Qu’est-ce que l’anisocorie, ce grave problème chez les chats ? Voici les symptômes

Si vous remarquez que votre chat a des pupilles complètement différentes, vous devez consulter un vétérinaire immédiatement.

© Qu'est-ce que l'anisocorie chez les chats, voici les symptômes

Avez-vous déjà vu un chat avec les pupilles de ses yeux de tailles complètement différentes ? En effet, vous avez déjà peut-être remarqué un chat avec une pupille complètement dilatée alors que l’autre est absente.

Ce phénomène est connu sous le nom d’anisocorie. Il est un problème neurologique qui touche aussi bien les humains que les chats. Dans ce dernier cas, il s’agit d’une affection oculaire typique qui doit faire l’objet d’une attention extrême, car elle peut se produire à cause d’un certain nombre de raisons.

Comme le rapporte l’hôpital vétérinaire de Glòries, l’anisocorie chez les chats peut se produire de deux façons :

À lire Que fait votre chat quand vous le laissez seul chez vous ? La réponse va vous surprendre

  • Anisocorie dynamique : lorsque la pupille stimulée se contracte plus que la pupille non stimulée après stimulation par une source lumineuse directe, ce qui est normal chez les chats non problématiques.
  • Anisocorie statique : lorsqu’il existe une différence de taille de la pupille alors que les deux pupilles reçoivent le même éclairage. Ce type d’anisocorie est donc totalement anormal.

Quels sont ses symptômes ?

Comme mentionné ci-dessus, le principal symptôme est la différence de taille entre les pupilles. Mais d’autres symptômes peuvent également être observés. Tels que la partie blanche de l’œil affecté qui est rouge, la paupière tombante, un écoulement de l’œil. Mais aussi, un changement de comportement du chat et une diminution de son activité, voire un changement de vision.

C’est pourquoi il est essentiel de consulter le vétérinaire dès que vous remarquez l’un de ces symptômes. Notamment s’ils apparaissent soudainement, car il est possible qu’ils aient été causés par une maladie.

Chats : voici les symptômes de l'anisocorie
Source : Capture Instagram

Les maladies ou causes pour lesquelles l’anisocorie peut survenir :

  • Le syndrome de Horner : il consiste en un ensemble de symptômes dus à une maladie ou un problème dérivé d’un manque d’irrigation sympathique. Il se manifeste chez les chats par des yeux enfoncés, une mydriase et un myosis. Ainsi que d’autres symptômes tels qu’un prolapsus de la troisième paupière ou une différence de taille des yeux.
  • Lésions de la cornée : les lésions de la couche superficielle de l’œil peuvent provoquer des ulcères. Et donc une différence de taille de la pupille en raison des modifications de l’œil affecté.
  • Glaucome : l’augmentation de la pression intraoculaire, également appelée glaucome, entraîne une dilatation de l’œil affecté. Ce qui fait que l’une des pupilles de votre chat s’agrandit plus que l’autre.
  • Leucémie féline : le rétrovirus de la leucémie féline peut provoquer une variété de symptômes et de troubles sanguins chez les chats affectés. Les signes cliniques qui peuvent apparaître sont des différences dans le diamètre des pupilles. Ainsi que d’autres symptômes tels que l’anémie, des troubles buccaux ou une gingivite, de la fièvre, de la léthargie, une perte de poids ou une infection.

Nous insistons toujours sur le fait que c’est votre vétérinaire qui doit vous proposer le traitement approprié après avoir effectué les tests pertinents, car l’anisocorie conduit généralement à une autre maladie.

Si vous souhaitez lire plus d’articles semblables à celui-ci, nous vous recommandons de consulter notre catégorie Animaux.

À lire La trisomie 21 chez les chats : est-ce que cela existe vraiment ?