L’incroyable histoire du taureau qui se prend pour un cheval

Il y a neuf ans, la Française Sabine Rouas a dressé Aston, un taureau de 1,4 tonne qu'elle a réussi à monter et à rendre célèbre sur le Net.

© L'incroyable histoire du taureau qui se prend pour un cheval

Au pied des vignes d’un village de l’est de la France, Sabine Rouas sort le matin sur le dos d’Aston. C’est un taureau de 1,4 tonne qui se promène paisiblement.

Alors que cavalier et animal avancent, un homme arrête sa camionnette, stupéfait par la scène à laquelle il vient d’assister. Ainsi, il prend son téléphone portable pour l’immortaliser. À ce moment-là, Sabine rit et dit : « Franchement, je n’ai rien inventé ! ».

Elle est habituée à ces réactions, car à chacune de ses sorties, Aston provoque la même surprise. Ainsi, elle est une célébrité locale. « Regardez tous les gens dans le monde qui montent des animaux comme les autruches, les chameaux, les éléphants… », souligne-t-elle avec le plus grand naturel.

Dès qu’il pointe le bout de son nez, ce taureau unique en son genre attire l’attention dans la Meuse. Et bien au-delà : « Aston est même connu au Japon », raconte la femme. Grâce aux réseaux sociaux gérés par son mari, Yannick Kirschhoffer, l’animal a alors atteint les endroits les plus impensables. Au total, il compte 62 000 abonnés sur TikTok, 90 000 sur YouTube et presque autant sur Facebook.

Une relation avec un taureau née d’un moment très amer

Cependant, l’histoire de Sabine et Aston le taureau est plutôt douce-amère. Elle commence par un duel, celui du cheval de compétition de Sabine, le cavalier émérite. « Chaque cavalier a une relation particulière avec un cheval dans sa vie. Quand le mien est mort, je n’ai plus jamais voulu entendre parler de chevaux ».

À lire :   Ce taureau enchaîné toute sa vie est enfin libéré, sa réaction est bouleversante

À l’époque, Sabine vivait au Luxembourg, dans un immeuble à côté d’une ferme. Au fil des jours, elle observe le bétail et a alors l’idée de contacter l’éleveur « pour reprendre contact avec les grands animaux », notamment le taureau.

L'incroyable histoire du taureau qui se prend pour un cheval
Capture Facebook

« J’avais encore des difficultés avec les chevaux, le contact me manquait. Je suis donc descendue à la ferme et j’ai vu une vache qui avait l’air plus intéressée que les autres. J’ai commencé à la brosser. J’ai vu qu’elle était intelligente, qu’elle apprenait à donner la patte, à saluer et à répondre à son nom ».

Sabine était ravie de sa nouvelle amie. Alors, quand la vache a donné naissance à Aston, un petit taureau, elle les a achetés tous les deux. « Pour moi, c’était le début de l’enfer. Dans la cohue, Sabine doit trouver un endroit pour élever le bétail. On m’a dit que j’étais complètement folle et c’est vrai que je n’y connaissais rien ».

« Elle pèse 1,4 tonne et a du caractère »

Cette ancienne chef d’entreprise au caractère bien trempé s’en tient à son idée. Comme pour les chats qu’elle dresse, elle croit au lien particulier qui existe entre l’homme et chaque animal. Ainsi, elle pense que dresser Aston pourrait être une bonne idée. Sabine s’accroche à ce lien et à ses rênes, car lorsqu’elle essayait d’apprivoiser le taureau, elle est tombée 38 fois en trois mois.

À lire :   Ce taureau sauvé d’un abattoir et en fauteuil roulant se lie d’amitié avec un mouton, ils sont inséparables

Mais elle a rapidement perçu des signes encourageants. « En me regardant monter, Aston a voulu faire de même », dit-il avec enthousiasme. « En les observant, il a beaucoup appris de leur comportement, alors nous avons misé sur l’imitation ».

L'incroyable histoire du taureau qui se prend pour un cheval
Capture Facebook

Le résultat concernant ce taureau ? Aston, aujourd’hui âgé de neuf ans, saute de petits obstacles, fait des mouvements latéraux et galope.

« Quand les gens voient ça, ils me disent qu’Aston se prend pour un cheval et c’est vrai : il aime les imiter. Je ne peux donc que lui faire faire ce qu’il veut : il pèse 1,4 tonne et il a du caractère ! S’il saute des haies, c’est parce qu’il aime ça ! Je dis souvent qu’en termes d’élevage, il ressemble beaucoup à un chat. Ils ont un caractère similaire ».

L'incroyable histoire du taureau qui se prend pour un cheval
Capture Facebook

Le succès d’Aston a alors conduit Sabine à le présenter lors de concours hippiques. Cela, pour développer la marque « Aston, le taureau ». « Maintenant, les gens me contactent pour savoir comment monter leur bétail et je leur donne des conseils. Aston tourne dans des films… Je n’en reviens toujours pas », déclare-t-elle.

Les moments avec nos amis à quatre pattes sont souvent inoubliables. Partagez vos expériences les plus mémorables avec nous ! Écrivez-nous à : tekpolis.fr@gmail.com