Les chiens bâtards tombent-ils moins souvent malades ?

Afin de dissiper ce mythe, nous avons consulté le grand vétérinaire Guillermo Forero, spécialiste des chiens.

© Les chiens bâtards tombent-ils moins souvent malades ?

Une affirmation fréquente à propos des chiens bâtards prétend qu’ils sont moins malades que les chiens de race, ce qui a donné lieu à des jugements sur les deux.

Les chiens bâtards ne sont pas en meilleure ou en moins bonne santé que les purs-sangs. L’appartenance à une catégorie ne détermine pas la qualité de leur santé ni leur longévité. Afin de dissiper ce mythe, nous avons consulté le vétérinaire Guillermo Forero, spécialiste des chiens. Il affirme que la structure anatomique des bâtards et des chiens de race est exactement la même et que les maladies sont les mêmes quelle que soit la lignée.

Cependant, il existe des pathologies spécifiques à certaines races, telles que la dysplasie de la hanche, la dysplasie du coude et les troubles trachéaux et cardiaques, qui sont plus susceptibles de se développer chez certains canidés. Le vétérinaire explique que cette réalité contribue à la perception que les bâtards sont plus résistants aux maladies en raison du contact qu’ils ont dès leur plus jeune âge – animaux de la rue ou abandonnés – avec des facteurs externes agressifs tels que le climat, la mauvaise alimentation, les bactéries et les virus ; cela rend leur adaptation plus adéquate, en plus de l’acquisition d’une mémoire immunologique qui les rend plus résistants à certains types de maladies.

À lire :   12 signes que votre chien pourrait avoir un cancer

Néanmoins, rien ne prouve que cela soit vrai pour tous les animaux, car l’exposition à des facteurs externes agressifs peut être fatale chez les canins en cas de négligence extrême.

Source : Capture Instagram

Pourquoi les chiens errants tombent-ils moins souvent malades que les chiens de race ?

Le fait que les chiens bâtards tombent moins souvent malades que ceux de race n’est pas du tout une légende urbaine. Ce qui est un mythe, c’est la croyance selon laquelle les chiens des rues sont plus immunisés que les autres chiens. Comment ? Oui, la différence se divise en deux variables : l’une est liée à la faiblesse des chiens de race et l’autre aux soins domestiques qu’un chien bâtard ou non bâtard reçoit au domicile de son propriétaire.

Si vous souhaitez lire plus d’articles semblables à celui-ci, nous vous recommandons de consulter notre catégorie Animaux.