Une femme allaite son petit ami de 36 ans 12 fois par jour, attendez de voir le pire…, impressionnant

Chacun est libre de faire ce qu’il veut tant qu’il ne dérange pas les autres. Mais ce choix est un peu particulier…

Capture Facebook

Avec les réseaux sociaux, on ne finit pas de découvrir les choses les plus incroyables. Si avant les habitudes des couples sont bien cachées sous leurs toits, aujourd’hui de nombreuses personnes partagent sur internet les tendances les plus hallucinantes. Le cas de cette femme qui allaite son homme de 36 ans.

Pour faire en sorte que la relation marche

Le partage de ses habitudes a provoqué de nombreuses controverses. Jennifer Mulford, une maman qui a donné naissance la dernière fois il y a une vingtaine d’années, décide de faire un choix un peu particulier. Celle-ci a révélé qu’elle prend du plaisir à allaiter son compagnon toutes les deux heures. Une révélation qui a attiré la foudre des mamans allaitantes sur Internet.

Ses décisions ont été motivées avant tout par l’amour. C’est en fait pour faire en sorte que la relation marche. C’est sur un site web qu’elle a découvert que les relations d’allaitement adulte sont des pratiques qui existent au sein de pas mal de couples.

Elle a vite été séduite par cette pratique qu’elle a découverte il y a longtemps, avec un ancien petit-ami.

« Quand j’ai découvert le lien que l’allaitement pouvait créer entre deux personnes, j’en ai eu envie. J’ai toujours adoré qu’on me touche les seins pendant l’amour plus que toute autre chose, donc je savais que j’allais aimer », a-t-elle témoigné.

Jennifer a alors décidé de trouver quelqu’un qui serait prêt pour l’expérience. Un homme ouvert à une relation d’allaitement adulte sur des forums et sites de rencontre. Alors qu’elle en parlait à son ex-petit ami du lycée, Brad Leeson, celui-ci a accordé un grand intérêt à cette idée. Elle a saisi l’occasion où celui-ci parlait de ses attirances pour les femmes qui ont une poitrine généreuse pour évoquer le sujet.

Des efforts pour provoquer la lactation

De son côté, Brad a lui aussi fait beaucoup de recherches sur la pratique. Et ce fut le début de leur histoire d’amour. Comme Jennifer n’a pas allaité depuis plus de 20 ans, elle ne pouvait pas produire de lait naturellement. Il décide alors de provoquer le processus de lactation.

L’homme de 36 ans stimulait le lait maternel en tétant les seins de Jennifer à sec. Parfois elle utilisait un tire-lait toutes les deux heures pour faire croire à son corps qu’elle vient d’accoucher. Elle a même pris de l’infusion à base de plantes, celles qui sont réputées pour favoriser la production de lait et imiter l’effet des hormones féminines.

Jennifer a même fini par quitter son travail pour se consacrer à sa relation d’allaitement adulte. Comme elle l’avait révélé, c’est une pratique tellement privée qu’il serait inimaginable de faire cela en public, même si Brad ne s’oppose pas à cette idée. Et Jennifer attend avec impatience chaque allaitement.

« Si ça ne dépendait que de Brad, on le ferait, mais c’est très privé pour moi. Je crois qu’il ne faut jamais dire jamais, mais j’adore le moment que l’on partage seuls. C’est notre moment de couple loin du reste du monde », a-t-elle confié.

Le lait maternel pour la santé des adultes

Vous vous demandez sûrement quel intérêt l’allaitement pour adulte a, à part les caprices charnels. Est-ce que le lait maternel est vraiment bon pour la santé des adultes ? La réponse est non.

Selon le Journal of the Royal Society of Medicine, le lait maternel n’apporte rien de bon à l’organisme des adultes. Il pourrait même être dangereux pour la santé. Comme l’ont prouvé les scientifiques britanniques, l’allaitement adulte n’apporte aucun bienfait particulier à celui qui est allaité. Cette pratique n’apporte qu’un effet placebo.

Quant au lait maternel vendu en ligne, il faut également s’y méfier, car il présente de nombreux risques. Comme le lait n’est pas pasteurisé, les consommateurs risquent d’attraper des maladies infectieuses comme l’hépatite, la syphilis et le VIH.

À part cela, le processus d’étirement et de conservation du lait proposé en ligne est douteux. On ignore tout de l’hygiène des fournisseurs ou encore comment le lait maternel a été conservé. Ce qui, par conséquent, expose les consommateurs aux bactéries alimentaires.

©️ Rédaction Tekpolis toute reproduction de nos articles sans notre accord sera signalée à Google et Facebook