Votre chat est dépressif ? Voici les symptômes révélateurs et les traitements

La dépression chez le chat peut devenir assez grave. Pour ne pas devoir supporter les conséquences, voici ce qu’il faut faire !

© Votre chat est dépressif ? Voici les symptômes révélateurs et les traitements

Tout comme son maître, le chat peut également traverser de mauvais jours. Son attitude assez désintéressée ne l’empêche pas d’être souvent sujet à la dépression. Pire, cela pourrait être mortel si vous ne faites pas attention. D’où ces quelques précautions à prendre. Focus !

Comment le mental du chat peut-il être affecté par le stress ?

Bien évidemment, la dépression survient après des événements externes qui sont apparus dans la vie du chat. Cela provoque de grands changements chez le félin, surtout au niveau de son comportement. Il est alors essentiel de déterminer ce qui lui est arrivé avant de commencer un quelconque traitement.

Le premier événement qui pourrait bouleverser le chat réside dans le manque d’affection maternel. Comme tout autre animal nouveau-né, il a besoin de l’assistance de sa mère afin de bien se développer. Cette dernière est la plus apte à lui apprendre comment devenir adulte.

Si cette présence maternelle n’est pas comblée, le chat est alors facilement sujet à la dépression. Toutefois, son maître peut également combler le vide du félin. Mais dans de nombreux cas, on observe la situation inverse. Ainsi, le matou se retrouve livré à lui-même.

À lire :   La toxoplasmose chez le chat : de quoi s'agit-il et comment éviter qu'il nous la transmettre

Pour finir, l’environnement où il évolue influence aussi le comportement de la boule de poil. Une modification brusque comme un décès dans la famille ou un déménagement imprévu peuvent affaiblir son mental. Il en est de même pour la violence et bien d’autres paramètres hors de contrôle.

Comment remonter son moral ?

Le premier réflexe à prendre, si le chat est sujet à la dépression, est d’agir aussi rapidement que possible. Il faut savoir que seulement 1% des félins ont une chance de s’en sortir s’ils sont atteints de dépression. D’autant plus que son état de santé se détériore très vite.

Ce qu’il faut faire avant tout, c’est d’essayer d’attirer l’attention de votre félin. De nombreux jouets sont disponibles sur le marché afin qu’il puisse s’amuser. Il en est ainsi des arbres à chats, des planches à gratter et bien d’autres. Mais le plus important, c’est de rester à ses côtés.

Votre chat est dépressif ? Voici les symptômes révélateurs et les traitements
Source : Capture Instagram

Le chat trouve un grand réconfort grâce à la présence continuelle de son propriétaire. Mais avec les activités quotidiennes, le travail et les autres obligations, on trouve difficilement le temps de s’occuper du félin. Ainsi, il est mieux recommandé de recourir à un prestataire qui possède l’expérience nécessaire.

À lire :   Shibby, le chat triste : en raison de sa condition médicale, personne ne voulait l'adopter

Dans des cas plus graves, le chat peut carrément perdre son envie de vivre. Là, l’intervention d’un vétérinaire est impérative ! Ce dernier peut alors recommander des antidépresseurs ou d’autres médicaments spécifiques. Si la maladie est plus grave, il peut aussi recommander un professionnel plus expérimenté.

Comment se présente la dépression du chat ?

Il est assez facile de déterminer la situation dépressive du chat. Cela commence par la perte d’appétit et d’humeur. Le félin ne veut ni parler ni jouer avec personne. Il a même tendance à devenir assez agressif. Jusque là, il ne faut pas trop s’inquiéter.

La dépression atteint un stade critique quand le félin se cache dans des endroits improbables. Là, il peut se livrer à des séances d’auto-mutilation très inquiétantes. Pour le retrouver, il suffit de suivre les mauvaises odeurs qui émanent de son corps.