Le Whisky aurait de vrais avantages si vous suivez tous nos conseils, à consommer avec modération !

On vous voit venir ! Non, cet article ne vous encourage pas à boire des litres de whisky. Il vous faudra en boire avec modération pour bénéficier des vertus de cette boisson alcoolisée.

Le whisky est une boisson alcoolisée obtenue par distillation de céréales maltées ou non maltées. Très populaire, elle se déguste avec un ou sans glaçon, bien que les jeunes fêtards la consomment généralement avec du coca-cola. Et comme la bière, cette boisson possède plusieurs vertus non négligeables sur votre organisme. Bien entendu, il sera toujours préférable d’opter pour une alimentation plus saine afin d’obtenir de meilleurs résultats. Mais si vous êtes fans de cette boisson, vous serez heureux de constater qu’en la consommant avec modération, votre corps vous dira merci.

Il n’est pas forcément nécessaire de boire de l’alcool, certains se portent très bien malgré une totale absence de consommation. Ce sont généralement les consommations les plus raisonnables qui peuvent être intéressantes pour l’organisme. De plus, cet alcool est très fort, il faut donc être très vigilant.

Il ne faut donc pas avoir la main trop lourde au niveau de la consommation pour éviter les désagréments. Si vous appréciez le Whisky, vous pourriez donc découvrir quelques vertus sans, toutefois, avoir la main lourde bien sûr.

Le whisky lutte contre le cancer

Le whisky partage certaines similitudes avec les fruits et les légumes. Incroyable mais vrai ! Le whisky est riche en polyphénols antioxydants, et notamment l’acide ellagique que nous pouvons notamment retrouver dans les fruits et légumes. Or, c’est très efficace pour la prévention du cancer. Il permet en effet de limiter la croissance des cellules cancéreuses. De plus, le whisky a des propriétés anti-prolifératives qui contribue à éviter que l’ADN n’entre en contact avec des composés cancérigènes (comme les nitrosamines).. Grâce à ces composants, les cellules cancérigènes ont moins de risque de rentrer en contact avec l’ADN. 

Votre cerveau vous dira merci

Il s’agit d’une question de dosage pour ce point précis. Des études ont en effet démontré que consommer du whisky en petites quantités réduit les risques de développer la maladie d’Alzheimer ou de démence. Une bonne nouvelle donc, pour tous les amateurs. En revanche attention. Boire trop de whisky aurait l’effet inverse puisque cela augmente le risque de maladies neurodégénératives. Mieux vaut donc se contenter d’un petit verre de temps en temps !

Un allié digestif

Généralement, le whisky se consomme après le repas. Comme tout bon digestif, en prendre après le repas stimulera votre digestion et vous permettra de limiter les douleurs d’estomac (surtout après un diner copieux). Mais sachez que, désormais, cette boisson se consomme de plus en plus pendant les repas. Autrefois, l’idée d’associer le whisky a de la nourriture était peu considérée, puisqu’il se consomme généralement seul. Mais désormais, il est de plus en plus habituel et admis de voir des personnes boires du whisky au cours du repas. Il en existe de plusieurs sortes qui pourront s’accorder au mieux à vos plats. Alors n’ayez plus peur et consommez votre verre au moment qui vous semble le plus agréable. Votre digestion n’en sera que meilleure. On rappelle cependant que les aliments riches en fibres (comme les légumes) sont les seuls alliés à 100% bons pour votre santé qui viennent faciliter votre transit intestinal. 

Le whisky est idéal contre la grippe

Vous connaissez sans doute cette recette de grand-mère appelée le grog, breuvage chaud à base de rhum. Et bien sachez qu’il existe également avec du whisky, et ses bienfaits seront similaires après un coup de froid qui vous fragilise. Le whisky peut également être utilisé seul comme un sirop, idéal si vous avez de la toux ou si votre gorge vous démange. Mais son effet n’en sera que dupliquer avec de l’eau chaude et du citron. Vous obtiendrez des effets quasi-immédiats. Mais comme toujours avec les boissons alcoolisées, il est nécessaire d’en boire en très petites quantités.

Vivez plus longtemps en consommant du whisky

Comme toujours évidemment, il s’agit de bien doser sa consommation. Mais il est prouvé que boire du whisky en faible quantité vous permet d’augmenter votre espérance de vie. Grâce à ses divers antioxydants, le whisky aide à lutter contre les maladies et vient mettre combattre les signes du vieillissement. Vous vivrez donc plus longtemps, mais aussi plus heureux. En effet, une ou deux gorgées de whisky vous aidera à détendre vos nerfs et ralentira votre activité cérébrale. En effet, cela réduira votre stress et votre tension.

De quoi vous convaincre de laisser une chance au whisky et d’en déguster quelques gorgées de temps à autre. Tout est une question de dosage mais vous savez désormais qu’il peut être tout à fait bénéfique pour votre santé.