Confirmation du premier cas de rage humaine transmise par un chat domestique à Nayarit

Le Secrétariat à la santé de Nayarit a confirmé le premier cas de rage humaine transmis par un chat domestique à une femme de 29 ans

© Confirmation du premier cas de rage humaine transmise par un chat domestique à Nayarit

Le premier cas de rage humaine transmise par un chat domestique. La victime est une femme de 29 ans qui est soignée dans un hôpital de Tepic.

Dans une déclaration, l’agence d’État a indiqué que le 13 novembre, la femme avait été mordue par le chat domestique, qui avait un comportement agressif et était mort trois jours après l’incident. De plus, il convient de noter que le chat n’avait pas été vacciné contre la rage.

« Près de quatre semaines plus tard, la patiente a commencé à présenter des symptômes nerveux semblable à la rage. Aussi, elle reçoit actuellement des soins médicaux et présente une stabilité hémodynamique et des signes vitaux. Mais son pronostic vital est réservé », indique le communiqué du Secrétariat à la santé de Nayarit.

Les résultats des tests effectués sur cette femme ont montré des taux élevés d’immunoglobulines, ce qui a ainsi permis de conclure à une infection par le virus de la rage.

Source : Capture Instagram

Le ministère de la Santé recommande la population ainsi :

  1. Consulter un médecin en cas d’agression d’un animal domestique.
  2. Vaccinez vos animaux de compagnie contre la rage.
  3. Signalez au personnel médical tout animal suspecté d’être infecté.

La rage peut être prévenue par l’administration d’un vaccin. En effet, la vaccination des chiens est la stratégie la plus rentable pour prévenir la rage humaine, car elle réduit non seulement le nombre de décès attribuables à la rage transmise par les chiens, mais aussi la nécessité d’une prophylaxie post-exposition dans le cadre des soins prodigués aux patients mordus.

Aussi, plus de 29 millions de personnes dans le monde sont vaccinées chaque année après une morsure, ce qui permet d’éviter des centaines de milliers de décès dus à la rage chaque année.

La rage est effectivement un virus mortel qui se transmet à l’homme par la salive des animaux infectés. Le virus de la rage est généralement transmis par une morsure.

Les animaux qui transmettent le virus

Les animaux les plus susceptibles de transmettre la rage aux États-Unis sont les chauves-souris, les coyotes, les renards, les ratons laveurs et les mouffettes. Dans les pays en développement, les chiens errants sont les plus susceptibles de transmettre la rage à l’homme.

Lorsqu’une personne commence à présenter des signes et des symptômes de la rage, la maladie entraîne presque toujours la mort. C’est pourquoi toute personne susceptible d’être exposée à la rage doit recevoir le vaccin antirabique pour se protéger.

Si vous souhaitez lire plus d’articles semblables à celui-ci, nous vous recommandons de consulter notre catégorie Animaux.