Vidéo: Découvrez comment un paresseux suspendu à des lignes électriques a été sauvé en Colombie

Un travailleur local a sauvé l'animal après qu'il ait escaladé un poteau électrique à Tarazá, en Colombie, rapporte Reuters.

© Capture CNN

Victor Hugo Lopez, employé d’Empresas Publicas de Medellin en Colombie, a sauvé un ours paresseux accroché à un câble électrique dans la municipalité de Tarazá, à Antioquia.

Une vidéo montre le moment où le travailleur tente de s’approcher de l’animal et l’appelle pour qu’il s’approche, mais comme il n’a pas réussi à le sauver de cette manière, Victor s’est approché de l’animal avec un manche à balai pour qu’il puisse s’y accrocher.

Les paresseux sont des animaux très lents, ce qui les rend tendres et vulnérables, mais leur cause aussi parfois quelques problèmes. En Colombie, par exemple, un paresseux a été piégé et suspendu à une ligne électrique dans la ville de Tarazá.

L’animal était suspendu à un câble à haute tension et l’on craignait pour sa vie. Un technicien municipal, Victor Hugo Lopez, a pris son courage à deux mains et s’est précipité à la rescousse.

paresseux

Bien que Hugo soit monté et ait tenté de s’approcher de l’animal, il n’a pas pu le faire, craignant la fragilité du câble en question. Pour sauver l’animal, il a utilisé un balai et a réussi à faire en sorte que le paresseux s’accroche au poteau

Bien qu’il n’ait pas rendu la tâche facile au paresseux, celui-ci a fini par s’accrocher et a été serré dans ses bras depuis les hauteurs. L’animal a été renvoyé sain et sauf dans son habitat naturel afin qu’il puisse profiter d’une nouvelle vie en toute liberté et sécurité.

Quelques heures après le sauvetage, l’ours paresseux a été remis dans son habitat naturel:

« Bienvenue dans la liberté, petit ours. Grimpez à l’arbre. Ne tombe pas, fils, pa’ arriba », entend-on Victor López dire dans la vidéo.

Si vous aimez les animaux, n’oubliez pas de partager nos articles avec vos amis.

©️ Rédaction Tekpolis toute reproduction de nos articles sans notre accord sera signalée à Google et Facebook