Les types de nids d’oiseaux les plus étranges que vous n’avez jamais vus et que vous devriez connaître

Voici des informations essentielles sur les types de nids d'oiseaux. Apprenez à les identifier afin d'éviter de les endommager.

Le processus de reproduction chez les animaux est indispensable à la survie de l’espèce. Parmi les différentes étapes qui en font partie, l’élaboration des nids d’oiseaux est fondamentale pour la naissance de la progéniture.

En ce sens, les oiseaux sont experts dans la conception de ces lits. Ils servent à la ponte et à l’incubation des œufs, bien qu’ils puissent également les utiliser pour se reposer ou s’abriter. On a tendance à penser que les nids d’oiseaux sont toujours construits à partir de certains matériaux. Mais pour certains d’entre eux, l’animal utilise une cavité à cette fin.

Nids d’oiseau de type creusé

Ce type de nid consiste en une dépression peu profonde dans le sol ou dans la végétation. Il peut contenir des matériaux tels que des branches, des petits cailloux et des plumes. Tous aident à camoufler le nid et, dans certains cas, à le protéger des inondations ou à l’isoler du froid.

Les oiseaux qui construisent des nids à écharpe veillent à bien façonner les bords du nid. De sorte que si les œufs roulent hors du nid, ils ne roulent pas dehors. Voici quelques espèces qui construisent des nids d’oiseaux creusés :

Autruche (Struthio camelus).
Caille commune (Coturnix coturnix)
Faucon pèlerin (Falco peregrinus)
Bergeronnette des bois (Tringa glareola)

À lire Le chat de cet ophtalmologiste calme les enfants dans le cabinet médical, son attitude adorable

L’image montre un nid d’autruche.

Tout savoir sur les différents types de nids d’oiseaux pour mieux les reconnaître
Capture instagram

Nids d’oiseaux en forme de monticule

Il s’agit d’un nid d’oiseau curieux, car les œufs se trouvent à l’intérieur d’un ensemble de matériaux végétaux en décomposition. Au cours de ce processus, ces matériaux dégagent de la chaleur qui incube les œufs. De sorte que c’est le nid lui-même qui offre les conditions idéales pour le développement des embryons.

Le mâle se charge d’enlever les débris végétaux afin de contrôler la température de la litière. Cette forme d’incubation est très rare chez les oiseaux, car la température, si elle n’est pas bien contrôlée, ainsi que la circulation de l’oxygène, peuvent entraîner la mortalité des embryons.

Voici alors les différentes espèces qui fabriquent des nids d’oiseaux en forme de monticule :

Leipoa ocellata.
Maléo (Macrocephalon maleo)
Dindon australien (Alectura lathami)
Dindon à bec rouge (Talegalla cuvieri)

Nid dans un monticule de boue

Certains oiseaux comme le flamant rose (Phoenicopterus roseus) construisent également des nids comme celui mentionné ci-dessus. Mais comme ils vivent près des plans d’eau, ils les construisent avec de la boue et des pierres, en forme de cône inversé. Là, ils placent leur unique œuf à la base, que les deux parents vont couver en même temps.

À lire Photos inédites de rennes qui vivent en Mongolie, incroyable

Sur l’image, nous pouvons voir un nid de poule mouillée et un nid de flamant rose. L’objectif est d’observer les similitudes et les différences entre les deux nids d’oiseaux.

Tout savoir sur les différents types de nids d’oiseaux pour mieux les reconnaître
Capture instagram

Nids de type terrier

Un autre des types de nids d’oiseaux les plus curieux et les plus courants est le type de terrier. Le plus courant est d’utiliser un nid déjà construit et abandonné par d’autres animaux. Mais dans certains cas, ce sont les oiseaux eux-mêmes qui le construisent avec leur bec et leurs pattes.

Les nids de type terrier contient des tunnels plus ou moins profonds selon les espèces. Ils peuvent se trouver dans des falaises sablonneuses ou directement sur le sol, généralement avec certaines pentes. Voici alors quelques exemples d’oiseaux qui construisent des nids en terrier :

L’hirondelle des sables (Riparia riparia).
Dromas ardeola (Dromas ardeola)
Hirondelle rustique (Hirundo rustica)
Martin-pêcheur (Megaceryle torquata)
Chouette des terriers (Athene cunicularia)

L’image montre donc un nid d’oiseau fouisseur d’un martin-pêcheur.

Capture instagram

Nids en cavité

Un autre type de nid d’oiseau se trouve dans les cavités des troncs d’arbres ou des tiges de certaines grandes plantes. Ces dernières doivent être suffisamment solides pour assurer la protection du nid.

À lire Cette chienne âgée et aveugle a disparu en forêt depuis 1 semaine, un miracle se produit

Certaines espèces d’oiseaux ouvrent leurs propres cavités (nidificateurs primaires ou sculpteurs) à l’aide de leur bec. Ainsi, un exemple clair d’oiseaux nichant dans les arbres est le pic épeiche. Il s’agit alors d’un oiseau qui crée également son nid à l’aide de son bec.

D’autres oiseaux profitent des trous abandonnés par certains animaux pour en faire leur propre nid (nicheurs secondaires ou sculpteurs). En général, cette forme de nidification consiste en une ouverture qui dépend de la taille de l’oiseau. À l’intérieur de celle-ci se trouve une chambre qui peut avoir à sa base des restes de matériaux végétaux ou de plumes où placer les œufs. Certains oiseaux de ce type utilisent même des nids d’insectes pour pondre leurs œufs.

Voici alors quelques exemples de nids d’oiseaux en cavité :

Perruche à front bleu (Amazona aestiva).
Pic roux (Micropternus brachyurus)
Quetzal resplendissant (Pharomachrus mocinno)
Pic à tête rouge (Melanerpes erythrocephalus)
Pic martial (Campephilus melanoleucos)

L’image montre le nid d’un pic martial.

Tout savoir sur les différents types de nids d’oiseaux pour mieux les reconnaître
Capture instagram

Maintenant que vous connaissez les noms de certains nids d’oiseaux, les différents types qui existent et la manière de les identifier, rappelez-vous alors qu’il est très important de ne pas essayer de trouver les nids d’oiseaux, car ils peuvent prendre peur, se sentir envahis et, dans le pire des cas, abandonner leurs œufs. D’ailleurs, il est essentiel de les laisser nicher sans les déranger.


Vous aimez cet article ? Partagez !