Les tigres ne sont pas des félins, voici pourquoi

Les tigres sont de véritables joyaux de la biodiversité. Si tout le monde les considère comme des félins, la réalité en est tout autre !

L’appellation « félin » semble aller de soi pour désigner le tigre. Cependant, ce grand fauve rayé cache en réalité quelques particularités qui le distinguent de ses cousins félins. Préparez-vous à découvrir cet animal sous un nouveau jour, loin des clichés et des idées reçues !

Les tigres, bien plus que des chats géants ?

Les tigres ne sont pas des félins, voici pourquoi
Capture Facebook

Les chats semblent partager une certaine ressemblance avec les tigres, ces majestueux félins sauvages. Leur apparence rayée et leur comportement gracieux peuvent évoquer une parenté. Cependant, il est important de comprendre qu’il s’agit de deux espèces bien distinctes, appartenant même à des familles différentes.

Si les chats et les tigres font tous partie de l’ordre des Carnivores, ils appartiennent à des familles distinctes. Les chats domestiques, affectueusement appelés « chats de gouttière » ou « chats persans », font partie de la famille des Félidés. Cette dernière regroupe également d’autres petits félins comme le lynx et le puma.

À lire Toutes ces choses que les chats peuvent voir contrairement aux humains

En revanche, les tigres, ces puissants prédateurs du monde entier, appartiennent à la famille des Panthérins, aux côtés de la panthère noire et du lion. Malgré leurs ressemblances superficielles, les tigres et les chats se distinguent par plusieurs caractéristiques physiques.

La taille est la différence la plus évidente : un tigre adulte peut atteindre 3 mètres de long et peser jusqu’à 300 kg. En revanche, un chat domestique dépasse rarement 1 mètre et pèse généralement entre 2 et 5 kg !

Des comportements distincts

Outre leur taille imposante, les tigres se caractérisent par leur pelage plus épais et plus rayé. Mais aussi, leurs pattes plus puissantes, leur tête plus massive et leurs mâchoires plus robustes. Ces adaptations physiques reflètent leur mode de vie de prédateurs redoutables.

Les tigres sont ainsi capables de chasser des proies bien plus grandes que les chats. Par ailleurs, les différences physiques se traduisent également par des comportements distincts. Les tigres sont des animaux solitaires et territoriaux.

À lire Les types de personnes que les chats n’aiment pas et pourquoi

Par contre, les chats domestiques peuvent être plus sociables et apprécier la compagnie des humains et d’autres chats. Les tigres sont également des chasseurs plus actifs et plus opportunistes. Et les chats domestiques ont tendance à être plus joueurs et moins enclins à chasser pour leur survie.

Un élément distinctif majeur réside dans l’incapacité des chats à rugir, contrairement aux tigres. Ces derniers possèdent des tendons élastiques au niveau de leur larynx qui leur permettent de produire ce son puissant, caractéristique de leur famille. Les chats, en revanche, n’ont pas cette particularité, ce qui limite leur vocalisation à des miaulements, des feulements et des ronronnements.

Quelques faits surprenants sur les tigres

Contrairement à ce que nous pouvons penser, les rayures distinctives du tigre ne se limitent pas à son pelage. Elles sont en réalité des marques permanentes gravées sur sa peau. Même rasé, l’animal arborerait fièrement ses motifs uniques. Cette particularité provient de la présence de mélanocytes, des cellules pigmentaires, dans le derme, la couche profonde de la peau.

Par ailleurs, les armes ultimes du tigre se cachent dans sa gueule. Ses canines, pouvant atteindre 10 centimètres de long, ne servent pas uniquement à déchirer la chair de ses proies. Elles sont également dotées de nerfs sensitifs extraordinairement précis. Cela lui permet de jauger la pression exercée lors de sa morsure. Cette précision redoutable lui permet de cibler avec exactitude les points vitaux de sa proie !

À lire Gâtons-nous trop nos animaux de compagnie ? Des experts répondent


Vous aimez cet article ? Partagez !