Tout savoir sur les différentes significations des aboiements des chiens

Vous souhaitez améliorer la communication avec votre chien ? Dans ce cas, vous devez savoir ce que signifient ses différents aboiements.

Les chiens se sont développés auprès des humains. Ils ont été les premiers animaux que nos ancêtres ont domestiqués. Au fil du temps, ils ont alors développé leur propre mode de communication avec nous, dont l’aboiement. Mais ils ont différentes façons d’émettre ce son. Alors, comment savoir ce qu’ils veulent dire ?

Les chiens sont des animaux interactifs

Les chiens sont les animaux domestiques les plus sociables. Ils doivent cette personnalité à leurs ancêtres, les loups. Ces derniers se sont développés en interagissant avec les autres membres de leur meute. Nos canidés aiment donc naturellement interagir avec le monde qui les entoure.

Mais ces animaux ont un mode d’interaction différent de celui des humains. Ils le font principalement par des gestes et des attitudes, mais surtout par des aboiements de type ouaf. Cette onomatopée a des orthographes différentes selon les pays. Pour les Allemands, par exemple, c’est wow.

À lire Les véritables raisons pour lesquelles les chiens hurlent soudainement

Il faut savoir que onomatopée est la formation d’un mot par imitation du son de ce qu’il désigne. Ou un mot dont la forme phonique imite le son de ce qu’il désigne. Lorsque les chiens font le son « woof », nous savons immédiatement qu’ils veulent dire quelque chose ou qu’ils demandent quelque chose.

Mais il n’est pas toujours facile de comprendre ce qu’ils veulent dire. Des chercheurs du Lone Tree Veterinary Medical Center se sont penchés sur la question. Ils ont découvert que les aboiements des chiens ont un son différent. Et que chacun de ces sons ont différentes interprétations et significations.

Ce qui se cache derrière les différents aboiements

Tout savoir sur les différentes significations des aboiements des chiens
Capture Instagram

Tout d’abord, il y a les aboiements typiques que nous avons l’habitude d’entendre. Il peut y avoir différentes interprétations. Lorsqu’un chien est en détresse ou effrayé, il peut émettre un aboiement aigu et répétitif. Les sons « rauques » et « rugueux » signifient généralement qu’ils sont heureux ou que c’est l’heure de la récréation.

Les aboiements qui ressemblent à des grognements signifient qu’il est en colère et qu’il veut rester seul. Il existe également des aboiements qui ressemblent davantage à des gémissements. Cela signifie que le chien est anxieux ou que c’est l’heure de jouer.

À lire Ces 2 chiens rencontrent leurs héros au parc Disney, leur réaction totalement inattendue

Ils émettent également ce son lorsqu’ils souffrent ou sont en détresse. Il est toujours préférable d’être vigilant dans ces situations et d’emmener immédiatement le chien chez le vétérinaire. Mais les chiens peuvent aussi l’utiliser lorsqu’ils demandent de la nourriture ou d’autres friandises. C’est leur façon d’être capricieux.

Un autre son que les chiens peuvent émettre est le hurlement. Il s’agit d’une autre habitude héritée de leurs ancêtres les loups. Ils l’utilisent principalement pour retrouver les membres de la meute, la famille, les maîtres et les amis. Mais ils peuvent aussi l’utiliser pour attirer l’attention ou pour donner l’alerte.

Que signifie le grognement des chiens ?

Tout le monde le sait. Quand un chien grogne, c’est mauvais signe. Ces animaux émettent généralement ce son lorsqu’ils se sentent effrayés ou menacés. Ils entendent clairement le danger et peuvent devenir agressifs. Dans ce cas, il est toujours préférable de s’éloigner des personnes ou des situations dont ils se méfient.

Le grognement, lorsqu’il est doux et qu’il ne s’accompagne d’aucun geste de méfiance, n’est pas une mauvaise chose. Les chiens émettent également ce son lorsqu’ils jouent. Cependant, si le son est trop répétitif et qu’il grogne constamment, il est préférable de consulter un vétérinaire.

À lire Ces races de chiens créent les liens les plus profonds avec leurs maîtres, ils sont prêts à tout pour eux


Vous aimez cet article ? Partagez !