Les chiens nous comprennent-ils vraiment ? Voici ce qu’en disent les experts

La compréhension des chiens : Exploration des capacités cognitives et sociales de nos fidèles compagnons à quatre pattes.

© Les chiens nous comprennent-ils vraiment ? Voici ce qu'en disent les experts

Il n’est pas rare que nous communiquions avec notre chien comme s’il s’agissait d’une personne. Il est notre compagnon, sa présence nous réconforte et il semble nous comprendre. Mais nous comprend-il vraiment ou est-ce nous qui voulons le croire ?

Récemment encore, aucune preuve scientifique ne venait corroborer cette capacité des canidés. Aujourd’hui, cependant, plusieurs études ont démontré ce que les propriétaires de chiens affirment depuis longtemps. En effet, les chiens peuvent nous comprendre (parfois même mieux que les autres personnes, n’est-ce pas ?).

Une recherche menée par l’université de Floride a permis d’identifier chez les chiens des comportements sociaux très proches de ceux des humains. Comme le fait de répondre au langage corporel des personnes. Cette étude montre que les chiens se comportent en fonction de notre état d’attention, suivent nos mouvements. Et nous observent dans l’attente d’une confirmation de leurs actions.

Les chiens nous comprennent-ils vraiment ?

Les chiens nous comprennent-ils vraiment ? Voici ce qu'en disent les experts
Capture Facebook

Les capacités de compréhension des chiens : décryptage des experts

Les comportements chez les chiens nous laissent souvent perplexes. En effet, le fait qu’ils semblent réagir à nos émotions, anticiper nos besoins ou même comprendre nos commandes laisse penser qu’ils sont capables d’une forme de compréhension humaine. Les experts se sont penchés sur cette question complexe. Ils ont ainsi apporté des éléments de réponse intéressants.

À lire :   Journée mondiale de la baleine : l’importance de préserver ces géants des mers

Les humains disposent d’une « zone vocale » du cerveau qui leur permet d’obtenir des informations sur les personnes qu’ils connaissent et auxquelles ils sont attachés.

Des études récentes ont prouvé que le cerveau des chiens possède également ces zones vocales capables de répondre à la voix d’autres chiens. Ainsi que de réagir à la charge émotionnelle contenue dans la voix d’une personne. C’est-à-dire de savoir si elle est heureuse, en colère, etc.

Cela leur permet de traiter les voix humaines. Et donc de réagir à ce que nous disons. Selon les chercheurs, cela pourrait expliquer pourquoi les chiens comprennent si bien leurs maîtres, établissant ainsi un lien vraiment unique.

L’importance de l’apprentissage et de la socialisation pour la compréhension

Pour favoriser la compréhension mutuelle entre les chiens et les humains, l’apprentissage et la socialisation jouent un rôle crucial. Les experts recommandent de commencer l’éducation des chiens dès leur plus jeune âge. Et ce, afin de développer leurs capacités cognitives et leur sensibilité aux signaux humains.

Une socialisation précoce permet également de renforcer leur capacité à interagir de manière positive avec leur environnement.

À lire :   La dernière chose que fait vraiment votre chien avant d’être euthanasié

Les canidés distinguent les visages heureux des visages en colère ?

D’autres études ont porté sur la capacité des chiens à distinguer les expressions faciales de joie et de colère. Selon les recherches, les chiens associent un visage heureux à quelque chose de positif. Et donc un visage en colère à quelque chose de négatif.

Ce qui est surprenant, c’est qu’ils peuvent appliquer cette polarité non seulement à des personnes familières. Mais aussi à des personnes qu’ils voient pour la première fois. Ainsi, les associations heureux-bon et fâché-mauvais leur permettent de créer un modèle pour déchiffrer les visages d’autres espèces que la leur. Même ceux d’individus non familiers.

C’est ce qui fait des chiens des êtres si particuliers. Ils sont toujours là, nous comprennent et nous encouragent quand nous en avons besoin. Mieux encore, leur capacité d’empathie ne se limite pas à leurs maîtres ou à leurs proches. Un chien est tellement sensible aux émotions humaines qu’il peut les distinguer même chez des personnes qu’il ne connaît pas et qu’il n’a donc pas pu analyser au préalable.