Voici ce que vous devez faire si votre chien a de l’urticaire

Il est déconseillé d'utiliser des crèmes faites maison pour soulager les démangeaisons des animaux de compagnie, car certaines peuvent favoriser l'infection et aggraver la situation. Pour tout problème d'urticaire chez le chien, consultez toujours un vétérinaire en premier lieu.

© Voici ce que vous devez faire si votre chien a de l'urticaire

Si notre animal présente de l’urticaire ou des cloques sur la peau, des inflammations, etc., cela indique une allergie. Bien que les causes soient rarement connues, il a été prouvé qu’en raison d’une prédisposition génétique, certains chiens réagissent très différemment des autres à l’ingestion d’aliments susceptibles de provoquer des zébrures, ou à la piqûre de tiques, de puces, etc.

Qu’est-ce que l’urticaire ?

L’urticaire est un gonflement de la peau qui rend la surface de la peau rouge. Il est provoqué par un flux sanguin important (constriction des vaisseaux. La peau peut donc être chaude et commencer à gonfler. En réalité, ces phénomènes sont un mécanisme de défense de l’organisme. La constriction des vaisseaux permet aux cellules du système immunitaire d’être recrutées et d’attaquer l’agent qui a blessé la peau.

L’urticaire est généralement causée par un élément extérieur entrant en contact avec la peau. Il suffit d’introduire une certaine quantité de cet agent dans le corps pour que l’inflammation commence à  » combattre  » la menace. L’urticaire peut se présenter sous la forme de petits points rouges épars (comme des bosses) ou d’une inflammation complète de la zone concernée.

Que dois-je faire si mon chien a de l'urticaire sur la peau ?
Source : Capture Instagram

Qu’est-ce qu’une allergie ?

L’allergie est une réaction soudaine et exagérée du système immunitaire à un agent extérieur (allergène), qui entraîne une inflammation progressive. Ce processus peut affecter la peau, les muqueuses internes et les voies respiratoires. Chez le chien, la dermatite (bulles cutanées) est l’expression la plus fréquente, entre 7,6 et 10 % des cas vus en clinique correspondant à ce problème.

Quels sont les agents responsables de l’allergie canine ?

Parmi les plus importants, citons certains types de produits de nettoyage, certains produits pharmaceutiques, les insectes, les spores qui accompagnent le pollen, les moisissures, la poussière présente dans l’environnement, certains aliments comme le maïs, le poulet ou la farine, etc.

À lire :   Un merveilleux poème à la mémoire de votre chat parti au paradis

L’urticaire dépend du type d’allergie.

Si nous savons que notre chien est allergique aux piqûres d’insectes, nous devons veiller à ce qu’il ne soit pas attaqué par ces agents extérieurs. Ainsi que des produits répulsifs, comme un collier anti-puces, qui nous éviteront de devoir utiliser quotidiennement des produits insecticides spécifiques.

Dans le cas des allergies alimentaires, il est nécessaire de localiser la source du problème (l’aliment qui provoque l’allergie). Pour être pleinement garanti, il est préférable pour notre ami de manger des aliments dits équilibrés, c’est-à-dire des aliments riches en nutriments et contenant toutes les vitamines nécessaires à une vie saine.

Quelques symptômes d’allergie :

Les symptômes sont clairs : grattage excessif souvent accompagné de gémissements et de râles, perte de poils dans la région et mauvaise odeur dans les oreilles. Tous ces éléments sont des indications que notre animal souffre d’une allergie. Certains chiens sont allergiques aux puces et aux tiques, et une seule morsure suffit à déclencher le processus allergique.

Que dois-je faire si mon chien a de l'urticaire sur la peau ?
Source : Capture Instagram

Bien que ces signes varient d’un animal à l’autre, ils apparaissent généralement sous la forme de rougeurs et de zébrures sur les oreilles. Dans d’autres cas, on observe une irritation de la peau avec une desquamation, une perte de cheveux, un larmoiement des yeux qui deviennent également rouges et des modifications du comportement général. Outre les éternuements, les vomissements, la diarrhée, la respiration profonde, les difficultés des voies respiratoires, etc.

Pour déterminer le traitement approprié, il faut diagnostiquer le type d’allergie dont souffre l’animal.

Comment agir :

Une fois l’allergie détectée, la première chose à faire est de consulter au plus vite un vétérinaire. Celui-ci effectuera des tests cutanés et sanguins. Il est suivi d’un programme de prévention générale qui tente d’évaluer l’origine exacte de l’allergie, ainsi que sa cause, afin de prendre les mesures appropriées.

À lire :   Que se passe-t-il si mon chat mange une souris ?

Il est conseillé de déterminer si l’animal souffre de ses allergies dans les cours ou les jardins. Mais il faut aussi faire attention aux plantes avec lesquelles il entre en contact lors de ses promenades. En outre, son alimentation doit être contrôlée, surtout si l’on pense que les problèmes peuvent être causés par une allergie alimentaire.

Parmi les actions les plus utiles figure la vermifugation externe de l’animal. Pour éviter les puces et les tiques, baigner le chien avec des produits adaptés et à la fréquence nécessaire. Gardez toujours à l’esprit que trop de savon et d’eau peuvent également endommager la peau et déséquilibrer son pH.

Un autre aspect important est la mauvaise cicatrisation des plaies, qui peut être une porte ouverte aux infections cutanées. Il faut empêcher le chien de lécher ses plaies et les nettoyer correctement.

Traitement :

Les traitements consistent à réduire l’inflammation et les démangeaisons. Pour ce faire, on utilise des corticostéroïdes et des antihistaminiques, qui réduisent considérablement l’urticaire et permettent la guérison. Il est important de noter que ces traitements ne sont que symptomatiques et ne sont pas destinés à guérir l’allergie.

Il n’existe pas de traitement efficace pour guérir cette maladie, car il faudrait modifier l’ensemble du système immunitaire pour y parvenir. Pour cette raison, il faut essayer d’éviter à tout prix les agents qui provoquent l’allergie. Dans le cas d’une allergie alimentaire, il existe des régimes spécifiques qui permettent de réduire la gêne. Bien entendu, tout doit être supervisé par un vétérinaire qualifié.

Adoptez, sauvez une vie et gagnez un ami. Si vous souhaitez lire plus d’articles semblables à celui-ci, nous vous recommandons de consulter notre catégorie Animaux.