Google  aura sa propre usine de voitures autonomes

Google aura sa propre usine de voitures autonomes

Publié le 26 juin 2018 à 19h26

Waymo, la filiale d’Alphabet Google, a choisi la ville de Detroit, haut lieu de l’automobile aux États-Unis, pour installer une usine d’assemblage de ses voitures autonomes qu’il développe en partenariat avec Fiat Chrysler et Jaguar Land Rover.

Waymo va ouvrir sa propre usine de production de voitures autonomes près de Detroit, berceau historique de l’industrie automobile américaine situé au nord du pays, a annoncé mardi la filiale conduite autonome d’Alphabet, maison mère de Google. Sur ce site, Waymo intégrera ses systèmes aux véhicules de ses partenaires (Fiat Chrysler et Jaguar Land Rover) qui lui fournissent sa flotte de voitures autonomes, dont une partie circule déjà près de Phoenix (Arizona, sud), explique la startup, considérée comme l’une des plus avancées dans ce domaine.

Ce « sera la première usine au monde 100 % dédiée à la production de masse de véhicules autonomes de niveau 4 », relève Waymo, qui a déjà une petite implantation dans cet État du Michigan, avec une vingtaine d’employés. Il s’agira d’un site existant qui n’est pas encore choisi et qu’il s’agira de reconvertir. La conduite autonome, vue comme l’avenir de l’automobile, est classée en cinq niveaux d’automaticité. Les véhicules de niveau 4 sont entièrement autonomes (pas besoin de conducteur) mais n’intègrent pas 100 % des scénarios de conduite (routes très accidentées, etc.).

L’usine de Waymo sera opérationnelle en 2021

Le projet suppose un investissement de 13,6 millions de dollars, ce qui ouvre droit à une subvention de 8 millions de dollars de la part de l’Organisation du développement économique du Michigan, a précisé cette dernière dans un communiqué distinct. Selon la presse locale, le site devrait être opérationnel fin 2021. Waymo, qui précise aussi collaborer avec l’équipementier Magma, promet la création de 100 emplois dans un premier temps, puis 400 à terme.

L’entreprise a commencé fin 2018 à commercialiser un service de taxis autonomes près de Phoenix, qu’il testait déjà auprès de volontaires depuis l’année précédente. Les clients peuvent utiliser leur smartphone pour réserver une voiture sans conducteur dans une zone d’environ 250 kilomètres carrés. En mai 2018, Waymo avait annoncé commander jusqu’à 62.000 monospaces au groupe Fiat Chrysler (FCA).

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

Cela vous intéressera aussi

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager avec vos ami(e)s et aidez-nous à faire connaître Tekpolis 🙂 ! La Rédaction vous remercie.