Jean-Louis Murat dézingue PNL, Johnny Hallyday et Goldman ! Ses propos choc !

Décidément, seule la chanteuse Angèle semble trouver grâce aux yeux de Jean-Louis Murat, qui à l’occasion de la sortie de son nouvel album s’est confié aux Inrockuptibles dans une interview sans langue de bois.

 

A l’occasion de la parution de son tout nouvel album, Innamorato, le chanteur Jean-Louis Murat n’a visiblement pas pris de pincette pour évoquer ses confrères de la chanson française. Interviewé par nos confrères des Inrockuptibles, Jean-Louis Murat a délivré son point de vue sur de nombreux artistes forts appréciés en France ; un point de vue particulièrement acerbe qu’il a partagé en des termes pour le moins injurieux.

Qu’ils soient vivants ou morts, le chanteur auvergnat ne fait ainsi aucune différence, n’accordant sa clémence artistique qu’à la chanteuse Angèle, qu’il qualifie comme étant une sorte de « Lio période Banana Split avec un bac+12 ».

D’ailleurs, Jean-Louis Murat aimerait beaucoup collaborer avec cette dernière, ainsi qu’avec la chanteuse Camille, qui trouve aussi grâce dans son estime.

Pour le reste, Jean-Louis Murat ne fait pas dans la dentelle, y compris au sujet de Johnny Hallyday, décédé en décembre 2017. Regrettant la popularité de « chanteurs minables et ringards », le chanteur natif de Chamalières déclare, acerbe : « À cause de lui, nous sommes passés pour des tocards pendant cinquante ans ».

Jean-Louis Murat profite également de cet interview pour poser sur sa carrière de chanteur un regard rétrospectif, qui là aussi, lui permet de tacler au passage Patrick Bruel : « Je ne dirais évidemment pas que j’ai recherché l’insuccès, mais être adoubé par un peuple qui ne jure que par Johnny Hallyday ou Patrick Bruel m’aurait sacrément embêté », avant de conclure : « Je ne me sens toujours pas un chanteur français ».

“Angèle, c’est une Chantal Goya 2.0 (…) bientôt ce sera fini »

Les rappeurs PNL n’échappent pas non plus au jugement intransigeant de Jean-Louis Murat, qui déclare à leur sujet que le duo ressemble à « des petits Macron qui essaient de faire du pognon en ayant le QI d’une fourchette ». « La musique est malheureusement une activité artistique où l’on peut réussir sans talent », souligne-t-il, visiblement amer.

Parmi toutes ces diatribes, seule la chanteuse Angèle trouve donc une place de choix dans l’estime de Jean-Louis Murat, qui décidément ne tarit pas d’éloges à son propos tout en se montrant quelque peu incisif. “Angèle, c’est une Chantal Goya 2.0. Et je sais de quoi je parle […] Nous, les mecs, elle nous surplombe avec un culot dingue, elle nous dit ‘Tu ne regardes pas, tu ne touches pas’ tout en faisant des chorégraphies de peep-show. Mais t’as envie de lui dire ‘Arrête, ma fille, arrête’ (…) J’en ai côtoyé pas mal des chanteuses qui ont la science infuse. Mais Beyoncé ou Rihanna n’ont jamais écrit un titre. Si elles n’avaient pas des mecs derrière, elles n’en seraient pas là. Angèle, elle va prendre des airs de pré-mamie bientôt et ce sera fini. » Visiblement, Jean-Louis Murat ne prédit pas pour autant une longue carrière à la chanteuse Angèle…

Pour finir, Jean-Louis Murat a également fustigé le spectacle des Enfoirés, duquel il aurait été exclu à cause de Goldman : “Il (Alain souchon, ndlr) voulait reprendre l’une de mes chansons aux Enfoirés, et Goldman a dit ‘Murat, pas question’, parce qu’il n’aimait pas ma position sur les intermittents, qui consistait à dire que le système actuel allait créer des apparatchiks de la culture. Ce mec m’a jugé violemment, m’a exclu du clan sans jamais m’en parler et ça m’énerve. Surtout quand tu vois qu’il n’écrit plus de chansons”.

Des propos cash qui ont évidemment fait réagir vivement les internautes. « Jean Louis Murat c’est le mec qui sort des horreurs misogynes et homophobes en interview parce qu’il n’a pas trouvé d’autre moyen de faire parler de lui.
Et ça marche, personnellement je le connais uniquement pour ses citations beaufisantes« , déclare ainsi une certaine Lawra sur Twitter.