2 énormes baleines transportées par camion et par avion depuis l’Ukraine pour les protéger

Le sauvetage le plus complexe et le plus incroyable a été celui de ces deux baleines. Elles ont été ramenées d'Ukraine.

La guerre russo-ukrainienne a bouleversé la vie des habitants du pays. De nombreuses familles se sont retrouvées sans abri du jour au lendemain. D’autres ont perdu la vie, leurs proches… Malheureusement, les victimes ne se limitent pas aux humains. Les animaux ont également souffert. Avant qu’ils ne fassent partie des victimes, des gens ont sauvé ces deux énormes baleines, en les transportant depuis l’Ukraine.

Une grande menace planait sur la vie de ces baleines

Dans l’aquarium NEMO dolphinarium, en Ukraine, deux énormes baleines vivaient en isolement . Le mâle, Plombir, avait 15 ans, tandis que la femelle, Miranda, en avait 14. Le couple de mammifères marins bélugas était comme beaucoup d’habitants de la ville, leur survie fut menacée.

Les bombardements de l’armée Russe ont détruit la moitié de la ville. Ils ont détruit les infrastructures et les maisons de toutes sortes. Dans ces conditions, les bombardements ont également détruit le réseau électrique. Une préoccupation majeure pour ces baleines, dont l’habitat naturel est l’Arctique.

À lire Pourquoi les orques sont de plus en plus violentes : les requins, les baleines et les bateaux sont leurs principales proies

Ces baleines, des bélugas, ont besoin d’une eau très froide pour survivre. Cependant, en l’absence d’électricité, le centre ne pouvait compter que sur l’énergie d’un générateur. Il était donc difficile de maintenir l’eau à la bonne température. De même, ces animaux marins manquaient de nourriture.

En effet, ces deux baleines avaient besoin de 60 kilos de denrées alimentaires par jour. Ceux-ci étaient censés se nourrir de calamars, de harengs, de maquereaux et d’autres poissons frais. Dans ces conditions, les responsables ont alors décidé qu’une évacuation était nécessaire.

Le sauvetage complexe et imprévisible de ces animaux marins

En plus de ces problèmes d’approvisionnement, les armées russes ont commencé à toucher le delphinarium NEMO. Les sauveteurs ont alors conclu un transfert vers un grand aquarium de Valence pour venir en aide aux baleines. Et ce, même si les risques étaient élevés et les conséquences potentiellement fatales.

Une équipe d’experts s’est alors mobilisée, avec comme acteur principal García-Párraga. Des spécialistes de l’Oceanogràfic de Valence ont également aidé les Ukrainiens. Il y avait aussi Olga Shpak, l’une des plus grandes expertes mondiales en matière de bélugas. Elle a servi d’intermédiaire entre les experts internationaux et les Ukrainiens.

À lire Cette chienne Pitbull panique quand les sauveteurs viennent en aide à son chiot, sa réaction incroyable

2 énormes baleines transportées par camion et par avion depuis l’Ukraine pour les protéger
Capture Facebook

Le sauvetage des baleines a commencé un lundi. Ils devaient effectuer un voyage de 3 000 kilomètres, qui devait durer 36 heures. Mais des complications sont apparues en cours de route. Tout d’abord, les caisses qui devaient contenir les animaux étaient trop petites. Ils devaient faire attention à chaque fois qu’ils devaient les soulever pour ne pas les casser.

Les Ukrainiens ont également transporté les baleines jusqu’à Odessa, où un membre de l’équipe d’Oceanogràfic les a réceptionnées. Ils les ont examinées ainsi que les caisses avant de repartir. Un voyage au cours duquel ils ont dû veiller à ce que les réservoirs soient pleins d’eau. Ils devaient aussi vérifier que les températures soient comprises entre 22 et 24 degrés Celsius.

Les baleines arrivent enfin dans leur nouveau foyer

García-Párraga et Christen les ont attendues en Moldavie. D’autres complications y sont apparues, que les experts ont pu gérer sans problème. Néanmoins, ces événements ont retardé leur arrivée. 36 heures après leur départ, à l’aube du mercredi matin, les baleines et les sauveteurs ont atterri à Valence.

À lire Ils trouvent un hibou Grand-duc d’Europe en détresse dans leur jardin, un héros débarque

Toute l’équipe de sauvetage s’est félicitée d’avoir mené à bien cette mission. Et ce, malgré la complexité de l’opération. García-Párraga a été ému non seulement par la situation, mais aussi par l’inquiétude des Ukrainiens pendant l’opération. Eux, qui étaient sur le point de faire leurs adieux au couple de baleines qu’ils connaissaient depuis si longtemps.


Vous aimez cet article ? Partagez !