Slimane : le chanteur a décidé de disparaître, cette annonce qui va décevoir ses fans

Si vous adorez Slimane, accrochez-vous car vous n’êtes pas prêt de le revoir ! Sa décision est sans appel.

© Instagram

Le 20 novembre 2021, Slimane et Vitaa ont assisté aux NRJ Music Awards. Et ils ont reçu deux récompenses dont celui du meilleur groupe francophone de l’année… Le discours de Slimane à cette occasion a ému tout le monde. « C’était notre dernière, on va repasser l’un et l’autre en solo », a annoncé en effet l’artiste, ému. « Je voulais te dire vraiment du fond du cœur (…). Je n’ai pas rencontré une chanteuse, ni une amie. J’ai rencontré quelqu’un de ma famille. Comme s’il fallait que l’on se trouve. Tu m’as aidé à être quelqu’un de meilleur. Et tu vas me manquer tous les jours quand on va s’arrêter. », a-t-il ainsi poursuivi.

Slimane: “Tu m’as aidé à être quelqu’un de meilleur”

Sur Twitter, les fans ont réagi aussi vite. « Même si la victoire de Vitaa et Slimane était beaucoup trop évidente, le discours de Slimane était émouvant. », « Slimane est vraiment trop émouvant. », « Moi c’est Slimane qui m’a tuée. », « J’ai envie de chialer c’est bon. », « Le fait de voir Slimane rempli d’émotions. Grâce à cette victoire j’ai envie de dire bravo ! Et c’est vraiment mérité ! Ça fait du bien de voir de vraies émotions », « Woow, c’est incroyable. L’émotion de Slimane. En parlant de la dernière avec Vitaa. Ça va nous manquer. », pouvait-on ainsi lire parmi les nombreux commentaires.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SLIMANE (@slimane)

Oui mais voilà, les bonnes choses ont une fin. Ainsi, leur tournée se terminera fin 2022, le 17 décembre exactement, à Paris La Défense Arena, pour le dernier concert en duo. A la sortie de leur album Versus, ​nos confrères de Paris Match avaient consacré une très belle interview au duo successful. Les deux compères ont révélé adorer partager l’affiche. « C’est passionnant de mélanger différents genres musicaux, de travailler avec quelqu’un qui n’a rien à voir avec soi, ça permet de faire des chansons qui sortent du commun. », a ainsi déclaré Vitaa.

« Les artistes français ont peur de ça, qu’ils puissent être effacés derrière l’autre, alors que Rihanna et Eminem se mélangent sans problème. Après, pour parler de Slimane, bien sûr que travailler ensemble sur un projet aussi gros n’était pas une évidence. » Et d’ajouter : « On avait enregistré un titre pour la réédition de mon album, ce sont nos équipes qui ont poussé pour qu’on aille plus loin. Pour avoir travaillé avec beaucoup de monde, c’est rare d’obtenir cette fluidité quand on bosse ensemble.

« C’est elle le déclencheur de l’album. »

“Avant toi” a été une des premières chansons qu’on a écrite. C’est elle le déclencheur de l’album. », a-t-elle en effet poursuivi. 
Nos confrères de Paris-Match lui ont ensuite fait remarquer que les femmes n’avaient pas le droit de tout dire en musique. Vitaa reconnait en effet que « c’est différent… ». Elle en détaille ensuite les raisons. « On m’a souvent posé la question de ma place dans ce milieu et je n’ai pas d’anecdotes négatives à raconter, les rappeurs avec qui j’ai bossé m’ont toujours respectée.

Le souci, c’est qu’à mes débuts il n’y avait pas de médias pour les chanteuses R’n’B. Soit tu faisais du rap, soit tu faisais de la chanson, mais il n’y avait pas d’entre-deux. On n’était pas diffusé en radio, c’était compliqué de vendre des disques. Il a fallu entrer dans une case. On en a toutes souffert, la musique urbaine aussi, de façon générale. C’est pour ça qu’on a lancé notre propre label, Indifférence-prod. »

Slimane: « Va venir un moment où j’en aurai marre de courir partout. »

Ce que ses fans savent peut-être moins, c’est que Vitaa écrit aussi pour les autres. «  Je sais que va venir un moment où j’en aurai marre de courir partout… Ecrire pour les autres me permet de m’exprimer artistiquement sans avoir besoin de faire de promo. Je le fais pour Amel Bent, pour Kendji aussi. Je m’éclate. Surtout quand j’écris pour les hommes, parce que je peux leur faire dire ce qu’une femme ne dirait jamais. »

Finalement, Vitaa et Slimane ont fait le pari de l’autoproduction. Et ils ont eu raison. « Avec une guitare, un ordinateur, deux enceintes et une carte son, un artiste peut s’enregistrer et, grâce aux réseaux sociaux, être entendu. De gros labels indépendants sont désormais capables de faire d’un chanteur inconnu la nouvelle révélation de la scène française. Avant, sans maison de disques et sans contacts, tu n’existais pas.”, a fait ainsi savoir Vitaa. Et d’ajouter : « Le revers de la médaille, c’est qu’il y a beaucoup de phénomènes éphémères, donc il faut faire attention et vérifier qu’il y ait vraiment quelque chose à raconter. »

Une bonne nouvelle pour les fans de Slimane ? Pas sûr…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SLIMANE (@slimane)

Si Vitaa écrit pour d’autres artistes, Slimane préfère continuer son bout de chemin seul. Il devrait d’ailleurs se concentrer sur son prochain album, trois ans après la sortie de Solune. Une bonne nouvelle pour ses fans ? Pas sûr… Car le chanteur a annoncé à nos confrères de People Act Magazine qu’il allait disparaître des réseaux sociaux pendant de longs mois. C’est le revers de la médaille. Il faudra donc être patient.