Une météorite a frappé la Lune lors de l’éclipse totale

Dans la nuit de dimanche à lundi 21 janvier, des observateurs chanceux ont capturé une séquence cosmique inattendue lors de la seule « super Lune de sang » de l’année : le flash lumineux d’un rocher spatial frappant l’orbite de la Lune.

Tout a commencé sur le site communautaire Reddit. Un passionné d’astronomie a demandé à la communauté si le bref éclair qu’il avait aperçu lors du début du pic de l’éclipse vers 5h41 du matin pouvait bien constituer un impact de météore.

Astronomes amateurs et professionnels ont alors étudié la question et levé le voile sur l’origine de ce point lumineux en passant au crible les nombreuses vidéos réalisées pendant le phénomène : oui, il s’agissait bien d’une météorite. L’impact est visible dans la partie inférieure gauche de la Lune dans la vidéo publiée par le réseau MIDAS en tête de cet article et dans cette vidéo de l’Observatoire Griffith.

Total Lunar Eclipse January 20, 2019

« Un rare alignement d’événements peu fréquents »

La Lune est régulièrement frappée par des météores. Elle ne dispose pas du pouvoir de les transformer en poussière comme la Terre grâce à son atmosphère. Mais il est rare que les astronomes puisse observer leur impact depuis la Terre. Encore moins lors d’une éclipse totale de l’astre céleste.

« C’est un rare alignement d’événements peu fréquents », a ainsi souligné Justin Cowart, astronome doctorant à l’Université Stony Brook de New York, auprès de National Geographic. « Une météorite de cette taille frappe la Lune environ une fois par semaine. Mais ce serait la première fois qu’un tel impact est enregistré lors d’une éclipse lunaire ».

Les observations ont été confirmées par Jose Maria Mediedo, un astrophysicien de l’Université espagnole de Huelva spécialisé dans la quête de météorites. Codirecteur du programme MIDAS de détection et d’analyse des impacts de la Lune, Jose Maria Mediedo et son équipe cherchaient depuis longtemps à capturer un tel événement. Ils avaient braqués huit télescopes sur la Lune pendant le phénomène lundi.

À la recherche du cratère d’impact

Les astronomes du programme MIDAS parcourent régulièrement la Lune à la recherche de signaux lumineux témoignant d’un impact de météore. Mais l’astre est généralement trop brillant pour leur permettre de repérer de minuscules éclairs. En atténuant la lueur de la pleine Lune, l’éclipse totale leur a offert une rare occasion de le faire.

L’étude des impacts des météores sur la Lune permettent d’en apprendre davantage sur la constitution et le comportement des roches spatiales qui sont susceptibles de frapper la Terre. Les scientifiques vont désormais balayer la surface de la Lune à l’aide de la sonde LRO de la Nasa pour estimer la taille du météore et tenter de repérer un éventuel cratère.

La rédaction vous recommande

Lire la suite