L’atterrissage historique de la sonde chinoise sur la face cachée de la Lune

La Chine continue de documenter sa mission historique sur la face cachée de la Lune. L’agence spatiale de l’empire du Milieu, la CNSA, a mis en ligne, vendredi 11 janvier, plusieurs vidéos dévoilant les derniers instants de la sonde Chang’e 4 avant son alunissage en douceur et les premiers pas du rover Yutu 2 à la surface du satellite naturel de la Terre.

Les séquences ont été diffusées auprès du grand public par la Planetary Society, une organisation à but non lucratif faisant la promotion de l’exploration spatiale. La Chine avait déjà publié la première image panoramique de son nouveau terrain de jeu en fin de semaine dernière.

La première vidéo transmise par la CNSA montre le moment où la mission chinoise est entrée dans l’Histoire le 3 janvier dernier en devenant la première à réussir à poser une sonde sur l’hémisphère lunaire qui tourne en permanence le dos à la Terre.

L’atterrissage à la verticale de Chang’e 4 dans le cratère Von Karman a duré une douzaine de minutes en réalité. La séquence a été accélérée. On voit la sonde ralentir à l’approche du sol afin de repérer les éventuels obstacles, nombreux dans cette partie de la Lune, ajuster sa position puis achever sa descente jusqu’à la réception sur ses quatre pieds.

Les premiers tours de roues du rover Yutu 2

Deux autres vidéos témoignent des premières déambulations du rover Yutu 2, débarqué sur le terrain accidenté du cratère Von Karman quelques heures seulement après l’atterrissage de la sonde sur la Lune. Une première séquence capturée par une caméra située sur la sonde montre le robot descendre sur les rails le déposant sur le sol lunaire.

Chang’e-4 deploys Yutu-2 rover

Une seconde, réalisée quelques heures plus tard, montre le robot téléguidé de 140 kg en train d’effectuer ses premières manœuvres sur le site d’alunissage.

Yutu-2 rolls across the surface

Mis en hibernation pendant les heures les plus chaudes de la journée lunaire (qui dure 14 jours terrestres), le rover a repris son activité le 10 janvier et doit désormais entamer son exploration scientifique du cratère Von Karman, le plus grand cratère d’impact jamais identifié dans le Système solaire, pour fournir des informations précieuses sur la composition du sol de cette partie de la Lune.

La rédaction vous recommande

Lire la suite