Le chat renard, une nouvelle espèce de chat que les scientifiques pensent avoir trouvée

Le félin a une queue qui rappelle celle du renard, il est plus grand qu'un chat domestique et ses canines sont plus développées.

© Le chat renard, une nouvelle espèce de chat que les scientifiques pensent avoir trouvée

Des chercheurs français ont récemment fait une découverte extraordinaire dans le domaine de la zoologie : le chat renard. Cette nouvelle espèce de félin suscite un intérêt croissant chez les scientifiques et les amateurs d’animaux du monde entier.

Doté d’une queue grise cerclée de roux, le ghjattu-volpe, dit « chat renard« , grogne dans sa cage. Il a ainsi l’apparence d’un chat. Cependant, sa taille est plus grande que la normale. De plus, ses oreilles plus grandes, sa fourrure plus épaisse et ses dents plus développées que celles d’un chat domestique. Ces caractéristiques ont conduit des chercheurs français en Corse à annoncer une nouvelle espèce.

Le chat renard

Le chat renard, une nouvelle espèce de chat que les scientifiques pensent avoir trouvée
Capture Facebook

« Pour nous, c’est une espèce naturelle sauvage, que l’on connaissait, mais ne mentionnait jamais. Car, c’est un animal extrêmement discret, aux mœurs nocturnes. C’est une découverte extraordinaire », a déclaré à l’AFP Pierre Benedetti, technicien de l’environnement à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). « Ce dont on est sûr, c’est qu’il ne s’agit pas d’un chat domestique. Ses caractéristiques, son ADN, sont différents », a-t-il ajouté.

À lire :   Voici comment savoir si un chat a de la fièvre

Le chat renard est-il une nouvelle espèce ?

Le chat renard, une nouvelle espèce de chat que les scientifiques pensent avoir trouvée
Capture Facebook

Son physique de chat sauvage avec des traits de renard fait que le nom de chat renard lui va comme un gant. Cependant, les scientifiques n’ont pas trouvé suffisamment de certitudes pour le classer en tant qu’espèce ou sous-espèce. Ni pour confirmer qu’il s’agit d’une variante du chat sauvage, issue de croisements entre chats sauvages.

C’est justement cette dernière hypothèse qui convainc le plus le directeur de la délégation régionale de l’office de la chasse et de la faune sauvage : « il s’agit plus vraisemblablement d’un croisement ou d’une hybridation, peut-être d’un chat sauvage de Sardaigne« , a-t-il déclaré au Monde.

Indépendamment du verdict scientifique, ce qui est clair pour les chercheurs, c’est la nécessité de reconnaître et de protéger cet animal. Ils espèrent d’ailleurs que des mesures de protection seront prises d’ici deux à quatre ans.

Implications de cette découverte

OM : cette annonce de taille pour le prochain entraîneur du club vient de tomberhttps://planetemercato.fr/actualites/2173-om-cette-annonce-de-taille-pour-le-prochain-entraineur-du-club-vient-de-tomber/
Capture Facebook

Aussi, la découverte du chat-renard soulève des questions importantes sur la biodiversité et la conservation des espèces animales. En identifiant une nouvelle espèce de félin, les chercheurs mettent en lumière l’importance de préserver les habitats naturels et de protéger les espèces menacées.

À lire :   Ce lion et son gardien qui l’a sauvé sont inséparables, une amitié incroyable de 11 ans

De plus, cette découverte ouvre la voie à de nouvelles recherches et études sur le chat-renard. En effet, les scientifiques s’efforcent de mieux comprendre son mode de vie. Mais aussi son régime alimentaire et son interaction avec son environnement. Ces informations sont cruciales pour élaborer des stratégies de conservation efficaces et garantir la survie de cette espèce unique.

Vous souhaitez vous tenir au courant et connaître les dernières actualités du monde animal ? Nous vous invitons à les consulter dans la catégorie ( ANIMAUX ) Par ailleurs, si vous avez une histoire ou si vous souhaitez raconter la vôtre avec votre animal de compagnie, vous pouvez nous écrire à tekpolis.fr@gmail.com