Julien Cohen Affaire Conclue s’énerve contre un vendeur! Il le recadre rapidement et violemment !

Julien Cohen Affaire Conclue s'énerve contre un vendeur ! Il le recadre rapidement !
© Capture Twitter

Chaque acheteur de « Affaire Conclue » se démarque par son caractère ou ses pièces de prédilections. Outre ses petites lunettes bleues, Julien Cohen Affaire Conclue est apprécié pour son côté combatif. Et cela se ressent beaucoup lorsqu’il est déterminé à acheter un objet qui lui a tapé dans l’œil. Mais pas que ! Il a également ce tempérament de feu qui fait la popularité des collègues de Sophie Davant. Il n’est donc pas rare qu’il s’emporte après les acheteurs qui peuvent parfois être trop entreprenant face à lui.

Le 10 février dernier, Julien Cohen Affaire Conclue ne fait pas exception à la règle. L’acheteur n’hésite pas à recadrer l’un de ses vendeurs qui pensait faire une bonne affaire. Une séquence qui n’a pas manqué d’étonner les téléspectateurs. Et pour cause, le coéquipier de Sophie Davant n’est pas toujours aussi cash dans sa manière de parler. Quelle est la raison de cette altercation entre Julien Cohen et le vendeur ? Tekpolis vous livre les détails de ce passage inédit de l’incontournable rendez-vous de France 2 !

Guiseppe, un vendeur très déterminé !

Tous les jours, ce sont plusieurs vendeurs que l’émission de Sophie Davant reçoit à l’antenne de France 2. Ces derniers ont des objets rares ou des œuvres d’arts à la grande valeur à présenter aux acheteurs de l’émission. Des pièces que le commissaire-priseur se doit d’évaluer à sa juste valeur avant de passer par la salle des ventes. C’est justement ce qui peut faire la différence entre chaque pièce. En effet, c’est le moment où le prix de base de l’achat pour l’objet est révélé. Une première étape avant de passer devant Julien Cohen Affaire Conclue, Caroline Margeridon et ses autres collègues.

Pour Guiseppe, c’est un daguerréotype qui est à l’honneur cette fois. Le sexagénaire italien a décidé de céder cet appareil photographique qui date de 1895 pour se faire une belle petite somme. Face au commissaire-priseur, le vendeur qui fera face à Julien Cohen Affaire Conclue a réussi à prévoir jusqu’à 150 euros pour la cession de son bien. Une réponse qui a beaucoup plu à ce dernier mais il ne compte pas s’arrêter là ! Bien au contraire, le vendeur est décidé à tirer autant de profit que possible et il n’hésite pas à user de tous les stratagèmes pour obtenir ce qu’il veut !

Julien Cohen Affaire Conclue le recadre !

Dès la présentation de son objet, Guiseppe attire l’attention des acheteurs. Mais face à Julien Cohen Affaire Conclue, les arguments de vente doivent être parfaitement réfléchis. Et si le vendeur est très fixé sur le fait qu’il s’agisse d’un objet ancien, cela n’a pas autant suscité l’intérêt de l’acheteur. « Je vous rassure monsieur, presque tous les objets ont une histoire » avait d’ailleurs affirmé l’acquéreur aux lunettes bleues.

Tentant une nouvelle approche, le vendeur met en avant le fait qu’il s’agisse d’un appareil assez rare. Mais là encore, son insistance ne plaît pas. Malgré cette petite altercation entre les deux hommes, il est clair que Julien Cohen Affaire Conclue a apprécié cet appareil photographique. Il a d’ailleurs payé jusqu’à 525 euros pour cet achat.