Vacances de la Toussaint : durée, origine… Toutes les anecdotes surprenantes !

Les vacances de la Toussaint ont commencé, et bien que les français partent généralement peu, elles restent importantes pour le tourisme et le moral !

Cela fait sept semaines que les enfants et adolescents ont repris le chemin des cours en cette année 2020, définitivement unique. Fragilisée par le coronavirus, la rentrée des classes a pu se tenir, alors qu’il était demandé aux professeurs et élèves de respecter les distances de sécurité et les normes sanitaires. Ce sont donc équipés de masques qu’ils ont retrouvé leur salle de classe pour le lancement d’une année scolaire que nous retrouverons sans doute dans les livres d’histoire. Mais comme après l’effort vient le réconfort, les élèves sont partis pour deux semaines de repos bien méritées, puisque les vacances de la Toussaint commence aujourd’hui, vendredi 16 octobre 2020.

Avant 1959, cette pause automnale n’existait pas !

Ces vacances sur le calendrier scolaires sont relativement récentes. En effet, c’est en 1959 qu’elles ont été créées, mais pas exactement comme nous les connaissons aujourd’hui. A l’époque, elles duraient simplement quatre jours et étaient considérées comme une petite coupure pour que les enfants et enseignants se reposent le temps d’un week end prolongé. Il faut dire qu’avant 1959, les grandes vacances d’été commençaient le 15 août, pour se conclure début octobre. Il a été décidé de décaler les vacances d’été…en été, en les avançant dès le mois de juillet. De quoi laisser une large période entre la coupure estivale et la coupure hivernale des fêtes de noël. Avec le temps, les vacances de la Toussaint se sont donc allongées. Et aujourd’hui, elles durent deux semaines. On doit en tout cas la création de ces vacances à André Boulloche (ministre de l’Éducation nationale socialiste).

Une durée de deux semaines pour assurer un bon repos !

Comme nous l’avons vu, à l’origine, ces nouvelles vacances scolaires duraient quatre jours. Mais cette durée a connu quelques modifications par la suite. De 1960 (soit un an après la mise en place) à 1965, elles sont rallongées pour durer une semaine, avant d’être raccourcies à seulement trois jours jusqu’en 1981. Cette année-là, François Mitterrand décide de les prolonger de dix jours. Elles seront encore plus longues à partir de 1997 puisqu’elles dureront quinze jours, avant d’être à nouveau raccourcies de cinq jours (pour revenir à dix) deux ans plus tard. A partir de 2002, les vacances durent une semaine, puis finalement dix jours. Et enfin, depuis 2012 (en lien avec la réforme des systèmes scolaires), elles durent deux semaines. Ce choix de durée a été fait pour permettre aux enfants de réellement se reposer. Il s’agit donc d’une vraie coupure, de vraies vacances.

Tous les français en vacances au même moment

Les vacances scolaires se séparent en deux groupes. Celles qui concernent en même temps tout le territoire français, et celles qui sont étalées sur plusieurs semaines. Pour la Toussaint (et les vacances de noël) aucune zone n’est donnée, tous les français sont concernés et partent donc en vacances en même temps. Pourquoi ? Car ce sont les vacances où les français partent le moins. En effet, si les zones ont été créées en 1960, c’est pour permettre aux français de s’offrir des vacances de ski (notamment pour les vacances de février). Pour éviter un rassemblement de foule au même moment et pour assurer une économie solide aux hôtels, trois zones ont donc été créées. Les français ne se retrouvent donc pas en vacances au même moment, ou juste pendant une semaine (mais cela ne concerne que deux zones sur les trois).

View this post on Instagram

🇬🇧 And suddenly, SNOW! ❄️ A fresh snowfall has just covered the peaks of the Dolomites and the slopes of the Dolomiti di Brenta Ski Area. Here your winter diary: in Madonna di Campiglio the skiing season will kick off on NOVEMBER 21-22, 2020. Follow the link in bio for the novelties and measures that we have implemented for a safe winter holiday. ~ 🇮🇹 E neve sia! ❄️ La neve è tornata ad imbiancare le nostre Dolomiti e le piste della Skiarea Campiglio Dolomiti di Brenta. È tempo di segnarlo in agenda: a Madonna di Campiglio la stagione sciistica aprirà il 21-22 novembre 2020 (area Grostè). Segui il link in bio per scoprire le novità dell’inverno 20-21 e come la destinazione si sta preparando per garantire sicurezza e servizi su misura. #madonnadicampiglio #skiareacampiglio #topdolomites – 📸 by D. Molineris #dolomiti #dolomitidibrenta #italy #trentino #visittrentino #pinzolo #skiseason #skiseasoniscoming #ski #skiing #snowboarding #snowgram #dolomitiunesco

A post shared by Campigliodolomiti 🏂❄️🚴🏻🌲 (@campigliodolomiti) on

Seuls 14% des français comptent partir cet été

Alors qu’il annonçait le confinement, Emmanuel Macron l’a annoncé : les déplacements entre région ne seront pas interdits. Au contraire, le chef d’État encourage les français à partir en vacances tout en respectant les gestes barrières. Le Président est conscient que l’économie hôtelière souffre. Malheureusement, les vacances de la Toussaint, la plupart des citoyens les passent chez eux. En effet, entre 2011 et 2018, seuls 18% des français sont partis en vacances (selon le site Statisca).

Avec la pandémie actuelle de coronavirus, la tendance ne compte pas s’inverser, elle tend au contraire à s’aggraver. Opinionway a fait un sondage pour Mondial Assistance, et seuls 14% des français disaient avoir l’intention de partir pour profiter des vacances hors de leur habitation. Parmi les vacances scolaires les plus plébiscitées par les français, nous pouvons parler des vacances de printemps (sans parler de l’été) puisque près de 24% des français s’offrent un séjour chaque année.