5 conseils pour voyager avec votre chien en voiture

Lorsque vous voyagez en voiture avec votre chien, il y a plusieurs choses à prendre en compte

© Andrew Pons / Unsplash

Voici les meilleurs conseils pour votre chien : Nous sommes en période de vacances d’été et de nombreuses personnes ont prévu un voyage en voiture pour passer un moment avec toute la famille, y compris, dans certains cas, avec leurs animaux domestiques. Et si vous êtes arrivé jusqu’à ce texte, c’est que vous faites probablement partie de ceux qui veulent passer des vacances reposantes avec votre animal de compagnie et qui veulent savoir comment faire en sorte qu’ils en profitent au maximum.

Ce que vous devez donc prendre en compte en premier lieu, c’est que même si votre chien aimera l’idée de vous accompagner lors de vos journées de détente, si vous voulez qu’il passe lui aussi un bon moment, vous devez vous préparer à une série d’exigences et de conforts.

D’autant que, si votre projet est de faire le voyage en voiture, vous devez considérer que les chiens sont des animaux routiniers qui n’ont pas la même tolérance qu’un autre à toute altération de leur vie quotidienne. De plus, si nous avons parfois des vertiges et des nausées pendant un voyage en voiture, imaginez votre animal de compagnie, qui n’est pas habitué à rester si longtemps dans une voiture et ne comprend pas pourquoi.

Cela signifie-t-il qu’ils ne devraient pas venir avec nous ?

Pas du tout ! C’est juste que vous devez préparer correctement votre animal pour lui garantir la plus grande tranquillité d’esprit et stabilité possible. C’est pourquoi voici une série de recommandations qui vous aideront à préparer votre chien, tant physiquement que psychologiquement, afin de passer les meilleures vacances possibles.

5 conseils pour voyager avec votre chien en voiture

  • Faire ses valises

Tout comme nous préparons diverses choses en fonction de l’endroit où nous allons et du nombre de jours que nous allons rester, il faut faire de même pour notre animal de compagnie.

Parmi les articles de base à emporter pour votre animal de compagnie, citons un carnet de vaccination à jour, un dossier médical, tout document important et une trousse de premiers soins (avec suffisamment de médicaments s’il souffre d’une maladie spécifique) au cas où un problème de santé inattendu nécessiterait une aide d’urgence ; son collier avec sa plaque d’identité, sa laisse et son harnais ; des sacs à déchets, des lingettes humides, au moins un de ses jouets préférés, une couverture et des bols de nourriture et d’eau.

Un autre point important lors de la préparation est leur consommation alimentaire. Comme nous l’avons dit plus haut, les chiens s’en tiennent à des routines et l’alimentation en fait partie. Comme leur flore bactérienne n’est pas aussi variée que la nôtre, leur tube digestif n’assimile pas très bien les nutriments si leur régime alimentaire est modifié. Vous devez donc essayer de leur proposer la même nourriture même si vous les déplacez d’un endroit à l’autre.

Mais l’idée est de ne pas rendre les choses difficiles pour votre animal en transportant de lourds sacs de nourriture, surtout si vous voyagez pendant plusieurs jours. Une alternative est d’opter pour une alimentation humide, car elle est très pratique à l’emballage grâce à sa présentation en sachets.

chien
© Pexels
  • Acheter une caisse de transport pour animaux

Il n’existe pas de réglementation spécifique qui détermine comment les animaux de compagnie doivent être transportés dans les voitures privées. Toutefois, l’un des principes de base est que le conducteur doit être concentré au volant pour éviter les accidents potentiellement mortels. Un chien qui ne peut pas être calme dans la voiture ou qui recherche l’attention – comme ceux qui aiment se tenir sur les genoux du conducteur – peut représenter un danger latent pour tous ceux qui sont dans la voiture ou ceux qui se trouvent sur la route.

La recommandation du dresseur canin connu dans le monde entier sous le nom de « charmeur de chiens », Cesar Millán, est que les chiens devraient toujours voyager en voiture dans une caisse pour la sécurité de tous ; car, en plus d’empêcher le conducteur d’être distrait, l’intégrité de l’animal est ainsi encore plus protégée.

« Statistiquement, en cas de choc, le chien dans une caisse sécurisée sera plus protégé que si une ceinture de sécurité pour chien avait été utilisée. La cage empêche également votre chien de devenir un projectile s’il doit freiner brusquement, elle réduit les risques de blessures pour l’homme et le chien », explique-t-il dans son blog.

  • Habituez votre animal à monter dans une voiture.

Comme pour le point précédent, si votre animal n’a pas l’habitude de voyager en voiture, il peut être très stressant pour lui d’y passer soudainement un long moment. Surtout si la seule fois où il monte en voiture est pour aller chez le vétérinaire.

Au moins un mois à l’avance, invitez-le à faire des promenades en voiture dans des endroits qu’il apprécie, comme un parc ou une visite familiale. Ainsi, non seulement, vous l’habituerez à être dans le véhicule, mais vous lui montrerez également que le fait d’y voyager est positif et vous pourrez évaluer son comportement, c’est-à-dire s’il s’agite beaucoup ou au contraire, s’il reste stable et calme.

En revanche, vous devez profiter de ces courts trajets pour lui apprendre à rester calme sur les sièges arrière. Et même s’ils sont courts, assurez-vous que votre animal est dans sa cage ou avec un harnais et une ceinture de sécurité.

  • Et s’il a peur des voitures ?

Si vous remarquez que votre chien pleure lorsqu’il est en voiture, qu’il hésite à monter dans la voiture et qu’il est agité pendant tout le trajet, il a probablement peur des voitures et vous devez en déterminer la cause afin de l’aider.

Comme dans notre cas, la peur chez les chiens est une émotion adaptative qui survient lorsqu’ils perçoivent un danger. Parmi les raisons les plus courantes à l’origine de ce problème figurent : le manque d’exposition à la voiture, une expérience traumatisante liée à celle-ci (comme un accident ou une punition), un malaise, des nausées, une association avec le vétérinaire ou le syndrome de dysfonctionnement cognitif, entre autres.

Afin de surmonter son stress, il est nécessaire de trouver un moyen de relater le voyage en voiture comme une expérience positive.

Comme nous l’avons expliqué dans le conseil précédent, une option consiste à les emmener dans des endroits agréables pour eux, comme les parcs. Une autre solution consiste à le récompenser chaque fois qu’il monte dans la voiture avec des biscuits spéciaux ou à jouer avec son doudou préféré. Vous pouvez également l’emmener se promener avant et après le trajet afin qu’il puisse dépenser son énergie et savoir qu’une promenade relaxante l’attend à la sortie de la voiture.

a
© Pexels
  • Quelques ajustements en cours de route et c’est tout.

Maintenant que vous êtes sûr que votre animal est en bonne santé et prêt pour le grand jour, la dernière chose à faire est d’appliquer les recommandations qui doivent être prises pendant le voyage :

-Vérifiez que votre chien n’a rien mangé deux heures avant le départ, mais qu’il est bien hydraté pour éviter les vomissements en cas de mal des transports, et qu’il a fait une bonne promenade pour le fatiguer afin qu’il dorme en route et vide sa vessie.

-Placez votre chien dans la cage sur le siège arrière, de préférence bien attachée. Si vous vivez ou voyagez dans un climat chaud, couvrez la fenêtre qui donne la lumière directe du soleil pour réduire les risques de coup de chaleur.

-Si votre animal ne voyage pas dans une cage, fixez-le au siège avec une ceinture de sécurité spéciale adaptée à son harnais. N’utilisez jamais la ceinture de sécurité avec le collier, car votre chien pourrait s’étouffer. De plus, même s’il adore ça, ne le laissez pas passer son corps par la fenêtre pour deux raisons : il pourrait tomber par inadvertance ou sa cornée pourrait être blessée par la poussière ou d’autres objets emportés par le vent.

-Toutes les deux heures de voyage ou moins, vous devez vous arrêter et vous reposer pour que le chien puisse marcher, boire de l’eau, manger un des sachets Pedigree Pouch, faire ses besoins et éviter les coups de chaleur.