendent pas de cette oreille. Depuis le début de cette polémique, de nombreux citoyens postent une photo où ils  portent un très profond décollé. Un hashtagg #Iamwithsanna a été créé afin de soutenir la ministre. Les réseaux sociaux font face à une déferlante de ce type de photo. Même les hommes, du moins ceux qui ont l’esprit le plus ouvert, se sont aussi mis en tête de se faire photographier en « profond décolleté » . D’ailleurs ces derniers sont relativement nombreux et on ne peut que les féliciter de se joindre au mouvement.

Iamwithsanna

C’est le leit motiv des soutiens de la ministre. D’ailleurs la rédactrice en cheffe du magazine a pris la parole. Ainsi elle a indiqué que lorsqu’une femme ou un homme politique prend la parole, il y a forcément toujours des gens qui pensent qu’elle ou il se trompe. C’est le jeu de la politique et des oppositions. Par contre, elle a indiqué qu’en programmant un article sur la jeune femme assorti d’une photo, on ne pouvait s’attendre à une telle polémique. Faut-il rappeler que l’ancien premier ministre a été photographié à cheval, dans la même tenue que l’animal ? C’est à dire en ne portant que ce que la nature lui a donné lors de la naissance. Certes, il n’y avait à l’époque pas de réseaux sociaux mais la photo est connue en Finlande. D’ailleurs lui-même a fait un shooting photo en tenue de hypster sans que personne ne commente.