Les plus
hauts gratte-ciel construits en 2018

Les plus hauts gratte-ciel construits en 2018

Publié le 4 juin 2018 à 04h05

Dix-huit tours de plus de 300 mètres sont sorties de terre cette année, un record ! Les architectes rivalisent d’imagination pour faire de ces méga gratte-ciel des emblèmes de leur ville ou de l’entreprise qui les a commandés. Signe des temps, 7 de ces 10 plus hauts immeubles sont situés en Chine.

De plus en plus hauts, de plus en plus nombreux ! Le rythme de construction des gratte-ciel dans le monde ne faiblit pas en 2018, avec 143 gratte-ciel de plus de 200 mètres érigés en 2018, dont 18 de plus de 300 mètres de haut, selon le rapport annuel du Council on Tall Buildings and Urban Habitat (CTBUH). On compte désormais 144 de ces « super gratte-ciel » dans le monde, alors qu’ils n’étaient que 26 au début du siècle, en 2000. « Vu la rapidité de l’urbanisation, il faut construire l’équivalent d’une nouvelle ville d’un million d’habitants chaque semaine », atteste Antony Wood, le directeur du CTBUH. « Il n’y a donc rien d’étonnant à voir les constructions se maintenir à un niveau élevé. » Avec 88 nouveaux gratte-ciel cette année, la Chine représente 61,5 % des constructions. Rien qu’à Shenzhen, le poumon économique du pays, 14 gratte-ciel sont sortis de terre, soit 10 % du total mondial.

Citic Tower, Pékin, Chine

Avec ses 528 mètres, la Citic Tower est désormais la plus haute tour de Pékin. Sa forme incurvée fait référence à un ancien vase de cérémonie chinois, le « zun » (double son autre nom « Zhongguo Zun »). Le gratte-ciel occupé notamment par les bureaux de Citic Group et Citic Bank. Il accueille aussi l’ascenseur le plus rapide de la capitale chinoise, avec une vitesse de 10 mètres/seconde.

  • Hauteur : 528 mètres
  • Étages : 108

Vincom Landmark 81, Hô-Chi-Minh-Ville, Vietnam

Sa silhouette bleue marque désormais l’horizon de Hô-Chi-Minh-Ville, le principal centre économique et industriel du Vietnam. Six étages en hauteur sont occupés par un centre commercial, incluant des boutiques internationales, un cinéma, une trentaine de restaurants et une patinoire de 2.000 mètres carrés. Hô-Chi-Minh-Ville a accueilli 5,5 millions de touristes étrangers en 2017 et espère doubler ce chiffre d’ici 2025.

  • Hauteur : 461 mètres
  • Étages : 81

Changsha IFS Tower T1, Changsha, Chine

Aux côtés de sa petite sœur jumelle T2 de 315 mètres, la T1 de Changsha IFS culmine à 452 mètres. Située dans le district du Furong à Changsha, elle a pour but d’attirer les grandes institutions financières dans la province du Hunan. Les premiers étages sont occupés par un méga centre commercial de 230.000 mètres carrés, basé sur le modèle de Harbour City à Hong Kong.

  • Hauteur : 452 mètres
  • Étages : 94

China Resources Tower, Shenzhen, Chine

Ce gratte-ciel abrite le siège social de China Resources, un vaste conglomérat chinois opérant dans le santé, la finance, la distribution ou encore le ciment. Sa forme d’ogive est accentuée par 59 poutres métalliques extérieures s’entrecroisant en diagramme le long des côtés. Au sommet, une passerelle circulaire permet aux clients de profiter d’une vue imprenable sur la baie de Shenzhen.

  • Hauteur : 393 mètres
  • Étages : 67

Logan Century 1, Nanning, Chine

Située à Nanning, la capitale de la région autonome zhuang du Guangxi en Chine, la Logan Century 1 mesure 831 mètres de haut. Le bâtiment rectangulaire semblant se séparer en quatre parties évoque les pétales d’une fleur en train d’éclore. Afin de créer un effet visuel, les fenêtres en verre sont teintées différents pour chaque section, allant du blanc au gris-bleu. Ce gratte-ciel polyvalent accueille des bureaux, hôtels et des habitations.

  • Hauteur : 381 mètres
  • Étages : 82

Hanking Center Tower, Shenzhen, Chine

Ce gratte-ciel en forme de botte est en réalité complètement séparé en deux parties à l’intérieur. Le noyau structural est ainsi décalé de neuf mètres par rapport à la tour principale et relié via une série de traverses horizontales. C’est le plus haut immeuble de ce type dans le monde, selon l’architecte Morphosis qui a conçu les plans. Avec ses 350 mètres, la Hanking Center Tower est aussi la plus haute tour en acier de Chine.

  • Hauteur : 350 mètres
  • Étages : 73

Four Seasons Place, Kuala Lumpur, Malaisie

Avec ses 343 mètres, le Four Seasons Place mesure encore 100 mètres de moins que les célèbres tours Petronas de Kuala Lumpur, situées juste à côté et érigées en 1998. Mais c’est désormais le 3e plus haut gratte-ciel de la capitale malaisienne. Il accueille un hôtel Four Seasons de 209 suites et chambres ainsi que des appartements de luxe.

  • Hauteur : 343 mètres
  • Étages : 65

Comcast Technology Center, Philadelphie, États-Unis

Culminant une forêt d’autres gratte-ciel, le Comcast Technology Center domine désormais Philadelphie avec ses 342 mètres de hauteur. Dessiné par le célèbre cabinet d’architecture Foster + Partners, il accueille les studios de télévision des chaînes NBC et Telemundo ainsi qu’un hôtel Four Seasons de 12 étages au sommet. L’immeuble est séparé en deux façades en verre accolées à une structure centrale.

  • Hauteur : 342 mètres
  • Étages : 108

One Shenzhen Bay Tower 7, Shenzhen, Chine

Ce gratte-ciel de 341 mètres est situé dans un quartier nouvellement créé dans la baie de Shenzhen. Occupé par des bureaux en bas, il se rétrécit au fur et à mesure pour accueillir vers le haut des appartements traversants, qui bénéficient ainsi du soleil tout au long de la journée. L’immeuble offre aussi une haute performance énergétique, avec un verre haute réflectivité et la récupération de l’eau de pluie.

  • Hauteur : 341 mètres
  • Étages : 71

Suning Plaza Tower 1, Zhenjiang, Chine

La Suning Plaza Tower 1 a été achevée en même temps que sa sœur jumelle, la Suning Plaza Tower 2, qu’elle dépasse de 113 mètres. Elle est située à Zhenjiang, dans la province du Jiangsu à l’est de la Chine. Au confluent du fleuve Yangtse et du Grand Canal, la ville est un des plus gros ports chinois et se modernise à un rythme très rapide.

  • Hauteur : 338 mètres
  • Étages : 88

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

La Perle de l’Orient, à Shangai  Située en Chine, à Shanghai dans le quartier d’affaire de Lujiazui, la Perle de l’Orient est une tour de télévision. Elle possède une forme très particulière avec deux énormes sphères en haut et en bas (à gauche sur l’image). Hauteur : 468 mètres Localisation : Shanghai (Chine) © Martin Pilát, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 

Burj Khalifa, la plus grande tour du monde  Avec ses 828 mètres de haut, la tour Burj Khalifa de Dubaï (Émirats arabes unis) est la plus haute tour du monde. Inaugurée en janvier 2010, ce gratte-ciel gigantesque de 160 étages est situé au cœur du quartier Downtown Burj Khalifa. En plus de sa hauteur impressionnante, elle est caractérisée par une structure en forme de flèche gigantesque. Les travaux ont débuté en 2004 et se sont terminés cinq années plus tard. Hauteur : 828 mètres Localisation : Dubaï (Émirats arabes unis) © KhanSaqib, Flickr, CC by-nc-sa 2.0 

La splendide vue depuis la Willis Tower  La Willis Tower, plus connue sous le nom de Sears Tower, est une tour impressionnante de 108 étages et de 442 mètres de haut. Lors de sa construction en 1973, ce gratte-ciel était le bâtiment le plus haut du monde, détrônant même les fameuses tours du World Trade Center de New York. Avec l’installation d’antennes, elle a pris quelques mètres et mesure aujourd’hui 527 mètres de haut. Hauteur : 442 mètres sans antennes et 527 mètres avec antennes Localisation : Chicago (États-Unis) © Several seconds, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 

La Tuntex Sky Tower, à Taïwan  Avec ses 378 mètres de haut, la Tuntex Sky Tower est la deuxième plus haute tour de Taïwan après la Taipei 101 construite en 2004. Ce gratte-ciel de 85 étages a été construit entre 1994 et 1997 dans la ville de Kaohsiung. Hauteur : 347,5 mètres sans antenne et 378 mètres avec l’antenne Localisation : Taïwan © Corbet, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0 

Le Haeundae I Park Marina à Busan, Corée du sud  Le Haeundae I Park Marina est un complexe de quatre gratte-ciel situé à Busan, en Corée du Sud. Trois tours contiennent des bureaux alors que la quatrième est résidentielle. Localisation: Busan (Corée du sud) © mariusz kluzniak, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 

La Willis Tower, l’une des plus hautes tours des États-Unis  Après 25 ans de titre de tour la plus haute du monde, la Willis Tower de Chicago (États-Unis) a été dépassée en 1998 par les Petronas Twin Towers de Kuala Lumpur (Malaisie). Elle reste aujourd’hui l’un des plus haut gratte-ciel des États-Unis. Hauteur : 442 mètres sans antennes et 527 mètres avec antennes Localisation : Chicago (États-Unis) © Marty Gabel, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 

L’Umeda Sky Building, à Osaka, au Japon  Construit en 1993 par l’architecte Hiroshi Hara, l’Umeda Sky Building culmine à 173 mètres de haut au cœur de la ville d’Osaka (Japon). Le bâtiment est constitué de deux tours jumelles reliées entre elles par un observatoire circulaire qui offre une vue panoramique sublime sur la ville. Hauteur : 173 mètres Localisation : Osaka (Japon) © Nicholas Chou, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 

Comparaison des dix plus hauts gratte-ciel du monde  Au cours des années, différents pays sont entrés dans la course au plus haut gratte-ciel. Pendant 25 ans, la Willis Tower de Chicago (États-Unis) a dominé la partie et figure encore dans la liste des dix plus grands bâtiments de la Planète. Depuis 2007 c’est le Burj Khalifa à Dubaï (Émirats arabes unis) qui détient le record avec une hauteur de 828 mètres ! À Djeddah (Arabie saoudite), la Kingdom Tower, un gratte-ciel de 1.001 mètres de hauteur, est en cours de construction. © Jereemy, DR 

Le 30 St Mary Axe, le cornichon géant de Londres  Situé dans la City, à Londres, le 30 St Mary Axe, plus souvent appelé le « cornichon » a une forme futuriste très facilement reconnaissable. Cette structure aérodynamique est en réalité très utile car elle permet d’utiliser le vent pour les systèmes de ventilation et de chauffage de l’immeuble. Hauteur : 180 mètres Localisation : Londres © Aurelien Guichard, Flickr, CC by-sa 2.0 

Taipei 101, le majestueux bambou bleu turquoise  Tapei 101 est un des projets architecturaux les plus fous jamais réalisés. Baptisé « majestueux bambou bleu turquoise » par ses concepteurs, cette tour gigantesque domine le ciel de Taïwan sur une hauteur de 509,2 mètres. Il était le plus grand gratte-ciel au monde de 2004 à 2010 jusqu’à l’inauguration de la Burj Khalifa (828 mètres). Au 88e étage se trouve une énorme boule de 680 tonnes, censée contrebalancer les vibrations de la tour et prévenir toute déstabilisation en cas de tremblement de terre. Hauteur : 509,2 mètres Localisation : Tapei (Taïwan) © Lord Koxinga, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0 

L’Arch de Hong Kong  Hong Kong est la ville qui compte le plus de gratte-ciel au monde devant New York et Tokyo. Parmi eux, on trouve l’Arch, une tour résidentielle d’Union Square. Hauteur : 231 mètres Localisation : Hong Kong © Matthias Süßen, CC by-sa 3.0 

L’International Finance Center, plus haut gratte-ciel de Hong Kong  Après l’International Commerce Centre, l’International Finance Center (IFC) est le plus haut gratte-ciel de Hong Kong. La forme particulière de son sommet lui a donné le surnom de « rasoir ». Hauteur : 416 mètres Localisation : Hong Kong © lets.book, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 

La Frost Bank Tower, construite juste après le 11 septembre 2001  Situé à Austin (Texas, États-Unis), la Frost Bank Tower est un des premiers gratte-ciel à avoir été construit après les attentats du 11 septembre 2001. Hauteur : 157 mètres Localisation : Austin (États-Unis) © Wally Gobetz, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 

Le Marina Bay Sands de Singapour : une piscine dans le ciel  Le Marina Bay Sands est un immense hôtel qui joue avec le ciel. À 146 mètres au-dessus du sol et s’appuyant sur le sommet de trois tours, une plate-forme de 12.400 m² accueille la plus haute piscine à débordement du monde, avec une vue magnifique sur toute la ville. Hauteur : 146 mètres Localisation : Singapour © Paul Gravestock, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 

Le Guangzhou International Finance Center, en Chine  Situé en Chine, le Guangzhou International Finance Center est un gratte-ciel immense construit de 2005 à 2010. Hauteur : 440,2 mètres Localisation : Guangzhou (Chine) © wyliepoon, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 

Les tours Petronas de Kuala Lumpur, les jumelles les plus hautes du monde  S’imposant à 452 mètres de hauteur, les tours Petronas de Kuala Lumpur (Malaisie) représentent la structure jumelle la plus haute du monde. Hauteur : 452 mètres Localisation : Kuala Lumpur (Malaisie) © Hagens_world, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 

La Jin Mao Tower, porte-bonheur de la Chine  Située au cœur du quartier des affaires de Shanghai, la Jin Mao Tower, aussi appelée Tour Jinmao, est le neuvième gratte-ciel le plus haut du monde et le deuxième de Chine après le Guangzhou International Finance Center. Sa hauteur (421 mètres) est censée montrer la puissance économique et financière de Shanghai. En moins de 50 secondes les ascenseurs propulsent les visiteurs jusqu’au sommet de la tour de 88 étages, le 8 étant un chiffre porte-bonheur en Chine. Hauteur : 421 mètres Localisation : Chine © mariusz kluzniak, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 

Le Trump International Hotel and Tower, à Chicago  Après la Willis Tower, le Trump International Hotel and Tower est le plus haut gratte-ciel de Chicago. Il porte le nom du milliardaire américain de l’immobilier Donald Trump, à l’origine de sa construction. Hauteur : 423 mètres Localisation : Chicago (États-Unis) © Jason Mrachina, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 

Les gratte-ciel de Pudong, à Shanghai  Capitale économique de la Chine, Shanghai compte un grand nombre de gratte-ciel. Cette image montre certains de ceux localisés dans le district financier de Pudong. Localisation : Shanghai (Chine) © HKmPUA, Flickr, CC by-sa 2.0 

La passerelle des tours Petronas, à Kuala Lumpur  Le pont-passerelle aérien qui relie les deux tours Petronas sert de superbe plate-forme de vision panoramique. Hauteur : 452 mètres Localisation : Kuala Lumpur (Malaisie) © Shubert Ciencia, Wikimedia Commons, CC by 2.0 

Le Burj al-Arab, à Dubaï, un hôtel aux allures de voilier  Situé à Dubaï (Émirats arabes unis), le Burj al-Arab est sans doute l’un des hôtels les plus luxueux du monde. Avec sa forme de voile géante installée sur une île artificielle, c’est aussi une prouesse architecturale du XXIe siècle. Il mesure 321 mètres de haut et était jusqu’en 2007 le plus haut complexe exclusivement hôtelier du monde. Hauteur: 210 mètres sans antenne, 321 mètres avec l’antenne Localisation: Dubaï (Émirats arabes unis) © James Forsyth, Flickr, CC by-nc 2.0 

Palm Jumeirah, l’archipel artificiel des Émirats arabes unis  Palm Jumeirah est un archipel artificiel de la forme d’un palmier situé aux Émirat arabes unis. Il comporte plusieurs hôtels gigantesques, comme celui présenté sur cette photographie. Localisation : Dubaï (Émirats arabes unis) © Krishnakumar, Flickr, CC by-nc-sa 2.0 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager avec vos ami(e)s et aidez-nous à faire connaître Tekpolis 🙂 ! La Rédaction vous remercie.