Elle a élevé un félin en pensant qu’il s’agissait d’un chat, alors que c’était un autre animal

Elle a trouvé le chat dans une grotte sans savoir qu'il s'agissait d'un animal sauvage. L'animal se comportait différemment d'un chat.

© Il a élevé un félin en pensant qu'il s'agissait d'un chat, alors que c'était un autre animal

Florencia Lobo n’aurait jamais imaginé que le chat qu’elle a sauvé, élevé et avec lequel elle a dormi dans son lit, était en fait un adorable puma sauvage. La jeune Argentine lui a en effet sauvé la vie. Aussi, après avoir vécu avec lui pendant deux mois. Pourtant, elle a dû l’abandonner.

La découverte :

À la mi-septembre, Florencia pêchait avec son frère près de Santa Rosa de Leales ; une ville de la province de Tucumán (nord-ouest de l’Argentine), où elle habite.

Soudain, elle a commencé à entendre une série de bruits et s’est donc mise à chercher d’où ils provenaient. Elle a alors trouvé une petite grotte dans laquelle se trouvaient deux jeunes chats entourant un cadavre. Ce dernier semblait être d’ailleurs la mère des animaux.

Florencia décida de sortir les chats de la grotte et de les ramener chez elle. Elle les appela Dani et Tito et commença à les élever comme ses animaux de compagnie.

« Dani, qui était une femelle, mourut peu après. Tito, un mâle, est devenu son fidèle compagnon ». Florencia a également déclaré que le félin était plus actif et plus joueur que les autres chats qu’elle connaissait.

À lire :   Ce chien a été trouvé piégé, empêtré dans un python !

Deux mois après avoir vécu avec lui, Tito a fait une chute qui l’a empêché de marcher. Elle l’a ainsi emmené chez le vétérinaire. C’est alors que celui-ci lui a dit que le chat n’était probablement pas l’animal de compagnie qu’elle croyait.

En effet, il a ensuite contacté un spécialiste qui a confirmé que cet adorable chat était en fait un puma yaguarundi .

Elle pensait élever un chat, alors que c'était un autre animal
Source : Capture Instagram

La remise de l’animal

Florencia a ensuite appelé une fondation locale, qui a ainsi pris l’animal en charge pour le soigner et le rendre à son habitat naturel.

« Nous voulons remercier les personnes qui nous ont remis l’animal. Nous voulons faire passer le message que ces animaux ne sont pas des animaux de compagnie. Ils ne sont pas des chats et ils devraient être à leur place », a déclaré la fondation sur sa page Facebook officielle. De plus, ils ont affirmé que le puma est âgé de trois mois et qu’il avait une fissure sur l’une de ses pattes arrière.

À lire :   Un chat sauvé de l'euthanasie après avoir été utilisé à des expériences fête ses 26 ans

« Bien qu’il semble inoffensif et qu’elle se soit attachée à lui comme à un chat, il ne pouvait pas rester dans la maison où il se trouvait. Espérons que son rétablissement sera rapide et qu’il pourra retourner à sa place », a ajouté l’organisation.

La jeune femme qui l’a sauvé a alors déclaré que Tito lui manque. En effet, elle le considérait comme son animal de compagnie.

« J’ai l’impression qu’il va être triste sans moi. De plus, je suis inquiète qu’il soit relâché et qu’il ne sache pas comment se comporter parce qu’il est déjà apprivoisé. Mais je ne pense pas qu’il perde son côté sauvage. J’espère lui rendre visite bientôt », a-t-elle déclaré.

Le puma yaguarundi « est une espèce en précaution mineure », selon le journal Clarín. On le trouve dans toute l’Amérique latine et sa taille moyenne est de 33 centimètres.

 

Si vous souhaitez lire plus d’articles semblables à celui-ci, nous vous recommandons de consulter notre catégorie Animaux.