Lidl : Alerte, la chaine de magasins fait une annonce qui ne va pas plaire à tout le monde

Alors que les catalogues de Lidl semblent remplis de bonnes affaires, le personnel de l’enseigne allemande grogne contre la direction. Que s’est-il passé pour en arriver à ce point de non-retour ? Tekpolis fait le point !

Lidl : Alerte, la chaine de magasins fait une annonce qui ne va pas plaire à tout le monde
© Getty Images

Pas simple de gérer une chaine de magasins aussi top que Lidl. D’ailleurs, à quelques jours du réveillon, un drame se joue en coulisses !

Lidl au plus mal !

Quand on a un Lidl près de chez soi, on s’estime les rois du pétrole. En effet, à l’intérieur de ces magnifiques catalogues hebdomadaires, il y a toujours une affaire à ne louper sous aucun prétexte. Comment oublier ces interminables files d’attente devant le magasin discount pour espérer acheter le dernier robot ménager de la marque ou ce smartphone de haute voltige ? D’ailleurs, le fait que la chaine de production fabrique peu d’exemplaires n’est pas le hasard. Cette anecdote fait partie de la légende. Si l’article tant convoité n’est pas disponible pour tout le monde, on regrette forcément de ne pas s’être mieux organisé. Quoiqu’il en soit, dès qu’il franchit les portes de ce supermarché pas comme les autres, le client est roi. Pour autant, en coulisses, la grogne des salariés commence à prendre de l’ampleur. Chez Tekpolis, nous avons mené l’enquête et nous n’avons pas été déçu du voyage !

Les syndicats des employés de Lidl révoltés

En octobre dernier, Myriam Delmée avait déjà tiré la sonnette d’alarme auprès de nos confrères. « La moitié des magasins Lidl sont en difficulté et la direction n’apporte aucune solution ». D’ailleurs, en l’analysant à la loupe, on constate que la méthode des responsables prête à confusion. Selon la leader de ce syndicat, une série de mauvaises mesures a été prise au départ, comme celle de se « conditionner en fonction du nombre d’absents. » Ce n’est pas la peine d’avoir fait des études ou d’être un expert en droit pour se rendre compte que ce type d’attitude ne peut conduire qu’à l’échec ! Si seulement, les dirigeants avaient pris le temps d’écouter les revendications des salariés, on n’en serait certainement pas à ce point de non-retour. Quel suspense insoutenable…que va-t-il se passer ? Tekpolis fait le point !

En ce qui concerne le syndicat CNE, il pousse le bouchon un peu plus loin. Ce n’est pas un scoop puisqu’ils appellent régulièrement leurs adhérents à commettre des actions plus symboliques. Assurément favorable au blocage des supermarchés, il menace la direction de tenir des assemblées dans les locaux. Pour ceux où « il sera impossible d’ouvrir, le magasin restera fermé ». La sentence semble irrévocable. A quelques jours de Noël, le siège considère cette annonce comme un ultime coup de massue. Comment Lidl va-t-il faire pour combler ses fidèles et ne pas perdre cette précieuse réputation ?

Une décision fracassante !

Contre toute attente, ce fameux jeudi n’a pas été si noir que prévu. Les Lidl concernés ont tenu bon et aucun n’a baissé sa grille au nez du client. En coulisses, on sait qu’un accord a été trouvé entre la direction et les syndicats. Les soirs de réveillon, donc le 24 et le 31 décembre, vous ne pourrez plus faire des cadeaux de dernière minute puisque votre enseigne aura porte close. Les salariés du groupe se réjouissent de cette nouvelle. Aussi, ils redoublent d’efforts afin de pas perdre une minute.

De son côté, la porte-parole de Lidl estime que c’est un juste compromis. « Nous permettons ainsi à nos 10.000 collaborateurs de souffler un peu. » Alors, à votre avis, que va-t-il se passer l’année prochaine ? Est-ce que les syndicats vont demander des compensations financières pour motiver les salariés ? Espérons que les négociations aboutissent ! En ce temps de crise économique, personne ne souhaite découvrir que son magasin préféré a déposé le bilan. C’est pourquoi, cher client, vous savez ce qui vous reste à faire. Avant que le père Noël ou que vos convives de la Saint-Sylvestre arrivent, vous devez vous organiser en conséquence. La balle est dans votre camp, c’est à vous de jouer !