« L’amour est dans le pré »: La production interdit cette pratique inédite aux agriculteurs!

C’est officiel,  » L’amour est dans le pré » est bel et bien de retour. Mais la production dévoile une restriction à laquelle on ne s’attendait pas !

L'amour est dans le pré

Nouveau coup de départ pour Karine Le Marchand et ses agriculteurs en quête d’amour ! « L’amour est dans le pré » entame en effet sa 16ème saison le 1er février dernier. L’occasion pour les téléspectateurs de découvrir les différents profils qui vont participer à l’aventure. Et si cette première diffusion a déjà connu un grand succès, une suite est prévue pour le 8 février à venir. Un rendez-vous à ne pas rater pour les adeptes de l’émission. D’autant plus que ce nouvel épisode réserve plusieurs surprises !

Alors qu’on apprend à connaître les nouveaux candidats de l’émission, la production a dévoilé les dessous des tournages de cette édition. Une première où l’on apprend que ces derniers ont interdit un point des plus importants aux agriculteurs. Quel est donc ce privilège qui ne sera pas accordé aux participants de « L’amour est dans le pré » ? Chez Tekpolis, nous avons décidés de faire le point sur le sujet et vous livrons les détails dans les prochaines lignes !

Des profils inédits !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

Lors de cette première diffusion de « L’amour est dans le pré », on a découvert les profils des agriculteurs au profil tout à fait inédit. Parmi les candidats emblématiques de cette saison, on retrouve par exemple Delphine qui fait déjà beaucoup parler d’elle. Cette dernière est la première agricultrice en quête d’une femme à rejoindre l’émission. Deux d’entre eux viennent même d’autres régions voisines. C’est donc tout un changement que l’on remarque pour cette nouvelle édition de l’émission. Et même la production le reconnaît puisque les conditions de tournages ne sont pas les mêmes que celles des autres saisons.

« Nous y trouvons des profils qui n’auraient jamais osé venir nous voir » confie d’ailleurs Anne Cantegrit-Thomas lors d’une interview accordée à nos confrères de Parisien. Lors de leur première rencontre, ces derniers ont été intimidés comme la plupart des candidats de l’émission. Mais la production a su les mettre à leur aise. D’autant plus que Karine Le Marchand a toujours eu le don de leur faire dévoiler le meilleur d’eux-mêmes. Un point essentiel lors des tournages de « L’amour est dans le pré ».

« L’amour est dans le pré » : cette pratique interdite !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

Dans les précédentes versions de l’émission de « L’amour est dans le pré », la production partait à douze pour une première rencontre avec les candidats. Ces derniers ont alors la possibilité de se familiariser avec la présence des caméras. Une étape importante avant l’arrivée de Karine Le Marchand. Mais pour cette édition, seuls certains d’entre eux auront cette opportunité à cause des restrictions liées à la pandémie. Pour le reste des candidats, la rencontre s’est faite de manière virtuelle.

Mais en plus de ce petit changement, les candidats n’auront « pas de droit de regard sur les montages » pour la présentation de leurs profils. Comme les téléspectateurs, ils découvriront le rendu final à l’antenne lors de la diffusion sur M6. Un petit privilège qui leur est interdit mais qui n’est que pour le mieux !