Voici que faire du corps de votre chat après sa mort : les 3 solutions

Le moment où il faut se séparer du chat est souvent difficile. Voici ce qu’il faut faire de son cadavre pour garder un beau souvenir !

© Voici que faire du corps de votre chat après sa mort : les 3 solutions

Votre chat a perdu la vie et, à cause de la douleur, vous ne savez pas quoi faire ? Le choix entre l’enterrement et l’incinération peut effectivement être assez difficile. Afin de trancher sur le sujet, il faut connaître toutes les options possibles. Les détails en quelques lignes !

Chat : Une incinération simple et efficace

Beaucoup de gens considèrent l’incinération comme une autre forme d’hommage. Et ils ont parfaitement raison, car on peut garder des traces de la vie du chat chez soi. Pour ce faire, on a le choix entre une incinération collective ou individuelle.

La première option consiste à faire appel à un vétérinaire. Ce dernier se charge alors de transporter le chat vers le crématorium, où l’entreprise chargée de l’incinération attend. Bien des gens utilisent cette méthode bien que moyennant finances.

Le propriétaire ne s’occupe de rien, à part les charges à payer. Toutefois, il est impossible de récupérer les cendres du félin. Surtout si d’autres animaux sont incinérés avec lui. Cette procédure coûte environ 60 euros. Un montant qui n’est pas trop cher payé !

À lire :   Vidéo : Ce canard surprend par ce qu'il a fait pour éviter d'être mangé par un faucon

L’incinération individuelle suit à peu près le même processus. Mais vous avez l’avantage de pouvoir observer la crémation à l’heure voulue. Une fois que c’est fait, vous bénéficiez d’une urne qui contient les cendres du chat. Cette méthode est un peu plus onéreuse, car elle s’élève à environ 150 euros.

Voici que faire du corps de votre chat après sa mort : les 3 solutions
Source : Capture Instagram

Enterrement : Quel est le meilleur endroit ?

D’emblée, il faut savoir que le chat ne peut pas être jeté n’importe où. Il ne s’agit donc pas d’un déchet dont il faut absolument se débarrasser. D’ailleurs, cela pourrait vous coûter une amende qui s’élève à 150 euros. À ce prix-là, autant l’incinérer proprement !

Le lieu préféré de la majorité des propriétaires est le jardin. Et c’est tout à fait légal, à condition de respecter certaines conditions. Et ce, notamment lorsque le chat ne dépasse pas les 40 kilos ! Si vous n’avez pas envie d’abîmer votre potager, vous pouvez aussi choisir celui d’un de vos proches.

Toutefois, il existe certaines conditions assez spécifiques concernant le trou. La profondeur minimale est d’ailleurs de 1,20 mètre. Ainsi, les autres animaux ne peuvent pas tenter de déterrer le chat pour manger son cadavre. Veillez à ce que ce dernier soit à plus de 35m de votre demeure.

À lire :   Pourquoi mon chat se cache-t-il quand les gens viennent ? La réponse d'un expert

Avant d’être enterré, dissimulez le félin sous une couche de chaux vive. Complétez par une couche de linge. En guise de cercueil, une boîte en carton ou en bois peut alors faire l’affaire. Notez quand même que si une maladie contagieuse est la cause du décès, l’incinération est alors impérative.

Un cimetière pour chat peut aussi faire l’affaire !

Tout comme les humains, les chats possèdent également leur propre cimetière. Ne mélangez pas les deux endroits ! Toutefois, cette solution est assez chère, au vu des divers coûts à régler.

Effectivement, vous devez vous occuper du transport du cadavre, du cercueil approprié, de la concession annuelle etc. Ce n’est pas une mince affaire, car il faut aussi un bon sens de l’organisation. Au total, cela devrait vous coûter entre 250 à 1 200 euros.