Si votre chien lèche le mur, faites très attention : voici les raisons possibles

Les attitudes de votre chien peuvent révéler un problème de santé majeur, la peur, le stress, l'ennui ou une pathologie plus complexe.

Les chiens sont l’un des animaux avec lesquels les gens ont le plus de contacts et leur tempérament affectueux fait que l’on passe beaucoup de temps avec eux.

Aussi, les chiens ont plusieurs attitudes qui peuvent ne pas être très claires pour ceux qui vivent avec eux. Pourtant, pour eux, c’est quelque chose de tout à fait normal. Comme tourner en rond et courir après leur queue ou marcher en rond avant de faire une sieste.

Toutefois, si votre chien commence à lécher les murs, il ne s’agit pas d’un comportement normal. En effet, il s’agit d’une sonnette d’alarme à laquelle il faut prêter attention, car cela peut indiquer la présence d’une maladie grave.

Si votre chien lèche le mur, faites très attention : voici les raisons possibles

Cette habitude peut donc avoir plusieurs explications. Selon certaines études sur le sujet, il s’agit d’un trouble appelé syndrome du pica. Celui-ci définit le besoin de l’animal à ingérer des matières et des substances qui ne sont pas comestibles.

À lire Elle trouve un chien au seuil de la mort, sa transformation est miraculeuse

D’autre part, cette situation peut correspondre à une pathologie connue sous le nom d’anxiété de séparation (SDA). Celle-ci se produit alors lorsque le propriétaire est retardé de manière inattendue pour rentrer à la maison en raison d’un voyage ou d’un événement inhabituel dans la routine de l’animal.

Ce dernier cas peut également se produire lorsque le contact du chien avec la pièce familiale ou le lit des propriétaires est interrompu, par exemple lors de la naissance d’un bébé.

Les causes de l’attitude de léchage de mur peuvent donc être les suivantes :

Peurs ou insécurités inattendues

Les éclairs, le tonnerre et les feux d’artifice peuvent effectivement provoquer certaines peurs chez les chiens. Or, celles-ci se manifestent par la morsure d’objets non comestibles.

Si votre chien lèche le mur, faites très attention : voici les raisons possibles
Capture Facebook

Instinct de prédation

Certains chiens mordent les murs en raison de leur nature prédatrice. En effet, ils sentent la présence d’insectes, de chats, souris, etc, de l’autre côté du mur ou à l’intérieur.

À lire Ce jeune chien au refuge trouve enfin une famille qui l’adopte et s’endort avec un large sourire

Démotivation et ennui

La solitude n’est pas bonne pour certains chiens. En effet, ils peuvent s’énerver s’ils s’ennuient.

Mordre les murs peut être un signe de stress chez les chiens

Le léchage des murs peut être une manifestation de stress ou d’anxiété chez les chiens. Cela se produit souvent lorsque le chien fait face à un nouvel environnement. Ainsi, le léchage des murs pourrait donc être une façon d’exprimer son inconfort.

Cette attitude peut par ailleurs être liée à des carences nutritionnelles. En effet, certains chiens peuvent rechercher des nutriments supplémentaires ou complémentaires en léchant des surfaces inhabituelles, comme les murs de la maison.

Si votre chien lèche le mur, faites très attention : voici les raisons possibles
Capture Facebook

Recommandations concernant le léchage des murs chez les chiens

1. Stimulation mentale : enrichir l’environnement du chien avec des jouets interactifs et des jeux d’esprit peut contribuer à réduire le stress et l’anxiété qui peuvent être à l’origine du comportement de léchage des murs.

2. Exercice physique adéquat : veiller à ce que le chien reçoive un exercice physique quotidien suffisant peut contribuer à canaliser son énergie de manière positive et à réduire la probabilité de comportements compulsifs.

À lire Ils vont au refuge pour adopter un chien, puis ils découvrent qu’il a un ami inséparable

3. Alimentation équilibrée : une alimentation équilibrée et nutritive peut aider à remédier à d’éventuelles carences nutritionnelles pouvant être à l’origine du comportement de léchage des murs.

4. Entraînement à l’obéissance : l’entraînement à l’obéissance peut contribuer à renforcer le lien entre le chien et son maître, tout en offrant au chien une structure et une direction, ce qui peut réduire l’anxiété et le stress.

5. Consultation vétérinaire : si le comportement persiste ou s’aggrave, il est important de consulter un vétérinaire afin d’exclure tout problème de santé sous-jacent et d’obtenir des conseils spécifiques sur la manière de traiter le comportement de léchage des murs.


Vous aimez cet article ? Partagez !