LIDL Alerte info : C’est terminé, c’est la fin d’une grande marque emblématique chez LIDL !

Ces dernières semaines, Lidl prenait une décision importante. La chaîne de discount germanique ne vendra plus une célèbre marque française en raison d’un problème plutôt embarrassant.


Alerte info : c’est fini ! Une grande marque disparait à jamais des rayons Lidl !
© 123RF

Lidl: Si vous êtes un client habitué des magasins Lidl vous aurez certainement remarqué des changements ces derniers temps. En effet, la célèbre chaîne de discount a récemment décidé de stopper toute collaboration avec un géant de l’industrie agroalimentaire. Un sujet sur lequel Tekpolis vous livre tous les détails.

Lidl : un choix aux lourdes conséquences


Une évolution rapide


S’il y a encore quelques années, Lidl restait encore quelque peu confidentielle en France, l’enseigne a rapidement réussi à s’imposer comme l’un des poids lourds du marché. Désormais, les magasins venus d’outre-Rhin font effectivement partie des leaders de la grande distribution. Pour atteindre ce résultat, ils ont ainsi basé leurs stratégies sur différents aspects.

Parmi ceux-ci, proposer des produits de qualité à des prix défiant toute concurrence. Un challenge apparemment réussi au vu du succès que connaît Lidl. Du côté de ses rayons, Lidl s’est toujours fait fort de proposer une large gamme à ses clients. Même s’il y a encore quelques années, il s’agissait principalement de produits premier prix, aujourd’hui l’offre est beaucoup plus grande puisqu’une multitude de grandes marques est disponible.

Lidl Un divorce très coûteux

Dans la longue liste des partenariats établis par le champion des bonnes affaires, Nestlé tenait ainsi une place de choix. Cependant, les tensions semblent désormais palpables. Et pour cause, Lidl vient de prendre une décision qui ne devrait pas satisfaire son fournisseur historique. En effet, la direction de la chaîne de magasins a choisi de se séparer d’une référence importante dans sa gamme de boissons.

Autrement dit, la célèbre eau française puisée à Vittel ne trouvera plus sa place chez Lidl en Allemagne. Il s’agit donc d’un véritable coup dur sur lequel les responsables du groupe acceptent de s’expliquer. Des déclarations sur lesquelles Tekpolis revient pour vous afin de mieux cerner cette situation qui bien évidemment n’est pas une bonne nouvelle pour l’industrie hexagonale.

Un retrait éminemment politique


Alors pourquoi Lidl a opéré ce virage à 180 degrés ? En réalité, c’est l’image même de Nestlé et plus particulièrement de Vittel qui pose problème. En effet, la multinationale suisse qui gère la source vosgienne est pointée du doigt notamment pour sa gestion des ressources naturelles. Plusieurs associations décrivent même une situation catastrophique par rapport aux nappes phréatiques. Les défenseurs de la nature vont même plus loin. Ils critiquent Nestlé Waters pour avoir créé une importante pollution au plastique dans la région. Une situation qui fait beaucoup parler d’elle des deux côtés de la frontière.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par sans-bpa.com (@sansbpa)

Dans cette optique, le collectif citoyen Eau 88 tire la sonnette d’alarme afin que les mentalités changent rapidement. Il s’agit également pour eux de « démasquer les mensonges de Nestlé qui déclare protéger l’eau, la puiser sans l’épuiser et préserver la biodiversité des écosystèmes ». Une vision des choses qui ne correspondrait pourtant pas à l’exacte réalité. Voilà donc peut-être pourquoi Lidl a pris la décision de retirer l’eau de Vittel de ses circuits de distribution. Une manière de se démarquer d’une politique loin de faire l’unanimité. Cependant, toute cette histoire n’est pas sans conséquences pour les 800 salariés de Vittel.

Une restructuration massive


En effet, Lidl distribuait jusqu’à aujourd’hui l’eau de Vittel dans plus de 3 200 points de vente. Un simple calcul permet alors de constater que Nestlé doit se passer d’une importante part de marché. Du côté des dommages collatéraux, plus de 75 personnes pourraient donc perdre leur emploi sur le site de production. Une catastrophe pour un domaine d’activité extrêmement concurrentiel. Cependant, Lidl ne semble pas prêt à revenir sur sa décision au vu de la mauvaise presse que connaît actuellement Nestlé. Il faut bien souligner que ce dossier fait grincer beaucoup de dents. En résumé, l’image de Nestlé en prend un coup comme le rapportaient nos collègues de Libération dans une enquête très détaillée publiée il y a quelques mois.

Une enquête fouillée

Suite à un travail d’investigation, les journalistes du quotidien ont effectivement découvert que Nestlé cacherait des décharges sauvages de plastique dans les Vosges. Des sites qui pourraient donc à court terme polluer les nappes phréatiques des eaux, Vittel, Contrex et Hépar. Si dans un premier temps la firme helvétique n’avait pas souhaité répondre sur le sujet, elle a bien fini par reconnaître que ce problème existe. Elle précisait néanmoins être en train de travailler sur un plan de nettoyage pour faire disparaître l’entièreté des déchets. D’ailleurs, les opérations auraient commencé au mois d’octobre dernier.

Cependant, cette décision de dernière minute ne paraît pas avoir permis de rétablir la confiance avec les clients de la marque. Un réveil un peu tardif qui n’a donc que peu d’effet au niveau commercial. À titre d’exemple, Lidl reste sur la même ligne et ne vendra toujours pas les eaux de Vittel dans ses magasins allemands.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.