Qui supporte le mieux le froid : les gros chiens ou les petits chiens ?

Outre la taille de notre chien, d'autres variables telles que l'âge, la race, le pelage ou l'état de santé jouent également un rôle.

Qui supporte le mieux le froid : les gros chiens ou les petits chiens ?

Nous sommes dans la saison la plus froide de l’année. Et nos chiens le ressentent aussi. Ce sont des jours moins ensoleillés, plus humides, où les thermomètres chutent. Les promenades en plein air deviennent plus difficiles pour tout le monde, y compris pour nos chiens.

Ces animaux, bien qu’ils soient préparés à supporter des températures basses lors de leurs promenades, souffrent également du contraste entre la température à la maison et à l’extérieur, ce qui peut entraîner des problèmes de santé. Cependant, certaines races de chiens supportent mieux le froid que d’autres.

« En général, les petits chiens supportent moins bien le froid, car il est très fréquent de constater que la moindre baisse de température est ressentie et souvent subie par notre compagnon. Les grandes races, en revanche, peuvent même supporter des températures inférieures à zéro. »

Les experts mentionnent par ailleurs que l’âge de l’animal a son importance. En effet, les chiots et les chiens âgés, ainsi que ceux qui souffrent de maladies préexistantes ou d’un système immunitaire faible, ont tendance à souffrir le plus de la baisse de température.

Cet article pourrait vous plaire :  Un lion surprend un photographe avec un rugissement terrifiant, puis lui sourit… Impressionnant !

Quelle est la résistance au froid de chaque type de chien ?

« D’une manière générale, on peut dire que presque tous les chiens peuvent supporter des températures allant jusqu’à 7 degrés Celsius. Toutefois, les races de taille moyenne et grande peuvent supporter des températures aussi basses que 4 degrés Celsius. Ce qui commence à devenir dangereux pour la grande majorité des chiens », explique le vétérinaire. Nous pouvons faire cette division en fonction de ces critères :

Les races de petite taille ou miniatures :

Comme les chihuahuas, les fox-terriers, les carlins ou les bichons, les races à nez plat ou court (appelées brachio-céphales) comme les bouledogues ou les bostons, sont moins tolérants aux températures glaciales en raison de leur taille et de leur pelage court. En effet, à partir de 12 degrés, ils commencent effectivement à souffrir de la baisse de température et des risques liés au froid. C’est pourquoi, lorsque les températures descendent en dessous de 0 degré Celsius, leurs sorties doivent être limitées à un maximum de 10 à 15 minutes par trajet.

Source : Capture Instagram

Les grandes races de chiens :

Dans ce cas, ils subissent les conséquences du froid à partir de 10 ou 8 degrés et c’est à partir de 4 degrés que le risque sanitaire commence à apparaître. C’est pourquoi, lorsque le thermomètre est à zéro degré Celsius, ils ne doivent pas sortir pendant plus d’une demi-heure ou d’une heure. Une exception à cette règle est le cas des races arctiques. En effet, ces dernières peuvent rester indéfiniment dans le froid, à condition qu’elles soient acclimatées.

Cet article pourrait vous plaire :  Vidéo : Un homme trouve une étrange créature dans sa maison et découvre le pire

Chiens de taille moyenne :

Dans le cas des chiens à poil court, cette situation est similaire à celle des petits chiens. Ceux qui ont un pelage plus long, en revanche, ont une résistance au froid semblable à celle des grands chiens.

Les chiens à poils longs :

Qu’ils soient grands ou petits, ils sont généralement plus résistants au froid. En effet, la présence de fourrure contribue à les protéger du froid. Par conséquent, ce type de chien peut tolérer une température inférieure de 2 ou 3 degrés.

Si vous souhaitez lire plus d’articles semblables à celui-ci, nous vous recommandons de consulter notre catégorie Animaux.