La prime de Noël arrive : comment savoir si vous l’avez ? Toutes les infos ici !

Comme chaque année, la CAF joue aux pères-noëls avec sa prime de Noël. Les versements auront lieu à compter du 15 décembre. Découvrez vite si vous allez la recevoir !

© Pausette

Noël: Cette année, 2,3 millions de ménages français vont bénéficier de la prime de Noël de la Caisse des allocations familiales (CAF). Sur son site internet, la CAF a confirmé qu’elle verserait ces aides à partir du 15 décembre 2021. Dans son communiqué, la CAF indique également que ce dispositif «représente un coup de pouce pour les plus fragiles avant les fêtes de fin d’année.» Alors, en faites-vous partie ? Et quand allez-vous percevoir cet argent ? On vous dit tout !

Noël: Qui peut en bénéficier ?

Cette prime de Noël ne date pas d’hier. Elle a vu le jour sous le gouvernement socialiste de Lionel Jospin en 1998. Ce dispositif vise en effet à soutenir les ménages les plus modestes. S’il n’est pas obligatoire, il a été renouvelé pour 2021. « Elle traduit l’engagement du Gouvernement à soutenir le pouvoir d’achat des foyers aux revenus modestes », détaille le ministère de la Santé, Olivier Véran, dans un communiqué.

Comme elle s’adresse aux Français les plus modestes, ce sont les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), ou de la prime forfaitaire pour reprise d’activité et de l’allocation équivalent retraite (AER) qui vont la recevoir. Dans certaines conditions, les allocataires de l’allocation de solidarité spécifique formation (ASS-F), de la rémunération publique de stage (RPS), de la rémunération de la formation Pôle emploi (RFPE) et de l’aide à la création et la reprise d’entreprise (ACRE-ASS) pourront également en bénéficier.

Attention cependant : pour toucher cette aide exceptionnelle, votre droit à allocation doit être en cours pour le mois de novembre ou de décembre 2021, comme l’indique le site du service public.

Quel est son montant ?

Cette prime n’a pas un montant fixe pour tous les foyers. Seuls les bénéficiaires de l’ASS, de la prime forfaitaire pour reprise d’activité ou de l’AER toucheront un montant préalablement défini, à savoir 152,45 €.

Pour les autres, cela varie en fonction de nombreux critères. En effet, cela dépend par exemple du nombre d’enfants dans le foyer pour les bénéficiaires du RSA. Ainsi, une personne seule a droit à 152,45 € mais un couple avec deux enfants, reçoit 320,14 €. Si un couple a quatre enfants, il reçoit 442,10 €. Au-delà, la CAF verse 60,98 € par enfant supplémentaire. Il est par ailleurs important de noter que cette prime n’est pas imposable.

Faut-il effectuer une démarche particulière ?

Le grand avantage de la prime de Noël, c’est qu’il n’y a rien à faire pour y avoir droit. La CAF la verse de façon automatique. En effet, elle l’attribue après avoir vérifié les conditions d’accès. Ensuite, différents organismes prennent le relai pour se charger du versement. Il peut s’agir en effet  de Pôle emploi. Mais aussi de la CAF. Ou encore de la Sécurité sociale agricole (MSA). Dans tous les cas, les foyers concernés reçoivent cette prime à compter du  15 décembre. Mais les nouveaux allocataires doivent patienter un peu plus. Ils n’auront en effet cette prime qu’à partir du mois de janvier 2022 !

Peut-on cumuler cette prime avec d’autres aides d’urgence ?

Bonne nouvelle : cette prime ne fait que s’ajouter à deux autres aides dites “aides exceptionnelles d’urgence”. « Ces mêmes publics bénéficieront […] de l’indemnité inflation de 100 euros annoncée par le premier ministre le 21 octobre dernier. », a ainsi fait savoir le ministère de la Santé dans un communiqué.

L’indemnité inflation sera donnée aux publics concernés, soit 38 millions de Français, à la fin du mois de décembre. Elle vise à soutenir les Français gagnant moins de 2.000 euros par mois.

Quant aux 5,8 millions de ménages qui ont bénéficié du chèque énergie au printemps dernier, ils recevront, courant décembre, un chèque exceptionnel de 100 euros. Aucune démarche à faire là non plus !