Le calvaire des chiens brachycéphales qui sont toujours malades, voici comment les soigner

Soignez vos chiens brachycéphales. Découvrez leurs maladies courantes et les meilleurs traitements pour améliorer leur bien-être.

Les chiens brachycéphales, avec leurs museaux écrasés, s’apprécient pour leur apparence unique. Cependant, ils souffrent de nombreux problèmes de santé. Leurs maladies fréquentes peuvent transformer la vie quotidienne en véritable calvaire. Cela, tant pour eux que pour leurs propriétaires. Découvrez comment identifier et traiter ces affections pour offrir à votre compagnon à quatre pattes une vie plus saine et épanouie.

Les chiens brachycéphales, victimes de manipulations génétiques

Les chiens brachycéphales sont le résultat de manipulations génétiques. Ces races se démarquent par un museau court et aplati. Leur apparence a été modifiée au fil des générations par l’élevage sélectif. L’objectif était de créer des chiens à l’allure « mignonne » et attirante pour les acheteurs.

Cependant, ces changements ont un coût. Elles causent de nombreux problèmes de santé. Tout d’abord, les difficultés respiratoires sont fréquentes. Ensuite, les problèmes oculaires sont courants. De plus, ces chiens souffrent souvent de troubles digestifs. Par ailleurs, ils sont sujets à une chute de poils. Mais ils auront également dû mal à régler leur température eux même.

À lire Les véritables raisons pour lesquelles les chiens hurlent soudainement

Le calvaire des chiens brachycéphales qui sont toujours malades, voici comment les soigner
Capture Facebook

Ces enjeux de santé ont des conséquences importantes. D’une part, ils ont besoin des soins vétérinaires réguliers et coûteux. D’autre part, ils affectent la qualité de vie du chien. Malheureusement, de nombreux propriétaires adoptent ces races sans en mesurer les implications. Ils se retrouvent alors dépassés par les besoins spécifiques de leur animal.

Donc, l’adoption d’un chien brachycéphale est une décision qui ne doit pas être prise à la légère. Elle requiert une réflexion approfondie et des ressources suffisantes. Il est crucial de sensibiliser le public à ces enjeux pour le bien-être animal.

Interdiction de l’élevage de certaines races brachycéphales dans certains pays

Certains pays ont pris des mesures radicales concernant les races brachycéphales. La Hollande et la Norvège sont à l’avant-garde de ce mouvement. Ces nations ont décidé d’interdire l’élevage de certaines races brachycéphales. Cette décision vise à protéger le bien-être animal. En Hollande, la loi est particulièrement stricte.

Elle interdit la reproduction de chiens au museau extrêmement court. De plus, elle limite l’importation de ces races. La Norvège a adopté des mesures similaires. Elle a banni l’élevage de certaines races brachycéphales jugées trop extrêmes. L’ancien ministre néerlandais de l’Agriculture, Piet Adema, s’est exprimé sur le sujet.

À lire Ces 2 chiens rencontrent leurs héros au parc Disney, leur réaction totalement inattendue

Il a déclaré que ces animaux souffrent en permanence. Selon lui, leur vie est un enfer. Ces propos témoignent de la gravité de la situation. Cependant, tous les pays n’ont pas suivi cet exemple. La Colombie, notamment, n’a pas adopté de mesures similaires. L’élevage et la vente de races brachycéphales y restent autorisés sans restriction.

Cette disparité soulève des questions. Elle met en lumière les différences d’approche entre les pays. D’un côté, certains priorisent le bien-être animal. De l’autre, d’autres maintiennent le statu quo. Alors, le débat sur l’élevage des races brachycéphales est loin d’être clos. Il illustre les défis éthiques et législatifs liés à la protection animale à l’échelle mondiale.

Comment prendre soin des chiens brachycéphales ?

Prendre soin d’un chien brachycéphale exige une attention particulière. Tout d’abord, les consultations vétérinaires régulières sont essentielles. Elles permettent de détecter et prévenir les problèmes de santé. Ensuite, maintenir un poids corporel sain est crucial. Cela réduit la pression sur le système respiratoire. De plus, l’activité physique doit être adaptée aux capacités du chien.

Il faut éviter les efforts trop intenses. Par ailleurs, l’utilisation de produits spécifiques pour son pelage est recommandée. Cela prévient les irritations cutanées. En outre, le nettoyage régulier des yeux est important pour éviter les infections. Enfin, une hydratation constante est nécessaire, surtout par temps chaud. Ces soins spécifiques contribuent grandement au bien-être du chien brachycéphale.

À lire Ces races de chiens créent les liens les plus profonds avec leurs maîtres, ils sont prêts à tout pour eux


Vous aimez cet article ? Partagez !