C’est ce que ressent votre chien lorsque vous le laissez seul à la maison

Si votre chien souffre d'anxiété, cela peut être un problème pour sa santé.

C’est ce que ressent votre chien lorsque vous le laissez seul à la maison

Personne ne sait exactement comment un chien se sent lorsqu’il est seul à la maison. Mais si la science n’a pas encore mis au point un appareil capable de coder les pensées d’un chien pour que nous puissions les traduire dans notre langage, nous pouvons les interpréter.

Bien sûr, nous croyons intuitivement, et à juste titre, que nos animaux se sentent abandonnés lorsqu’ils sont laissés seuls. Pour comprendre ce que ressentent nos compagnons lorsque nous fermons la porte et la verrouillons, nous nous entretenons avec Ixone Capataz, vétérinaire à l’hôpital vétérinaire AniCura San Fermín. L’expert nous donne également des indices sur les comportements que nous pouvons considérer comme plus alarmants et nécessitant une attention vétérinaire, ainsi que sur ce que nous pouvons faire pour réduire l’anxiété causée par notre absence.

Que ressentent les chiens lorsqu’ils sont laissés seuls à la maison ?

Les chiens (et les animaux en général) ne sont pas capables de distinguer le temps en tant que tel, ils distinguent le jour de la nuit, mais pas le concept de « temps ». Lorsque nous quittons la maison, ils ne savent pas si c’est pour une minute ou pour toujours. En général, avec le temps, ils s’habituent au fait que nous rentrons toujours à la maison. Il y a des chiens qui sont plus attachés que d’autres à la compagnie des humains, et qui gèrent moins bien le fait d’en être séparés et de ne pas savoir quand leur maître va revenir. Ce qui peut engendrer de l’anxiété de séparation.

Cet article pourrait vous plaire :  Pourquoi mon chat a mauvaise haleine ? Les causes possibles et les moyens de l'éviter

L’anxiété provoque chez les chiens des « dépressions nerveuses » lorsque leurs maîtres quittent la maison, ce qui peut se traduire par des mictions et des défécations n’importe où (sauf chez les chiots), des vomissements, une sialorrhée (bave excessive), la destruction de la maison, des aboiements continus qui dérangent les voisins, etc.

Est-il normal qu’ils manifestent cette anxiété de séparation ?

Ressentir de la peur et de l’anxiété peut être normal, mais lorsque nous parlons d’anxiété proprement dite, il s’agit de quelque chose que l’animal ne peut pas contrôler et qui doit être traité s’il ne disparaît pas dans un délai raisonnable, car l’animal souffre. Si un propriétaire détecte que son animal souffre d’anxiété ou pense qu’il pourrait en souffrir, il doit contacter son vétérinaire pour une consultation.

Source : Capture Instagram

Le « traitement » est parfois plus simple que d’autres, mais il faut toujours essayer de faire disparaître l’anxiété, car cela va à l’encontre du bien-être de l’animal.

Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour réduire leur anxiété ?

Cela dépend beaucoup de chaque cas et de chaque animal, et le plus important est de détecter qu’il y a un problème afin de pouvoir aller chez le vétérinaire pour qu’il puisse nous aider. Une chose très importante, qui est souvent négligée, est que l’anxiété ne commence pas au moment où nous quittons la maison, mais bien avant. Les chiens sont capables de comprendre les « signaux d’anticipation ». Ce sont des choses que nous faisons inconsciemment avant de quitter la maison (mettre nos chaussures, prendre nos clés, faire notre sac, mettre notre manteau…). Lorsqu’un chien a déjà détecté ces signaux que nous émettons, son anxiété commence à augmenter. Au moment où nous partons, l’animal est donc anxieux depuis déjà un certain temps. Travailler sur ces signaux d’anticipation est généralement une étape fondamentale dans l’élimination de l’angoisse de séparation. Il est donc judicieux d’observer les signaux que nous émettons, de les noter et de les émettre à d’autres moments de la journée, lorsque nous n’allons pas quitter la maison. Par exemple, mettre nos chaussures et nous asseoir sur le canapé. Faire du bruit avec les clés et ne pas quitter la maison, etc.

Cet article pourrait vous plaire :  Découvrez pourquoi les chats semblent voir les fantômes, les explications

Quels sont les comportements les plus alarmants ?

Les dommages causés à la maison sont souvent source de grande anxiété pour le propriétaire, par exemple, si le chien aboie si fort que les voisins se plaignent. Lorsqu’on pense à la santé de l’animal et qu’on se rend compte que tout comportement induit par l’anxiété est mauvais, les vomissements et l’automutilation sont souvent les plus inquiétants.

En effet, les vomissements peuvent entraîner à la longue des troubles digestifs chroniques et l’automutilation, tels que se mordre les membres sans cesse, s’arracher les poils, se mordre la queue jusqu’à ce qu’ils aient mal … doit nous faire réagir avant que votre chien ne se blesse de manière irréversible.