Les personnes qui sauvent des animaux errants seront passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 5 000 €

C'est très triste pour les amoureux des animaux. En effet, en Espagne ils sont en train de faire une loi qui va punir les personnes qui aident et ramassent les animaux abandonnés.

© Notas de Mascotas

Il est très triste qu’ils essaient d’imposer cette loi dans laquelle ils veulent mettre à l’amende toutes les personnes qui sauvent des animaux errants et abandonnés sans autorisation. Cela devient un problème, car de nombreuses personnes sont affectées de voir tant d’animaux abandonnés dans les rues, qu’elles souhaitent aider. Pourtant, cela va désormais être impossible.

Les gens jouent un rôle très important dans le sauvetage des animaux qui se trouvent sur leur chemin, et maintenant personne ne comprend pourquoi les autorités vont infliger des amendes pour avoir fait une si bonne action qui apporte tant d’aide. Le Parlement galicien a été le premier à initier cette loi qui prévoit des amendes de 500 à 5000 € pour le ramassage d’un chien ou d’un chat abandonné, sans autorisation administrative.

En outre, ils vont encore plus loin. En effet, ils interdisent également de nourrir les animaux errants. Par exemple, s’il y a des chats sans abri dans votre quartier et que vous décidez de les nourrir, vous risquez une amende de 100 à 500 euros. Il est donc véritablement injuste d’interdire aux gens de pouvoir participer et aider les animaux dans le besoin.

Cet article pourrait vous plaire :  Une femme filmée par une vidéo abandonne son chien malade chez un toiletteur
amende
© Notas de Mascotas

Le PSdeG-PSOE a présenté sans succès un amendement à la totalité, accusant le gouvernement d’Alberto Núñez Feijóo d’approuver une loi « élaborée dans un bureau par des personnes qui pensent au-dessus des animaux », sans reconnaître le travail des associations de protection et des bénévoles qui aident les animaux de façon désintéressée.

Ils essaient d’imposer des amendes pour le sauvetage d’animaux abandonnés.

amende
© Notas de Mascotas

Les gens étaient d’accord sur le fait qu’il fallait créer une loi qui pourrait entraîner une amende allant jusqu’à 5 000 € pour ceux qui vendent des animaux, les rendent malades ou infligent de mauvais traitements aux animaux, leur causant des douleurs, des souffrances, des blessures ou tout autre dommage pouvant être irréversible. Les animaux seraient ainsi mieux protégés et il serait plus facile de les dénoncer, car ils auraient une loi à l’appui.

Mais si le fait de ramasser des animaux errants sans autorisation correspondante et d’adopter une sorte d’animal abandonné sans respecter les exigences établies par la loi constitue également une infraction grave, cela leur paraît totalement inconcevable. Ils n’ont pas encore donné d’explication quant à la raison pour laquelle ils veulent mettre à l’amende et punir le ramassage des animaux errants.

Cet article pourrait vous plaire :  Concours des chats les plus mignons du monde : voici quelques-uns des participants (photos)

Idéalement, une personne peut récupérer un animal abandonné et l’emmener dans un centre agréé, où l’on peut vérifier s’il possède une puce électronique, s’il a été maltraité, s’il est en mauvais état de santé ou autre.

animaux
© Notas de Mascotas

Bien sûr, cela a suscité une grande controverse dans la société, beaucoup de gens sont contre, car ils pensent que les personnes qui sauvent un animal abandonné ou sans abri peuvent faire un grand changement. Aussi, les protecteurs et les amis des animaux affirment que si une amende est désormais infligée pour le sauvetage d’animaux, les festivals de tauromachie devraient également être sanctionnés.

Les gens veulent promouvoir l’adoption de chiens ou de chats errants, ils sont d’accord sur le fait qu’un processus doit être effectué pour voir si l’animal est en bonne santé, que les vaccins correspondants sont donnés, etc., mais que les laisser dans la rue n’est pas la solution.