Paralysée, voici la réaction inhabituelle des chèvres à la vue d’un parapluie

Une variété spécifique de chèvre souffre d'un effet d'évanouissement immédiat lorsqu'elle est affolée par l'objet.

© Paralysée..., voici la réaction inhabituelle des chèvres à la vue d'un parapluie

Le règne animal surprend souvent chaque jour par des attitudes inattendues, des conditions physiques, des « super capacités » ou même des attitudes d’affection. De même, chaque fois qu’un objectif d’appareil photo parvient à capturer ces moments extraordinaires, l’image devient virale. Cette fois-ci, il s’agit d’un type particulier de chèvres appelées « chèvres évanouies » et de leur réaction inhabituelle face à un parapluie ouvert.

Cela peut sembler tiré par les cheveux ou relever du trucage vidéo. Pourtant, en réalité, le comportement de la chèvre qui s’effondre littéralement lorsqu’elle voit un parapluie s’ouvrir devant elle est impressionnant. Les chèvres restent pétrifiées au sol pendant quelques secondes. Puis, elles parviennent à se ressaisir en essayant de s’éloigner le plus possible de l’objet.

Comment ce phénomène naturel se produit-il ?

Pour échapper à une menace éventuelle, les animaux contractent et relâchent volontairement leurs muscles. Alors, que se passe-t-il dans le cas de ce type de chèvre ? Le relâchement est retardé, ce qui rend les muscles rigides et empêche l’animal de bouger. Pour pouvoir bouger à nouveau, les muscles doivent se contracter et se relâcher correctement. Or, comme ce mécanisme ne « fonctionne » pas correctement, l’animal est incapable de bouger et peut tomber au sol.

À lire Les techniques infaillibles pour éviter qu’un chien aboie beaucoup et dérange les voisins

En réalité, les chèvres « évanouies » appartiennent à un sous-groupe spécifique de chèvres, également appelées « chèvres myotoniques ». Il s’agit d’animaux souffrant d’une maladie congénitale, également connue sous le nom de maladie de Thomsen. Les muscles se contractent alors de manière absolue et immédiate en cas de panique, entraînant la paralysie de l’animal.

L’effondrement de la chèvre ne dure que quelques secondes.

Selon les experts, les chèvres ne perdent pas connaissance pendant l’épisode. En vieillissant, les chèvres développent la capacité de contrôler ces paralysies. De plus, elles apprennent à s’éloigner rapidement du sujet ou de l’objet qui les effraie.

Paralysée..., voici la réaction inhabituelle des chèvres à la vue d'un parapluie
Source: Capture Instagram

Comme on peut s’y attendre, de tels animaux ne peuvent survivre que dans un environnement où l’homme s’occupe d’eux. En effet, s’ils réagissaient ainsi en présence d’un prédateur, la nature elle-même opérerait sa « sélection naturelle ».

Les « chèvres évanouies » sont utilisées par l’homme pour la production de lait et de fromage. Ainsi que pour leur viande pratiquement dépourvue de graisse.

À lire Est-il vraiment bon de couvrir les chats pour dormir ? Voici la réponse

Adoptez, sauvez une vie et gagnez un ami. Si vous souhaitez lire plus d’articles semblables à celui-ci, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux.