Marie-Sophie Lacarrau (JT 13h), cet incident a terriblement touché la journaliste de TF1

A la tête de l’édition de 13 heures, Marie-Sophie Lacarrau vient d’expérimenter un accident plutôt mal venu.

© Getty Images

Pour remplacer Jean-Pierre Pernaut au JT de 13 heures de TF1, Marie-Sophie Lacarrau a fait un choix de vie radical. En effet, elle a emmené toute sa famille de Toulouse à Paris ! Car Marie-Sophie Lacarrau s’est mariée à Pierre Bascoul – directeur-fondateur de Nolita Prod – à Auriac-sur-Vendinelle le 12 août 2006. Ils élèvent ensemble leurs deux fils, Malo, 18 ans et Tim, 13 ans.

La famille vient donc de quitter Toulouse depuis que Marie-Sophie Lacarrau a succédé à Jean-Pierre Pernaut. « C’était une sacrée décision à prendre et qui a engagé toute la famille, expliquait-elle à Télé Loisirs. On a accepté de changer de vie. Bien sûr, ce n’est pas exceptionnel. Il y en a plein qui font ça, je ne cherche pas du tout à m’apitoyer sur mon sort mais il a fallu faire un choix. On a renoncé à pas mal de choses, on a renoncé à une certaine qualité de vie qui comptait pour nous. »

Marie-Sophie Lacarrau: « On a accepté de changer de vie.« 

Je suis une fille du Sud, mon « pays » c’est la région de Toulouse. Quand nous avons quitté Paris, mon mari et moi nous avons recherché une maison perdue dans la nature, dans cette campagne toulousaine qui est à une heure trente de la mer comme de la montagne. C’est l’évasion suprême du week-end chaque fois que c’est possible : le clocher du village, le ciel bleu qui perce au-dessus de la brume du matin, je ne me lasse pas de ce spectacle magnifique. Le temps du barbecue aussi, le fameux magret de canard cuit sur des cèpes. Je vais l’acheter directement chez les producteurs, un plaisir du dimanche à la campagne. Je fais moi-même mon foie gras.”, explique en effet la présentatrice à nos confrères des Echos.

Mais quand elle doit rester dans la capitale, elle consacre son temps libre au yoga et à sa famille. “A part le yoga, je suis assez casanière et je me consacre aux miens. J’ai eu des périodes aquagym ou aquabike, mais je me suis calmée. Ayant grandi à Perpignan, dans mon enfance on allait le dimanche après-midi à la plage, à Saint Cyprien ou même à Collioure, et en hiver à la montagne, à Font Romeu. Moins pour faire du ski que pour des randonnées. Je suis aussi une fan de canyoning. Mais à Paris, on se contente de balades le long de la Seine ou au Bois de Boulogne, et puis en fin de journée il y a le temps des devoirs.”

Une présentatrice scrutée sous toutes les coutures !

Désormais à la tête du 13 heures, elle est scrutée sous toutes les coutures. Et ses scores d’audience sont analysés au quotidien. Ainsi, Philippe Vandel n’a pas hésité à aborder le sujet lorsqu’il l’a reçue le 10 novembre dernier dans l’émission Culture Médias sur Europe 1 par Philippe Vandel. « Est-ce que vous appréhendez les vacances ?« , lui demande ainsi le journaliste. Marie-Sophie Lacarrau est aussitôt désarçonnée. « Euh non pourquoi ?« , s’interroge alors la journaliste. « Parce que pendant la semaine de vacances c’est Jacques Legros qui vous remplace et il fait des cartons d’audiences encore plus que vous, 5,52 millions de téléspectateurs et deux points en plus de parts de marché« , explique ainsi Philippe Vandel.

« J’appréhende pas du tout les vacances« 

Ce dernier enchaîne alors sur un souvenir : « J’avais reçu une fois Jacques Legros qui m’avait dit : ‘Moi il faut que je fasse gaffe juste à un truc, de pas dépasser les scores de Pernaut. » « Non alors j’appréhende pas du tout les vacances et effectivement Jacques fait un super boulot avec l’équipe donc tant mieux, et que ça continue comme ça !« , rebondit Marie-Sophie Lacarrau.

Mais si elle a eu le dernier mot devant Philippe Vandel, Marie-Sophie Lacarrau n’en mène pas large. Car sa concurrente de M6 vient de la devancer. En effet, jeudi 2 décembre, Kareen Guiock a hissé sa part d’audience de 12.45 à 32.1 % auprès des femmes de moins de 50 ans. Il s’agit de la cible préférée des annonceurs, responsable des achats. Marie-Sophie Lacarrau, elle, n’a récolté qu’un maigre 30.9 %. Un accident qui a dû lui faire mal !