Où vont les chats et les chiens quand ils meurent ? Un prêtre répond

L'aumônier Francisco Gabaldón a parlé du rôle des animaux dans la création de Dieu.

Où vont les chats et les chiens quand ils meurent ? Un prêtre répond

L’une des questions les plus curieuses et les plus concrètes de la consultation d’aujourd’hui concernait les animaux.

Ont-ils une âme ou non, et que se passe-t-il quand ils meurent ?

« Les animaux ne sont pas sur le même plan que les humains. La clé, ajoute l’aumônier, est que les chiens et les chats « n’ont pas de reconnaissance personnelle de Dieu, au niveau spirituel, parce qu’ils n’ont pas le même développement ou les mêmes capacités que nous ».

Le père François souligne l’importance de ne pas réduire les animaux à l’état d’objet : « Nous ne devons pas les élever au niveau des humains. Les animaux ont une âme, mais elle n’est pas de la nature spirituelle de l’homme. Ils ne sont pas sur le même plan que les humains, puisque nous avons une partie animale, mais aussi une partie rationnelle, et c’est exactement ce qui nous différencie du reste des chiens et les chats.

La création de Dieu :

Ce qui manque aux animaux, réfléchit le père Francisco, c’est « une reconnaissance personnelle de Dieu, une rencontre personnelle comme nous en avons une ». Cependant, les animaux sont la création de Dieu et doivent donc « être soignés et considérés comme l’œuvre de Dieu ». Il ne doit ainsi pas y avoir de mauvais traitements ni d’abandon, si fréquents à notre époque, car cela peut être considéré, d’une certaine manière, comme une action qui ne plaît pas à Dieu, qui veut que tout soit en ordre ».

Cet article pourrait vous plaire :  Voici pourquoi il est bon de brosser les dents de votre chat de temps en temps ?
Source : Capture Instagram

Par conséquent, souligne Francisco Gabaldón, « les animaux vont bien au paradis, mais ils n’auront pas de rencontre personnelle avec Dieu, au sens où nous l’entendons, car seuls les êtres humains peuvent en bénéficier, étant les seuls à avoir été créés à l’image et à la ressemblance de Dieu. Les autres sont des créatures de Dieu ».

En conclusion, l’aumônier ajoute :

Que « Dieu nous met en face de la création parce que nous sommes créés à son image et à sa ressemblance, et il ne nous met pas en face d’elle pour la soumettre de manière autoritaire, mais pour en prendre soin et nous servir pour la glorification de Dieu ».

En outre, le Père François a voulu rappeler comment le Pape, ces dernières années, a donné beaucoup d’importance au thème de la Création, avec l’encyclique Laudato Si’ et, précisément, ces derniers mois. L’aumônier conclut : « Je pense que nous nous rendons compte que nous ne prenons pas soin de la Création, donc nous participons à notre autodestruction« . La plupart des êtres humains n’apprécient pas les chiens et les chats, ce sont des êtres qui ressentent l’amour et aussi la douleur, nous devons alors les protéger et leur donner beaucoup d’affection pendant le peu de temps qu’ils sont avec nous dans nos vies, et non les abandonner, ajoute le père Francisco.

Cet article pourrait vous plaire :  Vidéo incroyable : un chat à 3 pattes revient dans la maison qu'il a été forcé de quitter après la mort de son maître bien-aimé

Si vous souhaitez lire plus d’articles semblables à celui-ci, nous vous recommandons de consulter notre catégorie Animaux.