Tout savoir sur les races de chats qui tombent rarement malades

Vous rêvez d'un félin au tempérament de fer et à la santé d'acier ? Voici des races de chats réputées pour leur résistance aux maladies !

La présence d’un félin dans la maison est synonyme de confort et de bonheur. Il est alors essentiel de choisir un compagnon à quatre pattes qui soit non seulement affectueux, mais aussi robuste. Les chats qui tombent rarement malades sont des joyaux de la nature, alliant grâce et vitalité. Découvrons ensemble ces races exceptionnelles !

Un regard approfondi sur la santé des chats

Les chats, ces compagnons félins qui partagent nos vies, sont le résultat d’une sélection minutieuse effectuée par l’homme. Celle-ci a donné naissance à des races aux caractéristiques distinctes. Les critères de certaines personnes se tournent alors vers leur apparence et d’autres vers leur robustesse.

Cependant, cette intervention humaine a également conduit à des conséquences inattendues sur la santé des chats. Par exemple, il est paradoxal de constater que les races les plus prisées sont souvent celles qui présentent le plus de problèmes de santé. À l’inverse, les félins aux allures plus ordinaires tendent à jouir d’une meilleure santé globale.

À lire Toutes ces choses que les chats peuvent voir contrairement aux humains

Tout savoir sur les races de chats qui tombent rarement malades
Capture Instagram

Prenons le cas du Siamois, un chat qui se distingue par sa longévité exceptionnelle, souvent dépassant les 20 ans. Cela témoigne d’une constitution remarquablement résistante ! Toutefois, même cette race n’est pas à l’abri de certaines faiblesses. Cela inclut les infections bactériennes spécifiques qui peuvent mettre à l’épreuve son système immunitaire, bien que généralement robuste.

Tout savoir sur les races de chats qui tombent rarement malades
Capture Instagram

Le chat Persan, avec son pelage luxuriant et son allure noble, atteint lui aussi souvent le cap des 20 ans. Néanmoins, il faut souligner que les maladies rénales surviennent souvent chez cette race. Cela, avec un pourcentage alarmant de 38 % des individus affectés par cette prédisposition génétique.

Des races robustes

Chaque race de chat porte en elle une histoire unique et des caractéristiques génétiques. Tout cela influence leur santé et leur longévité. Le British Shorthair, avec son espérance de vie moyenne de 15 ans, figure parmi les exemples de bonne santé féline.

Tout savoir sur les races de chats qui tombent rarement malades
Capture Instagram

Cependant, aucune race n’est exempte de vulnérabilités. Le British Shorthair, par exemple, peut être affecté par l’hémophilie B. Il s’agit d’une maladie génétique qui perturbe la coagulation du sang, similaire à celle observée chez les humains.

À lire Les types de personnes que les chats n’aiment pas et pourquoi

D’autre part, le chat égyptien Mau se distingue par son pelage distinctif, orné de taches qui évoquent l’image d’un lynx. Une caractéristique qui le différencie d’ailleurs des félins européens communs ! Originaire d’Égypte, cet animal entre en Europe via l’Italie en 1953. C’était un cadeau d’un magnat qui l’avait découvert lors de ses voyages.

Tout savoir sur les races de chats qui tombent rarement malades
Capture Instagram

Ce n’est pas le fruit d’un croisement artificiel, mais plutôt le résultat d’une évolution naturelle. Ce qui lui confère des traits authentiques. Avec une durée de vie pouvant atteindre 18 ans, le Chat égyptien Mau incarne la robustesse et la santé exceptionnelle que peuvent atteindre certains matous.

Cette race de chats qui incarne l’adaptabilité et la résilience

Le chat européen commun est un véritable symbole de la résilience féline. Sa présence constante dans les villes à travers les siècles témoigne de sa capacité à s’adapter aux changements incessants des sociétés humaines. Cette race n’est pas le fruit d’une sélection artificielle. C’est plutôt le résultat d’une évolution naturelle qui a favorisé une robustesse génétique remarquable.

Tout savoir sur les races de chats qui tombent rarement malades
Capture Instagram

Contrairement à certaines races développées par l’homme, le chat européen commun ne provient pas de croisements sélectifs. Sa santé exceptionnelle est le reflet d’une sélection naturelle qui a éliminé les faiblesses au fil du temps. Ce qui lui permet alors de mener une vie saine, qu’elle soit sédentaire ou plus aventureuse à l’extérieur du foyer !

À lire Ces techniques pour empêcher votre chat de faire ses griffes sur les meubles


Vous aimez cet article ? Partagez !