Vidéo : Un éléphant profite de son premier bain après avoir été sauvé d’un cirque

Sa vie a changé en un clin d'œil.

© Capture Facebook

Ce petit éléphant s’appelle Chaba, et il vit dans un camp d’éléphants à Chiang Mai, en Thaïlande. BunMa, sa mère, a malheureusement été utilisée pendant longtemps par certaines personnes qui voulaient gagner de l’argent avec ses tours pour divertir les touristes.

Il est difficile d’imaginer qu’un si gros animal puisse faire du vélo, mais c’est ce qu’il devait pourtant faire. Le petit Chaba devait apprendre les mêmes tours que sa mère. Mais son destin, ainsi que celui de sa mère, a pris une tournure inattendue et positive.

Un éléphant profite de son premier bain après avoir été sauvé d’un cirque

chab
© Facebook

Ils ont été sauvés par la Save Elephant Foundation : « Nous avons décidé qu’il était plus sûr pour eux de marcher jusqu’à notre sanctuaire. Après deux heures de marche, ils sont arrivés à l’ENP et ont été accueillis avec un gâteau en forme d’éléphant », a déclaré Ry. Une fois sur place, on leur a donné une baignoire à leur taille.

Dans la baignoire, elle a plongé ses pattes avant dans la baignoire, incapable de contenir son excitation. À la surprise générale, Chaba n’avait jamais pris de bain auparavant. Un membre de l’équipe raconte : « Lorsque notre équipe a entendu parler de la situation critique de Chaba et de sa mère, BunMa, nous nous sommes rendus au camp pour voir comment nous pouvions les aider. »

éléphant
© Facebook

Ry raconte ainsi : « Nous avons trouvé la mère et le bébé dans un petit enclos en béton, sans aucun enrichissement, et la mère était enchaînée. Il est apparu immédiatement que tous deux étaient en mauvaise santé et avaient besoin d’aide. »

« Lorsque notre équipe a entendu parler de la détresse de Chaba et de sa mère, BunMa, nous nous sommes rendus au camp pour voir comment nous pouvions aider. » Au bout d’un moment, la fondation a dit : « Elle aime jouer avec l’eau et barboter. Elle gagne en confiance et apprend beaucoup. »

éléphant
© Facebook

« Chaba est un vrai bébé de l’eau ! Il adorait barboter dans l’eau et courir ensuite vers sa maman. Maintenant, il aime jouer dans la piscine avec son ballon pendant que sa mère déguste de délicieux fruits », selon le coordinateur du projet.

Ils ne pouvaient pas être plus heureux ou mieux soignés qu’à la fondation. Malheureusement, ces animaux ne sont pas les seuls à se trouver dans cette situation similaire. Toutefois, l’objectif du sanctuaire est de réduire au minimum le nombre d’éléphants qui, pour une raison ou une autre, sont victimes des hommes qui les utilisent pour gagner de l’argent.

Si vous aimez les animaux, n’oubliez pas de partager nos articles avec vos amis.

©️ Rédaction Tekpolis toute reproduction de nos articles sans notre accord sera signalée à Google et Facebook