Votre chien peut-il comprendre ce que vous lui dîtes ? Des scientifiques répondent

Le meilleur ami de l'homme comprend parfaitement ce que vous lui dites. Une nouvelle étude menée par des scientifiques hongrois confirme ce que l'on soupçonnait depuis des années.

Votre chien peut-il comprendre ce que vous lui dîtes ? Des scientifiques répondent

Les chiens comprennent parfaitement tout ce que nous leur disons. La science vient de prouver ce qui pouvait auparavant sembler être une fantaisie ou une simple intuition. En effet, ils peuvent même traiter les mots parlés de manière similaire à celle des humains, et même dans la même zone du cerveau, affirment ainsi les scientifiques.

Le meilleur ami de l’homme est aussi son confident le plus personnel. Nous savons maintenant pourquoi c’est l’un des animaux les plus faciles et les plus gratifiants à éduquer. Que serions-nous sans les chiens ? En particulier chez les personnes qui ont des difficultés à se déplacer seules, comme les aveugles. Ce qui était resté une pure inconnue a enfin une argumentation scientifique : oui, les chiens comprennent parfaitement tout ce dont nous parlons.

Il est évident que les chiens comprennent ce que nous leur disons ; après tout, ils peuvent apprendre à suivre nos ordres verbaux.

L’expérience a été menée sur une douzaine de canidés placés dans un scanner à résonance magnétique dans le but de surveiller leur matière grise pendant qu’ils jouaient avec des jouets. Publié dans Frontiers in Neuroscience, les chiens ont été entraînés pendant des mois à ramasser deux jouets dans une pile, différenciés par leur texture, et simplement en disant leur nom. L’un est mou, comme un animal en peluche, et l’autre est dur et caoutchouteux, pour faciliter la différenciation. Le résultat ? Plusieurs zones du cerveau se sont allumées lorsque l’équipe a utilisé les mots justes pour définir les objets. Le cerveau de l’animal a distingué les jouets sans faute.

L’expérience s’est avérée être un succès. Après les avoir cherchés et trouvés, les animaux ont été récompensés par des acclamations et des friandises de ce qu’ils aiment manifestement le plus : la nourriture. Une fois les tentatives répétées avec succès, les scientifiques les ont fait s’allonger dans le scanner pendant que le propriétaire leur montrait les jouets à travers un miroir, en répétant le nom de chaque jouet à intervalles réguliers. Le but, voir si l’activité cérébrale du chien était précise pour distinguer les jouets.

Cet article pourrait vous plaire :  Qui est le plus propre, le chat ou le chien ? Découvrez la réponse

« Les chiens ont des capacités et des motivations évidentes pour apprendre et comprendre les mots humains », a déclaré au New York Post, Gregory Berns, neuroscientifique à l’université Emory et l’un des auteurs de l’étude. « Cependant, ils semblent avoir une représentation neuronale de la signification des mots qui leur ont été enseignés. Les chercheurs se sont attachés à découvrir la signification exacte d’un mot prononcé par une personne, ainsi que les mécanismes cérébraux qui sont activés lorsqu’ils entendent la voix humaine.

Il est évident que les chiens ont la capacité de traiter divers aspects de notre langage, puisqu’ils peuvent apprendre à suivre des ordres verbaux », explique M. Berns. « En fin de compte, les chiens veulent simplement faire plaisir à leurs maîtres et, si possible, recevoir des éloges ou des friandises sous forme de nourriture. Il ne faut pas oublier que les chiens ont des cerveaux de tailles différentes ; le cerveau d’un chihuahua n’est évidemment pas le même que celui d’un berger allemand.

Ce n’est pas seulement ce que vous dites qui compte, mais le ton. Ils savent si c’est un reproche ou une récompense pour quelque chose qu’ils ont fait.

Il ne s’agit pas de la première recherche sur le sujet. La science a déjà fait des efforts pour découvrir si les chiens sont capables de comprendre le langage humain parlé. En 2016, une équipe de chercheurs hongrois a répété plus ou moins le même processus : ils ont scanné le cerveau d’un chien pendant qu’il écoutait la voix de son maître ou de son dresseur, et ont constaté qu’ils ne savent interpréter ce que nous disons que lorsque nous leur parlons avec une intonation qui indique soit la louange, soit la colère. « Ce n’est pas seulement ce que vous dites qui compte, c’est le ton. Ils savent s’il s’agit d’un reproche ou d’une récompense pour quelque chose qu’ils ont fait », a déclaré au Guardian Attila Andics, auteur principal de l’étude et chercheur à l’université Eötvös Loránd.

Cet article pourrait vous plaire :  La mission spirituelle des chats : leur mission dans notre vie

Enfin, pour en revenir à la première étude, il convient de noter que les mots parlés n’ont pas été prouvés comme étant les plus efficaces pour améliorer et renforcer la communication avec votre animal de compagnie. En fait, d’autres recherches récentes, mentionnées par le « New York Post » et menées par la même équipe, ont prouvé que le système neuronal de récompense des chiens est plus sensible aux signaux olfactifs et visuels qu’aux signaux verbaux. « Lorsque les gens veulent apprendre un tour à leur chien, ils ont tendance à utiliser un indice verbal parce que c’est ce que nous, les humains, préférons. Cependant, du point de vue du chien, un visuel serait beaucoup plus efficace« , conclut Ashley Prichard, auteur principal de l’étude hongroise.