Voici comment savoir si votre chat est déprimé et les solutions

Les animaux de compagnie sont des animaux très sensibles et tout changement dans leur routine, même minime, peut les affecter. Un déménagement, l'arrivée d'un nouveau membre de la famille ou la solitude peuvent altérer leur humeur.

Voici comment savoir si votre chat est déprimé et les solutions

Les chats sont vulnérables ; ils connaissent la tristesse et la dépression à un moment donné de leur vie. Cependant, en raison de la nature solitaire des chats, cette affection peut passer inaperçue à moins que nous ne soyons très familiers avec les activités quotidiennes de l’animal. Dans cet article, nous vous expliquons les causes de la dépression chez les chats, ses manifestations les plus courantes et les moyens possibles de les aider.

Si l’on devait retenir le principal trait de personnalité d’un chat, on dirait probablement qu’il est indépendant. Cette autonomie s’explique par le fait que les chats n’ont pas besoin des humains pour se sentir en sécurité dans leur environnement, selon une étude menée par des spécialistes du comportement vétérinaire de la School of Life Sciences de l’université de Lincoln, au Royaume-Uni. Cela ne veut pas dire que les chats sont antisociaux ou insensibles : ils sont simplement plus réservés lorsqu’il s’agit d’interagir avec des personnes et d’autres animaux.

Pourquoi les chats sont déprimés :

Les félins sont assez tenaces. Ils ont une personnalité très forte et sont régis par leurs propres routines. Ils sont également très réceptifs aux humeurs de leur maître. En effet, ils captent la joie, la colère ou la dépression, et ce, avec une extrême facilité.

Toute modification des habitudes, tout changement qui survient dans la famille ou toute situation émotionnelle que la ou les personnes qui vivent avec eux traversent peut provoquer une profonde tristesse chez l’animal. Si la situation se perpétue dans le temps ou si elle est complexe, l’animal peut alors tomber dans la dépression.

Les causes les plus courantes de la dépression chez le chat :

1 Changement d’adresse :

Les félins ont tendance à être très attachés à leur maison. Ils ont leurs espaces préférés dans la maison et aiment contrôler tous les espaces. Déménager avec un chat, que ce soit de façon permanente ou temporaire (pendant les vacances), peut être extrêmement perturbant pour lui.

Cet article pourrait vous plaire :  Ces illustrations montrent comment l'amour d'un animal peut changer nos vies

2 Une nouvelle famille :

Bien que solitaires et indépendants, ces animaux éprouvent un profond sentiment d’attachement familial. La séparation avec leur maître peut être difficile à supporter pour les félins.

3 Élargissement de la famille :

L’arrivée d’un nouveau partenaire ou, surtout, d’un bébé est un moment compliqué. Il ne faut pas oublier que les chats devront non seulement partager leur espace avec une autre personne, mais aussi s’habituer à son caractère. Avec les enfants, cela peut être un peu plus compliqué en raison de l’attention dont ils ont besoin au cours des premiers mois. Cette séparation imposée et la solitude qu’elle entraîne peuvent rendre le félin très malheureux.

Source : Capture Instagram

4 Le décès d’un membre de la famille :

Les félins s’attachent aux personnes avec lesquelles ils vivent dans leur routine quotidienne. Ils ont leurs propres relations, coutumes et rituels avec les uns avec les autres. Il est fréquent, par exemple, qu’ils ne veuillent être caressés que par un membre particulier de la famille. Par conséquent, lorsqu’un membre de la famille meurt, les chats subissent la perte.

5 Trop de solitude :

Laisser un chat à la maison pendant des heures est apparemment très simple. Avec de l’eau, un peu de nourriture et un bac à litière propre pour faire ses besoins, le chat sera (apparemment) heureux. Cependant, abuser de ces moments de solitude peut avoir des conséquences néfastes pour l’animal.

6 Mauvaise ambiance familiale :

Les punitions, les cris, les mauvais traitements ou le manque d’attention aux besoins fondamentaux ont des conséquences sur l’état physique et psychologique du félin.

7 Maladie :

La maladie peut altérer le caractère du chat et affecter son humeur. Le manque de force, les nausées, la perte d’appétit ou la douleur entraîneront très probablement l’apathie et la dépression.

Comment identifier les symptômes de la dépression chez le chat ?

Apathie
Le chat ne montre aucun intérêt pour tout ce qui se trouve dans son environnement, y compris pour vous. Il n’est pas actif et reste totalement insensible à tout stimulus extérieur éventuel.

Ne mange pas
La situation ne change pas, même si vous lui offrez sa friandise préférée.

Cet article pourrait vous plaire :  Pourquoi un chat domestique en rejette un autre et combien de temps il lui faut pour l'accepter

Il ne se lave pas
Les chats se toilettent continuellement en léchant leur fourrure. La perte de cette habitude est symptomatique du fait que quelque chose ne va pas.

Il est irritable
Il refuse les caresses, est contrarié par la moindre chose et réagit brusquement lorsqu’il ne contrôle pas ce qui se passe ; il peut même arracher sa fourrure. Il est également agressif et colérique, et il n’est pas exclu qu’il se gratte sans raison.

Se cache et s’éloigne
Il passe son temps recroquevillé dans un coin, loin de votre vue, en général sous un lit ou une table, et ne veut pas jouer et évite à tout prix d’être caressé.

Il ne fait pas ses besoins dans le bac à sable.
Sans raison apparente, il arrête d’utiliser le bac à sable et fait ses besoins n’importe où.

Il ne dort plus et est tendu
Sa posture de sommeil n’est pas détendue et il ne s’allonge pas sur le dos.

Comment aider son chat à surmonter la dépression ?

De la compagnie, de l’attention, de la patience et beaucoup, beaucoup d’amour. Ces quatre outils peuvent contribuer à atténuer la dépression du chat. Au final, l’objectif est que l’animal se sente aimé et valorisé. Voici quelques conseils pour y parvenir :

– Ne le punissez pas.
– Parlez-lui avec affection et sans lui crier dessus.
– Augmentez le contact physique, mais ne l’étouffez pas non plus.
– Jouez avec votre chat tous les jours.
– Laissez-le se réchauffer au soleil, ouvrez les fenêtres pour qu’il puisse s’allonger au chaud.
– Reconnaissez ses efforts lorsqu’il vous apporte un cadeau « inanimé », même cela vous est désagréable.
– Trouvez-lui un endroit sûr où se cacher : une boîte ou le fond d’un placard sont de bons endroits.
– Si la situation ne s’améliore pas, demandez l’aide de votre vétérinaire.