Votre libido est en baisse durant le confinement ? Michel Cymes vous explique pourquoi

Vous vous posez des questions au sujet de votre libido ? Si vous avez remarqué qu’elle est en baisse durant le confinement, pas d’inquiétudes ! Michel Cymes vous explique pourquoi…

Source : Pixabay

Le médecin Michel Cymes, bien connu du PAF, est omniprésent dans les médias depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus. Il a une nouvelle fois accepté de répondre aux interrogations des Français concernant le Covid-19 et ses conséquences, au micro de la radio RTL. Le médecin tenait notamment à rassurer les auditeurs au sujet de leur libido, si celle-ci est en baisse il s’agit bien d’une conséquence du confinement.

Alors que depuis la dernière allocution du président Emmanuel Macron, tous les Français attendent avec impatience le 11 mai, date probable d’un déconfinement progressif, tous sont inquiets pour leur santé et celle de leurs proches. Il y a de quoi, la période étant anxiogène au possible. Parmi les différents intervenants médiatiques, nous permettant de comprendre un peu mieux cette pandémie et ses conséquences multiples : Michel Cymes, médecin bien connu du petit écran pour ses nombreuses interventions télévisuelles.

Après avoir ouvertement pris position contre le professeur Raoult et son traitement controversé à la chloroquine, le médecin le plus célèbre du PAF a ensuite fait part de plusieurs solutions pour le moins radicales dans la presse, qui selon lui permettraient de lutter efficacement contre le coronavirus. De nombreuses interventions qui lui ont valu à chaque fois de s’attirer la foudre des internautes, mais qu’importe, Michel Cymes assume.

Cette fois-ci, le médecin tenait à revenir, au micro de RTL, sur l’une des conséquences du confinement qui affecterait beaucoup de Français : la baisse de libido.

Durant le confinement, la libido peut être en chute libre

Michel Cymes est donc revenu sur un sujet tabou, qui concerne pourtant tout un chacun : la sexualité, particulièrement en temps de confinement. Le médecin l’assure, du fait de devoir rester cloisonné avec sa moitié, la libido peut être « en chute libre ».

« Quand on se marche dessus à chaque instant, qu’on travaille à domicile, qui plus est avec les enfants dans le décor, on ne se trouve pas forcément dans les meilleures dispositions d’esprit pour parler câlins le moment venu», a expliqué Michel Cymes.

Heureusement, le médecin médiatique a tenu à délivrer quelques conseils aux Français dont la libido souffrirait du confinement. « Premièrement, il faut un respect absolu de l’intimité de chacun. Nous avons plus que jamais besoin de disposer d’un territoire qui soit le nôtre », a détaillé l’homme de 62 ans. Avant de continuer : « Secondo, il faut impérativement communiquer sur ses besoins durant cette période et ce n’est plus le moment de se dire : « L’autre doit me comprendre sans que je parle » » a-t-il insisté.

Pour Michel Cymes, la communication est donc la solution principale en cas de baisse avérée de la libido durant le confinement. Pour faire renaître le désir, il convient donc de respecter l’intimité de son ou sa partenaire, mais aussi « se ménager des moments à deux ». Ce dernier conseil peut toutefois être bien difficile à mettre en place lorsque l’on est confiné en famille, avec des enfants turbulents qu’il faut occuper toute la journée.

Ceci dit, une chose est certaine, si votre couple survit au confinement, alors vous êtes réellement fait l’un pour l’autre !