Catherine Laborde très affaiblie : son terrible combat contre la maladie, son mari témoigne

Frappée par la maladie de Parkinson, Catherine Laborde doit également affronter une nouvelle maladie encore plus difficile. Heureusement, son mari l’aide au quotidien, quoi qu’il arrive.

Catherine Laborde très affaiblie : son terrible combat contre la maladie, son mari témoigne
© Bestimages

Les fans de Catherine Laborde se souviendront du 1er janvier 2017. Ce jour-là, Madame Météo tirait sa révérence sur le petit écran. Elle pouvait se féliciter toutefois de ses 28 ans de carrière à la télévision. Puis en 2018, les choses se gâtent. Les médecins lui diagnostiquent la maladie de Parkinson. Et quelques temps plus tard, on apprend que Catherine Laborde est également atteinte d’une démence à corps de Lewy…

Vendredi 15 octobre dernier, sur le plateau de C à vous, Évelyne Dhéliat a tenu à rassurer les téléspectateurs. En effet, sa collègue Catherine Laborde est malade depuis quelques années. « Je l’ai eue la semaine dernière au téléphone et elle va bien », a ainsi annoncé la présentatrice météo avec joie. Mais très vite, la conversation avec Anne-Élisabeth Lemoine s’est enchaînée sur la santé d’Evelyne Dhéliat elle-même. Celle que tous les Français connaissent a en effet combattu un cancer. Elle a tenu à témoigner à nouveau après avoir longtemps caché ce dont elle souffrait. « C’est personnel. Je n’avais pas besoin d’étaler mes problèmes« , a-t-elle en effet lâché avant d’en dire davantage.

Catherine Laborde: Aussi connue qu’une star hollywoodienne !

Dans la rue, la Miss météo a Les fans de Catherine Laborde se souviendront du 1er janvier 2017. Ce jour-là, Madame Météo tirait sa révérence sur le petit de mal à passer inaperçue qu’une star hollywoodienne ! « Quand je suis dans la rue, les gens ne me disent pas : ‘Ah, tiens, je vous ai vue quelque part’. Ils savent qui je suis. Même avec le masque ! Le mois dernier, j’avais le masque et une petite casquette, et dans une boutique, un homme m’a dit : ‘Vous avez la voix d’Évelyne Dhéliat’. C’est impressionnant. Présenter la météo, c’est pire que Tintin : on parle à toute la famille et à toutes les catégories socioprofessionnelles« , confiait-elle récemment à nos confrères du Point.

C’est l’une des figures mythique du PAF. En effet, c’est elle qui a le plus ancien CDI . Car Evelyne Dhéliat a fait ses débuts en 1969 quand TF1 était “la première chaîne de l’ORTF” de 1969 à 1975, avant de devenir TF1. Elle débute en tant que speakerine. Puis en 1992, elle officie comme présentatrice des bulletins météorologiques. Pourtant, son métier reste méconnu. “Mon quotidien ne consiste pas seulement à présenter le bulletin.”, explique-t-elle ainsi dans les colonnes de Télé 7 Jours.

« On m’a opérée et j’ai eu des traitements lourds.« 

Et de poursuivre : “Je suis responsable du service météo de TF1/LCI, nous faisons partie de l’info et travaillons avec la rédaction pour anticiper les événements. Mon rôle est d’informer, d’expliquer. On sent chez les gens, depuis la fameuse tempête de 1999, une prise de conscience du danger de certains phénomènes météorologiques et le besoin de comprendre le pourquoi du comment. Mon travail est de plus en plus intéressant.« , explique-t-elle ainsi à nos confrères de Télé 7 Jours.

Outre la météo, la ravissante blonde a animé le concours de l’Eurovision en 1980 (demi-finales et finales françaises), “La Maison de TF1”, “Ravis de vous voir” ou encore “C’est bon à savoir”. Mais le début de sa carrière fut difficile. « J’ai appris sur le tas. J’étais toute timide, cependant j’avais l’en- vie de bien faire. Et comme nous étions en direct, j’avais un trac fou. Je n’étais sûrement pas très bonne et je manquais de confiance en moi, mais c’était une magnifique école.« , confie-t-elle encore à Télé 7 Jours.

En 2012, Evelyne Dhéliat découvre qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. Opérée au printemps, elle suit alors un traitement épuisant. Mais elle doit quitter l’antenne pendant six mois. « Il s’agit d’un épisode intime de ma vie. Je garde mes blessures secrètes. Je n’ai d’ailleurs pas perçu cet événement comme une épreuve, mais comme une étape de ma vie », révèle-t-elle à Paris Match.

« C’était compliqué pour moi de vivre tout cela »

Et de poursuivre : « On m’a opérée et j’ai eu des traitements lourds. Les gens ont commencé à se demander pourquoi je n’étais pas là. J’ai alors décidé de le dire. Je suis revenue, j’avais une perruque. C’était compliqué pour moi de vivre tout cela », a-t-elle ajouté l’année suivante au même magazine.

En tous cas, Évelyne Dhéliat est une battante. «Je n’ai pas perçu cet événement comme une épreuve, mais comme une étape, en sachant que, dans la vie, si certaines sont choisies, d’autres, comme celle-ci, vous sont imposées. Pourtant, chacune d’elles vous apporte forcément quelque chose.» Évelyne Dhéliat a traversé une autre épreuve très difficile. En effet, l’indétrônable madame météo a perdu son mari. Il s’agit de Philippe Maraninchi. Ce dernier est décédé des suites d’un AVC, le 11 avril 2017. Ensemble, ils ont vécu 51 ans. Ils étaient mariés en effet depuis le 15 avril 1966.

Son mari Thomas Stern : “Je suis devenu aidant »

Sur le plateau de C à vous, Evelyne Dhéliat a reconnu qu’elle avait porté une perruque. Elle ne regrette pas d’en avoir parlé. Car elle est persuadée que cela a aidé beaucoup d’autres malades. « Certaines personnes m’ont dit : ‘Ça nous a fait du bien, parce que vous êtes repartie dans la vie, vous retravaillez…’«  D’après elle, c’est le travail qui l’aurait aidée à traverser cette épreuve. « Moi, je dis que l’épreuve nous renforce. On est obligé d’aller de l’avant, sinon ça ne va pas. Il ne faut pas lâcher prise dans la vie », a-t-elle ainsi expliqué.


Catherine Laborde vit entourée de ses deux filles, Gabrielle et Pia. Au quotidien, elle sait que son mari veille également sur elle. Thomas Stern a confié à nos confrères de Peopleactmagazine qu’il épaulerait son épouse quoi qu’il arrive. “Je suis devenu aidant, je n’ai pas fait ma valise. Je n’ai pas fui.”, a-t-il ainsi fait savoir.