Des chercheurs découvrent les restes d’une espèce de reptile qui existait avant les dinosaures au Brésil

Avant la prédominance des dinosaures, un reptile existait déjà au Brésil. Découvrez de quel type d’animal il s’agit !

Saviez-vous qu’une espèce de reptiles dominait déjà le monde sauvage avant l’apparition des dinosaures ? Et oui, un animal sauvage ayant moins d’un mètre de taille existait au Brésil. Une grande découverte plaçant ce pays parmi les nations les plus historiques du monde. D’ailleurs, les experts ont trouvé les morceaux de cet animal sur ce territoire même.

Une histoire derrière les restes de reptile

Bien avant la période célèbre des dinosaures, un reptile impressionnant entrait dans les sujets de débat. En effet, dans le temps du Trias, il existait une espèce aux allures de crocodile. Groupés sous l’appellation pseudosuchiens, ces espèces régnaient dans la nature sauvage.

Selon les investigations des experts de l’université brésilienne de Santa Maria, ces reptiles vivaient il y a plus de 200 millions d’années. Ces gens découvrent cette information grâce aux études faites sur une partie du squelette de cet animal. Mais son apparence physique choque tous les experts.

À lire Toutes ces choses que les chats peuvent voir contrairement aux humains

Plus précisément, ces reptiles s’appellent les Parvosuchus aurelioi. Ce nom tiré des mots latins parvus et suchus signifie « petit crocodile ». La comparaison tient de l’apparence physique de ces animaux. En effet, ce spécimen conserve presque les mêmes caractéristiques que les crocodiles.

À la seule différence, ces reptiles disposent d’un corps plus léger. De plus, cet animal est plus petit que le crocodile. Mais à première vue, il ressemble aux crocodiles quand il se déplace. D’ailleurs, de nombreuses personnes ne savent pas les différencier sur les images.

La description des Parvosuchus aurelioi

Les experts ont découvert les restes de ce spécimen. Ces reptiles impressionnants sont totalement atypiques. En effet, avec une taille totale de moins d’un mètre, son crâne mesure presque quinze centimètres. Cela le diffère des dinosaures ayant un crâne plus large et plus long.

Ces reptiles avaient des dents moins épaisses. Mais ces derniers étaient plus pointues ! Ces experts ont aussi trouvé plusieurs « vertèbres dorsales » ainsi que le reste de son bassin. Donc ils pouvaient reconstituer presque toutes les parties dorsales du squelette.

À lire Les types de personnes que les chats n’aiment pas et pourquoi

Des chercheurs découvrent les restes d’une espèce de reptile qui existait avant les dinosaures au Brésil
Capture Facebook

Malgré les dents pointues, ces reptiles ne sont pas si robustes. En effet, en voyant leurs aspects physiques, ces espèces sont plus ou moins fragiles. Donc en comparaison avec les dinosaures, leur corps est moins solide. Cela les différencie des dinosaures qui par contre, sont plus forts et résistants.

Même s’il ne s’agit que d’une partie des os, la découverte sur ces reptiles enseigne plusieurs leçons sur les biodiversités. Les dinosaures n’étaient pas les seuls animaux ayant une grande longévité. En effet, les Parvosuchus aurelioi vivaient et dominaient aussi sur une longue période.

La découverte de cette espèce reptile change la donne pour le Brésil

Dans le passé, la découverte des restes des reptiles célèbres se passait souvent en Argentine et en Chine. D’ailleurs c’est pour cette raison que ces pays disposent de plusieurs archives sur les espèces sauvages. Mais dorénavant, le Brésil entre dans ce cercle fermé.

Cette découverte tant citée reste disponible dans la revue Scientific Reports. Mais son principal acteur est un paléontologue qui s’appelle Pedro Lucas Porcela Aurélio. Grâce à ses efforts, le monde entier connaît l’histoire des reptiles Parvosuchus aurelioi.

À lire Gâtons-nous trop nos animaux de compagnie ? Des experts répondent


Vous aimez cet article ? Partagez !