Pourquoi vous ne devez pas prendre votre chien dans vos bras pour lui faire un câlin selon des experts

Il peut sembler étrange de se passer de cette marque d'affection, mais votre chien vous en sera très reconnaissant à court et à long terme.

© Pourquoi vous ne devez pas prendre votre chien dans vos bras pour lui faire un câlin selon des experts

Les êtres vivants ont différentes façons d’exprimer leurs sentiments. Nous avons l’habitude de serrer dans nos bras les personnes que nous aimons. Mais cela n’est pas très agréable pour nos animaux de compagnie. C’est pourquoi, même si vous en avez l’habitude, nous vous recommandons de ne pas prendre votre chien dans vos bras.

Votre chien n’aime pas les câlins

Pourquoi vous ne devez pas prendre votre chien dans vos bras pour lui faire un câlin selon des experts
Capture Instagram

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, la plupart du temps. En effet, chaque fois que vous enlacez votre fidèle ami, au lieu de lui déclarer votre amour, vous l’agacez. Si vous le voulez, essayez avec votre chien. Voyez ce qu’il ressent, l’expression de ses yeux ou la façon dont ses oreilles se dressent.

Selon une étude menée par Stanley Coren, professeur de psychologie à l’université de Colombie-Britannique (et expert canin), les animaux domestiques, en particulier les chiens, n’aiment pas du tout les câlins.

Cela ne signifie pas que l’animal ne nous aime pas ou qu’il n’apprécie pas notre contact. Il ne se sent tout simplement pas à l’aise. En effet, il n’est pas dans sa nature d’exprimer son affection par des câlins, contrairement à l’homme.

Les chiens ne comprennent pas les câlins aussi bien que nous

Les chiens ne peuvent pas comprendre qu’un câlin est synonyme d’affection. Au contraire, ils le relient à un manque de liberté ou à un manque de mouvement. Ce qui peut être provoqué par un éventuel danger imminent. Rappelons que chaque espèce a une manière différente de se comporter et de socialiser.

À lire :   Un chien de refuge entre dans une camionnette UPS, sa vie est changée à jamais

Le raisonnement est simple : en leur faisant un câlin, on leur enlève la possibilité de fuir en cas de problème. En d’autres termes, ils trouvent stressant le fait de devoir rester assis. Pour arriver à cette conclusion, Coren et un groupe d’experts ont analysé près de 250 photographies obtenues de diverses sources sur Internet, sur lesquelles des chiens apparaissent étreints par leurs propriétaires.

Les chercheurs ont indiqué que 8 animaux sur 10 étaient complètement mal à l’aise dans cette situation. Plus précisément, dans 81 % des images, les chiens présentaient au moins un signe d’anxiété, d’inconfort ou de stress. Huit pour cent d’entre eux semblaient satisfaits et les 10 % restants avaient une attitude ambiguë ou neutre.

L’argument de Coren est valable et mérite d’être pris en considération :

Pourquoi vous ne devez pas prendre votre chien dans vos bras pour lui faire un câlin selon des experts
Capture Instagram

« Les chiens sont des animaux cursifs ». Cela signifie que, par nature, ils sont toujours prêts à courir en cas de danger. Par conséquent, s’ils se sentent emprisonnés ou s’ils ne peuvent pas se déplacer librement, ils commenceront à stresser.

Signes indiquant qu’il ne faut pas câliner votre chien

Vous vous êtes certainement déjà demandé pourquoi vous n’avez pas remarqué plus tôt le malaise de votre chien lorsque vous le câlinez ? Ne vous inquiétez pas, il est normal que vous ne l’ayez pas remarqué. Cependant, maintenant que vous le savez, vous pouvez prêter plus d’attention aux signes.

À lire :   Cette chienne a le sourire le plus adorable tant elle est heureuse d’avoir été secourue (vidéo)

À cet égard, de nombreuses études peuvent être très détaillées et directes, tandis que d’autres sont moins éclairantes.

Il faut être attentif aux « micro-gestes ». Ce sont tous ces signaux subtils qui peuvent nous aider à détecter la réaction de notre animal à une caresse. Rappelons également que les signes canins de stress ou d’alarme face à un éventuel danger (tous deux ressentis lors d’un câlin) sont les suivants :

Tirer la langue.
Éviter le contact visuel.
Respirer par petites bouffées d’air.
Rabattre les oreilles vers le bas.
Fermer ou plisser les yeux.
La queue du chien entre les pattes.
Léchage répété du museau.
Bouger le corps dans une position de fuite.
Tourner la tête dans la direction opposée à la personne.
Étirement des pattes avant pour se dégager de l’étreinte.
Lever le museau vers le haut (comme si le chien cherchait de l’air frais).

Vos anecdotes sur vos animaux de compagnie sont les bienvenues! Racontez-nous vos moments inoubliables avec eux. Contactez-nous à l’adresse tekpolis.fr@gmail.com