L’Arapaima : une espèce de poissons d’eau la plus grande au monde

Prêt à percer les secrets de l'Arapaima ? Embarquez pour un voyage au cœur de l'Amazonien, un monde où ces poissons règnent en maître !

L’Arapaima est un poisson géant des rivières au destin fascinant ! En effet, il y a plus à découvrir sur cette créature à part ses allures préhistoriques. Nous vous en disons plus. Préparez-vous à être émerveillé par les secrets de ce géant aquatique, une véritable énigme de la nature !

Des poissons pas comme les autres

L’Arapaima : une espèce de poissons d’eau la plus grande au monde
Capture Instagram

L’Arapaima, également connu sous le nom de pirarucu, est l’un des plus grands poissons d’eau douce au monde. Originaire du bassin de l’Amazone en Amérique du Sud, il joue un rôle crucial tant dans son écosystème naturel que dans la culture et l’économie locales.

L’arapaima possède une tête plate et un corps gris très allongé, recouvert d’écailles très dures. Sa queue est orangée. Il peut mesurer jusqu’à 5 mètres pour un poids pouvant atteindre 300 kg. Bien que lles spécimens géants soient rares aujourd’hui, la plupart mesurent environ deux mètres. Les adultes atteignent la maturité à une taille d’environ 1,5 mètre.

À lire Toutes ces choses que les chats peuvent voir contrairement aux humains

Par ailleurs, l’arapaima peut bondir hors de l’eau jusqu’à 2 mètres. Pourtant, il doit régulièrement respirer à la surface. Outre leurs branchies, les arapaïmas disposent d’un appareil respiratoire qui leur permet d’extraire l’oxygène de l’air.

Cette adaptation provient des conditions souvent hypoxiques (manque d’oxygène), des caractéristiques propres aux prairies inondables d’Amazonie. Cependant, cette nécessité de remonter fréquemment à la surface les expose aux pêcheurs de poissons.

Qu’en est-il de leur reproduction ?

Les poissons arapaïmas ont développé un cycle de reproduction intimement lié aux crues saisonnières qui rythment le fleuve. Ces inondations, loin d’être un obstacle, constituent une opportunité unique pour ces géants d’eau douce. Grâce à ces événements, ils peuvent se disperser et perpétuer leur espèce.

À la saison des pluies, lorsque les rivières débordent de leur lit, les arapaïmas profitent de l’eau envahissante pour se disperser dans les plaines inondées. Ces zones, riches en végétation en décomposition, offrent aux poissons une abondance de nourriture. Cependant, l’oxygène dissous y devient rare, rendant le milieu inhospitalier pour la plupart des autres poissons.

À lire Les types de personnes que les chats n’aiment pas et pourquoi

Les arapaïmas, dotés d’une adaptation respiratoire unique, s’y épanouissent, profitant de ce festin saisonnier. Lorsque les eaux reculent et que la saison sèche s’installe, ces poissons adoptent un comportement reproducteur singulier.

Les mâles adultes sélectionnent des sites propices sur les fonds sablonneux et construisent des nids circulaires. C’est dans ces structures élaborées que les femelles viennent pondre leurs œufs. Ces derniers peuvent alors atteindre un nombre stupéfiant de plusieurs dizaines de milliers.

Le régime alimentaire de ces poissons

L’arapaïma s’illustre par un régime alimentaire des plus opportunistes. Ce poisson géant a développé une stratégie ingénieuse pour capturer ses repas. En ouvrant brusquement sa grande bouche, il crée une aspiration soudaine qui attire irrésistiblement les proies situées à proximité. Cette technique du « gulper », redoutablement efficace, lui permet de se nourrir d’une variété de poissons plus petits.

Par ailleurs, l’arapaïma ne se contente pas d’un menu monotone de poissons. En véritable opportuniste, il adapte son alimentation en fonction des saisons et des proies disponibles. Les fruits et les graines tombés dans l’eau constituent des compléments appréciés, tout comme les insectes attirés par la surface

À lire Gâtons-nous trop nos animaux de compagnie ? Des experts répondent


Vous aimez cet article ? Partagez !