Les gens laissent des bâtons sur la tombe de ce chien de 100 ans

Les gens laissent souvent des bâtons en guise d'hommage sur la tombe de ce chien nommé Rex qui a vécu il y a plus de 100 ans.

© Capture Facebook

Le cimetière Green-Wood, situé dans le sud de Brooklyn, aux États-Unis, compte un certain nombre de personnes célèbres dans son enceinte, notamment des figures de la guerre civile. Mais un résident en particulier retient toute l’attention… les visiteurs lui déposent d’ailleurs des bâtons en hommage.

Parmi les innombrables statues d’anges et de personnages décoratifs se trouve la statue en bronze d’un chien nommé Rex, qui semble garder la tombe de son ancien maître depuis plus de 100 ans.

Le maître de ce chien serait un ancien marchand de fruits nommé John E. Stow, décédé en 1884. De nombreux visiteurs du cimetière ont pris l’habitude de ramasser des branches et de les déposer aux pieds du chien fidèle.

chien
© TWITTER/ KEVIN T. MORALES

Les gens laissent des bâtons sur la tombe de ce chien.

Stacy Locke, responsable des communications au cimetière Green-Wood, a déclaré à The Dodo :

« Quand il s’agit de Rex, il se distingue évidemment. Les gens le voient de la route ; c’est un endroit assez proéminent, juste à côté de l’intersection de deux routes. »

En raison de la pandémie de COVID-19, le site est devenu une échappatoire pour ceux qui souhaitent profiter de la nature, et depuis que ces visites ont augmenté, la collection de bâtons de Rex aussi.

Stacey a ajouté :

« C’est juste sous un arbre et il y a beaucoup de bâtons. Les gens laissent tomber un bâton sur ses petites pattes. Quelqu’un a également laissé la photo d’un chien, peut-être son petit animal de compagnie qui est décédé, comme pour dire, ‘Rex, prends soin de mon petit garçon' ».

bâtons
© STUFFNOBODYCARESABOUT

Le cimetière de 478 acres abrite également d’autres animaux domestiques que Rex. Avant que le conseil d’administration du cimetière n’interdise les enterrements d’animaux en 1879, de nombreux autres fidèles compagnons ont été enterrés aux côtés de leurs maîtres bien-aimés.

Parmi les archives de Green-Wood, qui remontent au 19e siècle, se trouve une note sur l’emplacement d’une statue en bronze d’un chien. On ne sait pas encore si Rex est réellement enterré à côté de son maître, mais les gens aiment à croire qu’il l’est.

Le responsable de la communication du cimetière a ajouté :

« Il y a une autre sculpture de chien qui a une histoire mystérieuse similaire, mais qui sort un peu plus de l’ordinaire. Et celui-là se retrouve généralement avec des jouets. »

bâtons
© WIKIMEDIA COMMONS / DAVID BERKOWITZ

La sculpture de Rex et les milliers de cadeaux que les visiteurs laissent souvent en son hommage montrent que l’amour d’un chien est définitivement éternel.